Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

MIYAKO SHIZUMI [TERMINER]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Présentation de vos personnages :: Fiches validées
MessageSujet: MIYAKO SHIZUMI [TERMINER] Mar 9 Jan - 23:08

MIYAKO SHIZUMI : Samuraï

Identité


Nationalité : Ikhyldienne
Race : Kitsune
Nom : Shizumi
Prénom : Miyako
Surnom : La Lame du Vent, La Joueuse de Vent
Sexe : Femme
Date de naissance : 30 Maïa 1852
Age : 148 ans
Lieu de naissance : Province Ikhyldienne d'Orzian
Lieu de vie lors de votre entrée en jeu : Cité de Jade
Rang social : Noble Ikhyldienne
Métier/Position dans la société : Samuraï
Titre : La Lame du Vent (Légèrement connue/ Ikhyld)


Armes et équipement :


Armure et armes en votre possession lors de votre entrée en jeu :

Armes :

- Katana (nom : Arashi)
Arashi :
 
enchantement : Rapidité (Augmente la vitesse des coups portés par l'arme, permettant de frapper 1,5 fois plus vite.)

- Wakizashi (nom : Soyokaze)
La garde et le fourreau sont de la même couleur que ceux d'Arashi

Armure

-Armure de samurai
Armure (celle de mon perso est noire avec des finitions blanche et elle ne possède pas le casque):
 
enchantement : Légèreté du vent (l'armure ainsi enchantée devient aussi légère qu'une plume.)

Autres équipements

Kimono blanc et bleu (comme sur mon image de profil), habit de tout les jours (assortie de chaussures de luxe en tissus)

Masque de Kitsune, uniformément blanc, il lui arrive de le mettre en combat
enchantements :
- Détection d'équipement (Cet enchantement permet au possesseur du bijou de pouvoir percevoir l'équipement porté par quelqu'un lui faisant face et les enchantements éventuels apposés sur cet équipement.)
- Perception de la puissance (Cet enchantement à apposer sur un bijou permet de percevoir la puissance globale de quelqu'un se trouvant en face du porteur du bijou. Que ce soit des qualités physiques ou ses compétences martiales.)

Flute Traversière
Spoiler:
 

Chevalière avec deux pierre : Quartz et Ambre (Ornée des armoirie de sa famille)

Ensemble de voyage : outre son ensemble composer de son Kimono qui pourrait être décrit comme un ensemble de courtisans, Miyako possède celui ci depuis l'époque de ses "petites aventures"



Caractéristiques :




Magie :  

Potentiel : Grand

Feu : Inapte
Eau : Inapte
Vent : Champion
Terre : Inapte
Lumière : Inapte
Ténèbres : Inapte
Invocation : Inapte
Nécromancienne : Inapte
Transformiste : Confirmé

Mental :  

La volonté : Champion
Contrôle de soi : Confirmé
L'intelligence : Confirmé
La perception : Maître
Le charisme : Champion
Technologie : Inapte

Physique :  

Force physique : Confirmé
Agilité : Prodige
Vivacité : Prodige
Résistance physique : Confirmé
Résistance magique : Confirmé
Vitalité : Champion
Beauté : Confirmé
Discrétion : Débutant

Martial :  

Armes de tailles : Virtuose
Armes lourdes : Inapte
Armes d'hast : Inapte
Faux : Inapte
Art de la défense : Adepte
Armes de lancer/fouet : Inapte
Arc/arbalète : Adepte
Mains nue/Arts martiaux : Champion
Armes à feu : Inapte
Équitation : Débutant
Domptage : Inapte
Conduite : Inapte

Si dragon

Combat dans les airs : non concerné
Combat sur la terre ferme : non concerné


Description de votre personnage :


Description physique :

Par où commencer... Disons que pour une kitsune elle n'est ni belle ni moche, elle est dans la moyenne de la beauté, pour une kitsune bien sûr, enfin, paraitre belle ne l'a jamais vraiment intéressé, si elle se met en valeur il s’agit surtout d'un passe temps pour elle. Au niveau vestimentaire elle porte soit son armure soit son kimono et avec son armure elle portera toujours ses armes (sur son flanc gauche) et parfois également avec le kimono, néanmoins il existe une constante, son masque et sa flute seront toujours avec elle, sur son flanc droit.

