Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Les forêts de l'Ouest (Pv Nao)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés
Aller à la page : 1, 2  Suivant
MessageSujet: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Jeu 4 Jan - 22:23
3 Janvier de l'An 2000 de l'Âge d'Acier

Xin avait décidé il y a peu de rendre visite à un petit royaume indépendant d'Eïrn qui était essentiellement composé d'elfes, ce évidemment dans un but diplomatique, mais aussi pour pouvoir profiter de la compagnie d'elfes qui disons étaient plus proches de leurs anciennes traditions elfiques que lui. Et il fallait le dire, cela s'était passé de manière assez ambiguë, Xin avait apprécié le tout, mais il ne savait pas, il y avait quelque chose qui l'avait mit mal à l'aise finalement...

Comme si au final il sentait que c'était certes son peuple d'origine, mais que sa place serait toujours à Ikhyld et jamais purement chez les elfes et ce quel que soit l'avenir. Peut-être parce qu'il était habitué depuis toujours à fréquenter plus ou moins d'autres races… Dans tous les cas le temps de rentrer dans l'empire par des moyens magiques et donc assez instantanément grâce à ses dons dans l'art de l'invocation approchait, mais avant il avait décidé d'en profiter pour tenter un temps une sortie solitaire dans les bois du petit royaume indépendant où il se trouvait. Des bois qui comme toujours quand les elfes étaient aux commandes, étaient dans un état splendide, comme si la nature était vierge de toute présence civilisée. Cela et puis sa race était originaire de la terre d'Eïrn, bien avant la naissance de la nation du même nom, chose qui faisait qu'il était instinctivement attiré par ces bois et l'avait poussé à entreprendre cette aventure.

Et il savait apprécier cela à sa juste valeur dans les faits, cela et puis il savait bien que de toute manière dans le cas ou un quelconque danger survenait, il pourrait tout à fait se défendre ou au pire disparaître grâce à ses dons magiques si nécessaire. Et sans doute qu'il préférerait la dernière option, après tout il n'appréciait pas spécialement l'idée de faire couler le sang, mais en attendant et tant que tout allait au mieux. Autant profiter de ce moment de paix, mais surtout, surtout d'un peu de solitude. Du moins d'une plus grande solitude que celle à laquelle il goûtait souvent à la cour Ikhyldienne, après tout cette dernière était connue pour sa perpétuelle suractivité.

Et c'est au cours de ce qu'il pourrait appeler ce petit et prudent retour aux sources qu'il finit par entendre quelque chose au loin. Un rugissement carnassier et peu amical typique d'un monstre de bonne taille et féroce… Si évidemment cela voulait dire que ce n'était pas l'idée la plus prudente qui soit d'aller voir ce que c'était, Xin se dit que comme il en était en territoire plutôt elfique, il était possible que ce hurlement signifie qu'un ou plusieurs monstres soient aux prises avec un pisteur elfe ou un voyageur et certes s'il y avait des chances que ce dernier sache se débrouiller, on ne savait jamais et puis ça ne lui coûtait rien d'aller vérifier. Après tout il était un arcane, l'un des plus grand mages d'Ikhyld, du moins théoriquement, il se contenta donc d'invoquer un loup spectral dans lequel il n'insuffla d'abord pas beaucoup d'énergie pour que celui-ci soit simplement de la taille d'un lion et alla vérifier de plus près l'origine de ce rugissement, ce sans se départir d'une certaine prudence tout de même. Au pire s'il y était allé pour rien, au moins cela ferait toujours une petite péripétie avant son retour prochain dans l'empire, après tout ce n'est pas comme si Xin allait souvent à l'aventure. On pourrait presque dire d'ailleurs qu'il avait envie d'un peu d'action avant le retour à un quotidien plus calme et apaisé à Ikhyld, ne serait-ce que pour se rappeler pourquoi il l'évitait en temps normal.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Lun 8 Jan - 12:52
Les petits tremblaient, serrés les uns contre les autres, dos à une pierre, entouré par deux énorme pattes griffues. La peur les clouait sur place aussi surement que l'imposante ombre de leur mort. Cette dernière s'approcha, humant le goût de ce qui allait bientôt garnir son estomac. Cela faisait deux bons jours qu'il se nourrissait de reste et une petite heure qu'il traquait ces faons. Il préférait toutefois une petite course au combat tenace que menait actuellement son compagnon de chasse et le grand cerf qui gardait leur menu. Une pierre heurta le museau du prédateur. Qui donc osait le déranger alors qu'il s’apprêtait à savourer une si durement acquise récompense? Un second projectile lui permit de trouver le responsable accroupi entre deux fourrées. Il tenta de gronder un peu pour l'intimider sans succès, l'inconnu ayant même ramassé une nouvelle pierre. Il s'écarta d'un mouvement leste, laissant la troisième pierre tomber au sol avec un petit bruit. Si la manœuvre était ridicule, elle n'en était pas moins subtil. Aspect que l'affamé découvrit à ses dépends en voyant non loin son menu se frayer un chemin loin du gourmet. Un lourd rugissement de frustration perça les feuillages alors que les trois cents kilos de muscles entamait une charge vengeresse envers le gardien. Ce dernier fit prestement volte-face, ramassant au passage une poignée de gravier.
S'ensuivit alors une légère course poursuite, durant laquelle le poursuivi bombardait régulièrement le poursuivant pour s'assurer de sa tenue de route. Toutefois, loin de connaitre ce bois aussi bien que celui qui l'avait vu naître, le gardien fut obligé de conduire l'animal ainsi pendant un bon moment, faute de pouvoir s'assurer que la direction qu'il prenait l'écartait réellement des jeunes cervidés.