Elle possède également deux petite oreilles sur le crane et deux queues avec un pelage blonds, tout comme sa chevelure d’ailleurs, ses cheveux blond sont coupés de façon à ne pouvoir attendre qu'une hauteur un petit peu inférieur à son menton, cela principalement du fait qu'une longue chevelure est gênante en combat mais passons. Elle possède également deux yeux bleu cela associé à son sourire qui ne la quitte presque jamais. Certains veulent certainement connaitre sa "carrure", et bien elle est svelte avec des formes, disons... raisonnable, ni trop ni pas assez, enfin difficile de dire si cette description suffira certains sont pointilleux et/ou avec une imagination singulière dirons nous. Denier détail, elle tente au maximum, quelque soit la situation, de se déplacer avec élégance.

Description mentale :

Malgré ses origines nobles Miyako est un peu comme un électron libre, n'en faisant qu'a sa tête, enfin c'est l'impression qu'elle aime donner d'elle, elle a bien apprit l'étiquette de la noblesse mais l'applique un peu à sa guise, d'un caractère joueur elle tentera toujours de trouver un côté amusant à une situation, quelle qu'elle soit, ce comportement vous paraît puérile ou pas très sérieux? Ce n'est qu'une façade, pour combler un vide en elle, le masque est d'ailleurs plusieurs fois tombé au cours de sa vie, quand cela arrive elle ressemble plus à un petit être triste et solitaire, malheureusement, il lui arrive également, selon la situation et surtout après un choc émotionnel, d'être impitoyable et sanguinaire, massacrer ses adversaires le sourires aux lèvres et de les laisser implorants, se vider de leur sang. Oui, en effet il lui arrive de s'amuser lorsqu'elle tue, elle s'en effraie elle même et est heureuse que de pareille situations soient rares.
Passons cette touche un peu sombre de sa personne, elle aime "partir à l'aventure", explorer, regarder les choses sous un nouvel angle et observer les cerisiers en fleurs tout en jouant de la flute. Elle aime la musique mais également la peinture mais dans une moindre mesure, et pour finir l'un de ses gouts particulier, elle aime sentir le vent sur sa peau et dans ses cheveux, particulier n'est ce pas?

Convictions :

Étant née en Orzian, sur les terre Ikhyldienne certes mais en Orzian tout de même, elle se considère comme chez elle et souhaiterai visiter Orzian dans ses moindre recoins, elle est tout de même fidèle à l'Empire Ikhyldien, il s'agit après tout de sa patrie et elle la défendra de toute ses forces. Vis à vis d'Akkaton et de sa technologie elle nourris une certaine rancœur enfin surtout envers la technologie d'Akkaton. Elle n'a rien contre les autres races, pour elle chaque personne est différente même si certaines ressemblances peuvent exister, mais cela est principalement dû à l'influence du groupe, de plus elle même aimerai se démarquer de son "groupe", que ce soit elle qui soit connut et pas son appartenance, enfin, si elle arrivait à l'être, pour le moment elle se considère pas du tout comme exceptionnel. Au fond d'elle, elle aimerai pourvoir affronter des Akkatoniens, que ce soit pour Ikhyld ou pour elle même, pourquoi? Ben quoi de mieux pour montrer sa valeur à sa nation qu'affronter les membre de la nation rivale de cette même nation, bon par contre il faudrait qu'elle triomphe. Monter en grade ne l’intéresse pas spécialement mais ne la dérangerai pas non plus, elle aime bien sa vit actuelle même si elle aimerai un peu plus d'actions ou de nouveautés pour égailler tout ça.



Passé de votre personnage :


Histoire :

Alors, pour commencer, je suis arrivé dans ce monde le 30 Maïa 1852, en Orzian, ma famille était installée à la cité de Jade depuis... 30ans? Oui je crois que c'est ça, bon ça n'a que peu d'importance, bref, fille unique de deux Noble Ikhyldien : ma mère "Natsumi" et mon géniteur "Sadao", on me dit, quelques années plus tard, que j'avais hérité des cheveux et des yeux de ma mère et de mon père la magie, même si ma mère avait elle même un certains potentiel magique, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, enfin bref retour sur mon histoire, ma vie commençais bien, la vie était heureuse parait-il, oui là ce n'est que des "on dit", c'est compliqué de se rappeler de sa vie quand on n'a pas encore 6 ans vous savez? Enfin bref, je n'ai pas dit "était heureuse" pour rien, ce qui est sûr c'est qu'à mes 6 ans, jour pour jour, ma mère fut retrouvé sans vie dans son bain...

Même aujourd'hui on ne sait toujours pas ce qui s'est passé ce jour-là. Par contre, quelques jours après sa mort, ce cher Sadao parti pour Ikhyld me laissant là, avec quelque serviteurs et la personne qui devait être mon garde du corps, mon gouvernant et mon professeur, oui en effet il combinait de nombreux boulots à l'époque, mais mon géniteur devait suffisamment le payer ou alors comme il se plait à dire il est "loyal envers les Shizumi", il s’agissait d'un elfe, ancien ami de ma mère qui avait décidé de la servir elle et sa famille (ou alors il avait perdu un pari, ça je ne le saurais certainement jamais), son nom? Zelphar Arawarin. Concernant mon éducation cet elfe âgé d'au moins 400 ans à l'époque suivait les directives de mon père, qui venait une fois tous les ans pour cela et laisser suffisamment d'argent pour parer à toutes les dépenses qui pourraient subvenir (ces Cristaux de téléportations Ikhyldiens sont particulièrement pratique), néanmoins Zelphar suivait ces directives et faisant parfois un peu comme bon lui semblait, mon géniteur n'étant pas là cela ne posait pas de problème. Quand à moi vers mes 8 ans je commençais à m'amuser à le faire tourner en bourrique, il avait le dos tourné? et pouf je partais en courant ou escaladais le mur ou un arbre, ce n'était pas la seule chose que je faisais mais c'était des trucs un peu de ce style-là, cela dura quelques années.

Zelphar fini par me trouver de vrais professeurs, pour m'apprendre à bien me tenir, écrire, lire, etc. Je pense que c'est surtout qu'il voulait se décharger à ce niveau là et que je fasse devenir chèvre quelqu'un d'autre. A mes 12 ans Zelphar me donna des affaires qu'avait laissé ma mère et que mon père n'avait pas jeter ou vendu, pour lui cela me revenait de droit, c'est ainsi que je récupérai le Masque blanc de kitsune de ma mère, personne ne sait pourquoi elle possédait un tel masque, sa flute et son kimono, kimono que je n'ai d'ailleurs jamais porté, par contre je décidais d'apprendre à jouer de la flute et Zelphar me trouva assez rapidement un professeur. Quand mon potentiel magique fut découverts, Sadao (oui comme vous l’aurez compris je ne le considère pas comme mon père, Zelphar est ce qui s'en rapproche le plus pour moi, lui il a toujours été présent pour moi et n'a pas disparu de ma vie du jour au lendemain), vint lui-même m'annoncer que j'allais étudier dans une école de magie, j'avais alors 20 ans, cette nouvelle ne me fis ni chaud ni froid et j'appris à me servir de ma magie pendant 10 longues années, pas que ce n'était pas intéressant, la magie de l'air et ma magie transformiste sont quelque chose j’apprécie, non le problème c'est que j'avais l'impression de faire ça pour mon géniteur, chose qui d'un certaint côté me répugnait.