Une fois suffisamment écarté de la portée au goût du Mui, ce dernier grimpa à un arbre d'un saut leste et passa de branche en branche pour atteindre les bras solides d'un vénérable feuillu. Il s'amusa à terminer de bombarder la bête, lui arrachant fort rugissement, dernière garantie au cas où son intuition sur leur trajectoire était bonne. Et elle le fut. L'un des faons, qui avait visiblement perdu sa fratrie, surgit dans la clairière, s'arrêtant net en voyant la bête féroce au pied de l'arbre. Il commença à reculer doucement mais pour son malheur, une branche craqua sous l'un de ses sabots postérieurs. La bête se tourna alors vers son futur repas, heureux de constater que ce dernier était revenu se rendre. Profitant de ce que personne ne s'intéressait à lui, et parce que des mouvements dans les fourrées proches traduisait au pire d'autres faons au mieux des êtres capables de survivre seuls, Nao attrapa une flèche dans son carquois dont la pointe était enduite d'un somnifère et se laissa glisser de la branche.
Atterrissant sur le dos de l'affamé créature, il dû se livrer à un petit exercice de rodéo avant de pouvoir planter la pointe de la flèche dans la nuque de sa monture improvisée. Il descendit alors de la bête qui ronflait sous lui, troquant la flèche sortit du cou de l'animal pour une dague de jet, jetant un regard curieux mais non moins prudent sur les fourrées dont le bruissement s'était interrompu peu avant la limite de la petite clairière où il se trouvait.

HS:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Mar 9 Jan - 18:22
Lorsque Xin put enfin apercevoir ce qu'il était en train de se passer, il vit une créature mi-homme/mi-tigre jugée sur une bête qu'elle avait visiblement abattue avec son arc. Bête qui n'était pas morte d'ailleurs au vu du ronflement qu'émettait celle-ci. Xin en voyant d'ailleurs que l'homme tigre le regardait dague en main, fit un geste de paix et exorcisa l'invocation qu'il avait fait apparaître d'un geste, ce avant de s'approcher calmement, prudemment et de dire avec observation.

« Seriez-vous ce qu'on appelle un gardien ? C'est une respectable bête que vous venez de maîtriser de ce que je vois, vos talents de chasseurs sont visiblement très estimables et je dirais même enviables. » Oui, il lui devait bien cette constatation, après tout ce n'est pas tous les jours qu'il voyait quelqu'un qui était visiblement arrivé à lui seul à gérer un tel monstre. Quelqu'un qui n'était probablement pas un mage en plus, pas que les mages étaient forcément plus dangereux que les guerriers d'élites en duel, mais disons que tuer une telle créature sans talent de mage demandait une certaine ruse et un grand talent martial évidemment.