C'est durant mes études à l’académie que j’obtins mon surnom de "joueuse de vent", ce surnom pas spécialement jolie faut dire ce qui est, m'a été donné suite au fait que durant mon temps libre il m'arrivait de m'asseoir sur la branche d'un arbre et de jouer un air avec ma flute et apparemment quand je jouai certains disaient voir l'air autour de moi bougé au rythme de ma musique. Quand je fini mes études, je n'avais pas obtenue le meilleur niveau qu'il soit au vu de mes capacités, mais cela ne me dérangeait nullement, je continuai de m'entraîner à manipuler ma magie néanmoins, par contre ce qui marqua un tournant dans ma vie, c'est qu'un jour, j'avais alors 34 ans, je demandais à Zelphar de m'entraîner au maniement des armes, lui que je voyais s'entrainer presque tous les après-midi, avant d'être au service de ma famille il était maître d'arme, il ne s’attendait pas du tout à une telle demande ma part et cru d'abord à une blague, mais devant mon air sérieux m'avait que rarement vu afficher, il ne put me refuser cette requête, c'est ainsi que contre l'avis de Sadao je commençais mon entrainement au maniement des armes.

Il me fit essayer de nombreuses armes, j'étais assez doué avec certaine mais c'est avec un Katana que je me démarquais, mon agilité et ma vivacité mon beaucoup aidé dans mon apprentissage, j'ai d’ailleurs continué à les développés, ainsi que ma perception, car au fil du temps j’appris à rechercher les points faible de mon adversaire, s'il avait une faille dans sa défense et surtout à faire attention à mon environnement, je ne compte plus le nombre de fois pendant lesquels je m'entrainait que Zelphar me lançait une pierre pour voir si j’étais concentré. Petit bonus, je ne revis plus père pendant un long moment, pour lui manier des armes était une chose horrible pour sa fille.

Quand je me sentis prête, c'est à dire vers mes 50 ans, oui j'ai attendu longtemps, je m'engageais dans l'armée Ikhyldienne en tant que soldat, pourquoi? Je voulais monter les rangs un par un, je ne voulais pas de traitement de faveur, Zelphar en avait pas eu je n'en voulais pas non plus, mon père avait tenté de jouer de ses connaissances pour m'obtenir un poste plus gradé pour me tenir loin du terrain et néanmoins être quelqu'un d'important, j'avais catégoriquement refusé. Je mis vingts ans à devenir Samuraï. Quand j'ai eu cette promotion, je me rappelle que Zelphar m'attendais devant la maison, il n'avait rien dit et m'avait fait signe de le suivre, il m'avais emmener au dojo, là j'y découvris une armure, un Katana et un Wakizashi et il m’annonça la chose suivante :

"Ma cher, étant maintenant devenu Samurai il va falloir y ressemblé, pour cela je vous offre ces trois cadeaux j'espère qu'ils vous plaises" avait t'il dit d'un ton sérieux mais avec le sourire.

J'étais resté bouche bée jusqu'à pouvoir bafouiller un :
"Tu sais très bien que j'ai horreur que tu me vouvoie" avant d'ajouter un petit "Merci" et lui sauter dans les bras
"Quels sont leur nom?"
"Ils n'en n'ont pas, c'est à toi de les nommer"
"Dans ce cas là, je choisi Arashi, l'ouragan, pour le Katana et Soyokaze, le Zéphyr, pour le Wakizashi"

Ce que j'appris plus tard c'est qu'il les avaient fait forger et enchantés exprès pour moi, ce dont je me rendis assez vite compte, après tout quand on porte une armure de Samurai aussi légère qu'une plume on peut se poser des questions, de même pour le Katana qui me permettais des mouvements bien plus rapides qu'a l'accoutumé. Je passais encore au moins 10 ans entre entrainement que ce soit seul, avec Zelphar ou encore avec les hommes placés sous mes ordres, que ce soit avec ma magie ou mes armes, avant d'avoir mes premières vrais missions on va dire, cela en partie parce que certains de mes supérieures ne me faisait pas confiance à cause de mes habitudes à disparaitre sans prévenir, cela m'avais fait avoir quelques problèmes d'ailleurs, pourquoi de t'elles disparitions? L'appel de l'aventure voyons ! Oui je sais que niveau explication c'est pas ce qui existe de mieux, mais je partais réellement jusqu'à deux semaines pour visiter la province Ikhyldienne en Orzian et si j'avais pu, je pense que je serai aller jusque dans les Duché du Sud et ensuite remonté vers le Nord pour visiter le reste du continent, je serai peut être même aller jusqu'à la province Akkatonienne, même si je pense pas qu'ils m'auraient laissés passé. Je pense que mes supérieures pensais que j'étais une traitresse et qu'ils m'avaient surement fait espionner pas les services de renseignements, ils n'avaient rien trouvé, ça c'est même sûr enfaite vu que je n'ai jamais rien fait de mal, ensuite je n'ai jamais été jugé pour "désertion", en même temps cela m'aurait indigné, après tout je ne désertais pas vu que je comptais revenir et revenais d'ailleurs, à chaque fois, mais je pense que mon cher géniteur avait tout fait pour apaiser mes supérieures, je pense ça parce qu'il m'a envoyer une lettre me demandant d’arrêté d'avoir ce comportement, vous pouvez pas savoir à quel point j'aime le mettre dans l’embarras. Quand j’eus 80 ans moi est mon équipe participions à l'élimination d'un Oni qui s'amusait à attaquer et tuer les passants, durant son élimination je me suis apparemment distingué, ce qui me valut d'être félicité par mes supérieurs, vers cette époques j’arrêtais également mes parties "d'exploration", moi et mes hommes nous connaissions plutôt bien et une certaine confiance se créa entre nous, ce fut ma plus grosse erreur.

Un jour on me confia une mission à mes compagnons et moi, ainsi qu'à d'autres, nous devions nous rendre dans le nord de l'île, apparemment des bandit s'en prenait aux marchands et aux voyageurs, il y avait très peu de témoins, ils massacraient ou enlevaient tout le monde et bien sûr volaient les biens qu'ils transportaient. Arrivé au camp de ralliement, diverses missions furent confiés au différends groupes présents, le mien (ainsi que la plupart des autres groupes), eu pour mission de protéger un convoi marchands pendant que d'autres recherchais le campement des bandits en prévision d'une attaque générale sur celui-ci. L'escorte de fut calme, jusqu'à ce que nous arrivions sur un pont enjambant une rivière. Nous étions au milieu du pont quand j’aperçus quelqu'un, avec un mousquet pointé dans notre direction et caché sur le coté de la route, étant en tête du convoi tout semblait indiquer qu'il me visait je suis donc jeter sur le coté, bon réflexe le coup partie et je sentie la balle passer juste quelque centimètres de moi, cela donna l'alerte à tout le convoi, d'autres tirs retentirent, des hommes chargeais dans notre direction, de devant et de derrière, je me redressais et dégainais Arashi pour accueillir ceux arrivant en fasse de moi, mais... Tout à coup je fut paralysé et une douleur aigu apparu dans mon dos, je m’effondrais à terre d'une façon qui me permit de voir ce qui se passait derrière moi et aperçu Gunnar, l'un de mes hommes, un grand sourire au lèvres et une dague ensanglantée dans la main.

"Désoler Miyako mais la magie doit disparaitre pour laisser place à la technologie"

Sur ces mots je perdis connaissance, sa dague était visiblement empoisonné.