« Xin Nahalëm, mage invocateur, à qui ais-je l'honneur ? Et puis-je faire quoi que ce soit pour aider ? » Finit-il sinon par demander respectueusement, pourquoi lui proposait-il son aide ? Peut-être parce qu'il en avait juste envie, ou bien car au moins il ne se serait pas déplacé pour rien ou alors c'était peut-être par respect pour sa performance guerrière. Au fond Xin n'était pas un elfe très mesquin après tout, ô bien évidemment il avait son côté fier comme beaucoup d'elfes, mais comme il n'y avait aucune raison que ce dernier se manifeste ici de un et de deux parce que franchement il n'allait pas enquiquiner avec un inconnu qui ne savait pas qui il était vraiment et inversement, mais surtout qui ne lui avait jamais rien fait de mal, autant éviter.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Dim 14 Jan - 1:22
Un grand elfe sortit des fourrées, précédé de peu par un monstre avec une drôle d'odeur. Le invocateur révoqua son allié temporaire, adressant un signe de paix à Nao. Ce dernier se détendit, gardant tout de même sa dague en main dans le doute.
"J'ai cet honneur. Lorsque l'on sais s'y prendre, même le plus chétif des gobelins peut calmer l'éléphant."
Le gardien jeta un oeil derrière lui, se demandant combien de temps l'animal allait rester dans les vapes.
Il revint vers son interlocuteur lorsque celui-ci se présenta. Il hésita un instant, puis rangea sa dague de jet en répondant.
"Nao Mui, gardien, je doute que vous puissez faire grand chose de plus. En revanche, je vous propose de ne pas attendre qu'il se réveille."
Il termina sa phrase en pointa le ronfleur par dessus son épaule.
Il s'éloignèrent à travers les fourrées alors que la bête commençait à remuer. Sa nuque le lançait terriblement et son dos lui donnait l'impression d'être passé sous une famille de bovins. Il inspecta la clairière autour de lui en se relevant, puis ne trouvant trace de ses proies précédentes, il rugit sa colère avant de repartir entre les troncs proches, sa queue foutant rageusement l'air.
Le gardien regarda l'animal partir depuis les sous-bois et nota mentalement le temps qu'avait opéré son enduit. Il allait falloir trouver un moyen d'en faire un plus puissant, celui-ci était insuffisant sur les créatures au delà des rongeurs et des faibles animaux comme les cervidés. Se tournant de nouveau vers son compagnon de route du jour, il remarqua des traces de griffe sur les arbres, les entailles contenait une substance sombre un peu gluante. Il s'adressa alors au dénommé Xin:
"Il semblerait que notre ami à fourrure ne soit pas seul dans le coin, avez-vous besoin de moi de votre côté? Quelque soit votre réponse, je propose que nous en discutions en nous éloignant de cette piste."
Il indiqua, tandis qu'il parlait, une série de traces de griffes similaires sur différents troncs, puis indiqua un chemin perpendiculaire de la main, paume ouverte. Il espérait que l'elfe suivrait, gérer une de ces brutes par surprises était faisable, en gérer un groupe de face beaucoup moins.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Lun 15 Jan - 22:04
Xin ne put que hocher calmement de la tête aux sages paroles de l'hybride, en effet la ruse et la talent martial pouvaient permettre de grands exploits quand on savait s'y prendre, ce même quand on ne s'amusait pas comme lui à prendre aussi radicalement position dans la dualité qui séparait ce monde entre magie et technologie. Après tout aucune de ces deux voies n'étaient obligatoires et ne faisait tout, même si évidemment beaucoup seraient prêt à affirmer le contraire et ce plus ou moins à raison ou à tord.

« Vous l'avez chassé uniquement pour l'endormir ? Ou alors il y avait une autre raison derrière ? » Demanda l'elfe avec curiosité sinon en acceptant de suivre le gardien quand celui-ci lui proposa de ne pas attendre que le monstre se réveille. Après tout ce n'est pas comme si Xin avait vu assez tôt la scène pour comprendre les véritables raisons de tout ce raffut. Sauf si éventuellement cet homme s'était dit qu'il avait juste envie de ressentir le plaisir de la chasse, mais sans ôter une vie. Ce qui bien entendu serait tout à son honneur aussi…

Dans tous les cas ils s'éloignèrent ainsi de la bête pour observer calmement celle-ci se réveiller de loin et attendre ensuite qu'elle disparaisse. Ceci fait, Xin qui avait lui aussi remarqué les griffures car elles étaient très visibles en vérité, ne manqua pas de réfléchir à la proposition que lui fit le gardien et dit.

« Je pense qu'être accompagné en un tel lieu n'est jamais un mal, surtout que pour ma part je ne suis pas un natif de ces bois. Je vous remercie donc de votre proposition et l'accepte. » Sur ce il suivit l'autre et ajouta pensif et à voix basse pour éviter d'alerter un possible prédateur. « Je suis intéressé pour tout vous avouer par l'idée de partir en pèlerinage prochainement à la clairière de la renaissance, celle qui d'après les légendes a vu naître mon peuple il y a des dizaines de millénaires de cela si ce n'est plus. Mais je ne suis pas un fin connaisseur de ces bois je vous avouerai aussi, certes je suis un elfe, mais je viens d'Ikhyld, je n'ai donc pas grandit dans une forêt comme les elfes de ces bois, je ne serais donc pas contre de judicieux conseils de ce fait si vous en avez à m'en donner gardien. » Bon, il n'était pas non plus un ignare à ce sujet, qu'on ne lui fasse pas dire ce qu'il n'avait pas dit, ni sans défense vu qu'il était parmi les meilleurs mages d'Ikhyld, mais les forêts d