Quand je repris connaissance j'étais dans une chambre sombre, un fin filet de lumière passait la fenêtre, je ne sais pas pourquoi mais je me mis à paniquer, le bruit que je fit en tombant du lit, fit venir un vieil homme, qui me calma et me remis dans le lit, je lui demandais alors où j'étais et qu'est ce qu'il c'était passé,

"Vous êtes dans un petit village, nous vous avons repêchés, vous aviez été emporté par le courant, je suis désoler pour ce qui est arrivé, j'ai assisté à toute la scène"
"Emporté par le courant? Mais comment?"
"L'homme qui vous a poignardé vous a dépouillé et vous a jeté dans la rivière, il devait penser que votre armure vous ferrai couler"
"Je... et... et les autres?"
"Je suis vraiment désoler... ils sont soit mort soit ils ont été emmener de force par vos assaillants"
"Je dois aller les aider !"
"Non vous êtes encore trop faible, j'ai réussi à éliminer le poison de votre corps et soigner vos blessures mais vous n'être pas encore prête à repartir, ça fait trois jours vous êtes dans le coma"
"Mais..."
"Il n'y a pas de mais!! Si vous tentez de partir je vous assomme!"

Sur ce, il me laissa me reposer, le lendemain il m'autorisa à me lever, les seules choses que Gunnar ne m'avais pas prit étaient mon armure, au moins il avait eu la décence de ne pas me déshabiller pour la prendre, le masque et la flute de ma mère, masque que je n'avais jusqu'ici jamais porté. Quand je me senti prête à partir et après avoir fait croire au vieil homme, qui d’ailleurs s'appelait Gustavo, que je rentrais à mon campement, je partie, avant ça j'avais eu la chance de récupéré un Katana dans le village ayant appartenu à un vétéran, je partais en promettant de le ramener. Je retrouvais le lieu de l’embuscade assez aisément, là, je mis le masque ma mère, puis je commençais à chercher des pistes, j'en ai trouvé une, je l'ai remonté et cela m'a mener à un petit sentier. Tout à coup trois homme surgirent de devant moi et deux de derrière, l'homme au centre, devant moi n'était autre que Gunnar, qui portait mes armes d'ailleurs, le voir là, devant moi, avec ce petit sourire en coin me fit perdre toute forme de contrôle, j’apposai ma main contre mon torse tout en inspirant, je ne lui laissait pas le temps d'ouvrir la bouche et je ne laissai pas le temps non plus aux deux hommes derrière moi de me saisir, je fis volte face, me servant de mon pied gauche comme pivot, tout en dégainant le katana, me servant de mon élan je tranchais la gorges des hommes d'un seul coup et finissais mon tour sur moi même pour me retrouver à nouveau face à Gunnar, lui qui était à 10 mètres de moi, à peine ce tour fini, je clignais des yeux, ayant un masque sur la tête Gunnar ne pu le voir, et je me retrouvais tout à coup derrière lui et ses deux camarades à peine se fut fait je frappais d'un coup presque latéral mon adversaire maintenant à ma droite, puis transperçait le cœur de celui sur ma gauche, Gunnar se retournant tenta de me porter un coup avec Arashi, je le déviait et lui plantait le katana que j'avais emprunté dans la gorge. Il s’effondra et ne se releva pas, je récupérai alors mes armes, je me rendis compte que le premier adversaire que j'avais frappé dans le dos était toujours vivant. Je commençais alors un petit interrogatoire. J'ai honte de ce que j'ai fait à ce moment là, mais je le devais.
Il fini par me dire où était la planque des bandits et que les prisonnier y était, sur ceux je le laissai là, après lui avoir couper la tête d'un coup net.

je ne mis pas beaucoup de temps à atteindre le campement, je ne me fis pas discrète non plus, ce que je vis acheva mon âme, en quelque sorte, mes hommes et les marchands étaient là, les yeux arrachés et la gorge tranché, installer devant la palissade servant de protection à ce camp. J'étais repéré, deux hommes au dessus de la porte me visait avec des fusils, la seconde suivante j'étais à coté d'eux et je les poussaient vers l'intérieur du camp avec de me laisser tomber sur eux et de les transpercer avec Arashi, dans le campement mon entré fut assez remarquer, je ne me rappelle plus très bien de ce passage, j'avais totalement perdu le contrôle je tuais tout ceux qui passaient à ma porter, usant à la fois de ma lame et de la magie de l'air, par moment même des deux, par contre ce dont je me rappelle c'est que le chef des bandits, avait une prothèse mécanique, il vint à moi en disant ces mots :

"Horreur magique tu as tué tous mes fidèles ! Je vais te réduire en cendre pour la gloire de la technologie"

et sur ces mots il pointa vers moi un fusil, d'un style que je n'avais jamais vu, je pense que si je n'avais pas lever un bouclier de vent je serai morte ce jour là, il ne prit pas le temps de recharger dégainant un espadon qu'il tenait avec son bras mécanique il me chargea, sa force était t'elle que je fut obligé de reculé, mais c'est là que je découvris les propriétés du masque, avec ces informations et avec de la chance aussi, car si j'avais du mal à éviter ses coups c'est que j’étais totalement épuisé, je lui assenai un coup qui l’arrêta net, en même temps, une personne avec la tête tranché peut difficilement continuer de se battre. Complètement épuisé et ma vengeance accomplit je m’effondrais, et oui encore.

Cette fois à mon réveille j'étais dans l'infirmerie du camp Ikhyldien de la région, là, on m'appris que j'avais été récupéré par une des équipe envoyé rechercher les campements bandits (pendant mon absence ils avaient découverts qu'il en existaient bien plus qu'un seul dans la région), ils étaient arrivés au moment où je nettoyais ce campement, ils m'avaient récupéré moi et des plans montrant les emplacements des autres campements, qui étaient actuellement en cour d'éliminations. Je fut récompensé pour ma bravoure et j’obtins même ce surnom de "Lame du Vent". Plus tard on me proposa une promotion, je la refusait, ainsi que de nouveaux hommes à commander, je refusais également, je préférais rester Samurai et surtout je ne me sentais pas de commander des hommes à nouveau.

Voila j'ai aujourd'hui 148 ans, j'ai passé ces dernières années à continuer de m'entrainer, que ce soit avec la magie ou avec mes armes, à faire des missions en solitaire et surtout à tenter de m'amuser, j'ai l'air positive et heureuse dans chaque situation ça je sais faire, la plupart du temps, mais ça n'enlève pas le poids que j'ai sur le cœur pour autant. Néanmoins, j'exagère, mon état c'est améliorer au fil du temps, et j'aime passé du temps avec Zelphar qui est pour moi la seule famille que j'ai, Sadao? Cela fait plusieurs années que je n'ai eu pas de nouvelles de lui, mais bon cela ne me dérange pas une seule seconde. Voila, j'ai enfin fini, fallait que j'écrive ça quelque part, pourquoi me demandez vous potentiel lecteur? Je n'en sais rien, j'avais envie de le faire c'est tout, peut être histoire de garder une trace de mon passé ou encore parce que la vie est monotone et avec assez peu d'action.

Liens :

- Natsumi Shizumi (décédé) : mère de Miyako, morte dans d'étranges circonstances

- Sadao Shizumi (PNJ) : père de Miyako, il entretient très peu de liens avec sa fille, elle ne le voit plus car il passe sont temps à Ikhyld pour des raison inconnue de Miyako

- Zelphar Arawarin (PNJ) : mentor et père de remplacement de Miyako (enfin pour elle), c'est un maître d'arme.



Qui êtes vous ?



Petite présentation de votre personne :
Je suis quelqu'un de pas très intéressant, quelqu'un adepte de jeux de stratégies et de gestion en tout genre. Petite chose, je me considère comme un débutant en RP donc tant qu'une remarque est constructive ou que vous avez un conseil, je suis preneur.

Rythme rp et particularités :
Mon temps libre est suffisant pour que je puisse consulté le forum tout les jours, sauf en cas d'imprévu bien sûr.

Comment avez vous découvert le forum :
J'ai découvert ce forum par le biais une connaissance

Des ambitions pour votre personnage ? Quelle évolution aimeriez vous lui donner à court ? Moyen ? Long terme ?
Avez vous prévu quelque chose ou êtes vous adepte du "laisser le jeu faire" et voir ce que ça donnera ?

J'ai pas vraiment d'ambitions pour mon personnage, je suis un adepte du "laisser le jeu faire", je verrai bien où cela la mènera cette cher petite kitsune.


avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MIYAKO SHIZUMI [TERMINER] Jeu 11 Jan - 19:53
Bon, comme convenu je m'occupe de ta fiche du coup Miyako :3 .

Identité :

Rien à y redire^^, après si tu veux quand même donner un peu de notoriété à ton personnage pour commencer, je te conseillerais de mettre un titre en légèrement connu.

Armes et équipements :

Rien à redire, si tu veux tu peux prendre deux items en plus dans la partie autres équipements étant donné que tu ne prends pas de bouclier/bâton de mage ou un deuxième ensemble de vêtements.

Qui êtes vous :

Bienvenu à toi sur le forum ! J'espère que tu t'y amuseras bien 8D .

Caractéristiques :

Juste quelques trucs à baisser pour équilibrer et ce sera bon Smile .

Baisse armes de lancers/fouet à inapte, cela ne te serviras à rien je pense vu tes armes et au pire ton personnage pourrait plutôt se servir d'un yumi^^.

Baisse armes d'hast à inapte, je pense que ça ne te serviras à rien et au pire ça se monte très vite aux premiers niveaux :3 .

Baisse la perception à maître, c'est déjà très bien maître^^.

Baisse la vivacité à prodige, avec le bonus racial ça te feras virtuose par rapport à un humain, donc ça va o/ .

Baisse art de la défense à adepte, vu tes armes et ton niveau en agilité et vivacité, tu peux te le permettre je pense.

Description de votre personnage :

Physique :

Rien à y redire j'aime bien :3 .

Mental :

J'approuve aussi hihi :3 .

Convictions :

Idem o/ .

Passé de votre personnage :

Liens :


Rien à y redire :3 .

Histoire :

Citation :
« dans le campement mon entré fut assez remarquer, je ne me rappelle plus très bien de ce passage, j'avais totalement perdu le contrôle je tuais tout ceux qui passaient à ma porter, usant à la fois de lame et de la magie de l'air, par moment même des deux, par contre ce qui est sûr c'est que le chef des bandit, avait une prothèse mécanique, il vient à moi en disant ces mots : »

Combien sont les bandits par contre juste pour savoir ? Une dizaine environ, une trentaine  ? Histoire que je me représente la hauteur de l'exploit disons xD .





Du coup voilà, corrige le tout et répond à la question et je pourrais je pense te valider sans souci o/ ! Je tiens à dire sinon que j'ai bien aimé ta fiche Wink .
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MIYAKO SHIZUMI [TERMINER] Jeu 11 Jan - 20:11
Modifications faites
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Kitsune
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 09/01/2018
Localisation : Province Ikhyldienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MIYAKO SHIZUMI [TERMINER] Jeu 11 Jan - 20:46
Bon du coup tu es validée ! Mes félicitations, tu pourras trouver ta fiche d'évolution par ici quand je me serais occupé des détails admins Wink .

http://orzian.forumactif.com/f72-fiches-d-evolutions-des-personnages
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 136
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: MIYAKO SHIZUMI [TERMINER]
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
MIYAKO SHIZUMI [TERMINER]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Daiklan Écuyer d'Émeraude(Terminer)
» je croyais que c'était terminer...
» Nam Mok Li(terminer)
» [Aide pokédex] TERMINER ! 719/719
» Imne le Démon Lumineux [Terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Présentation de vos personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: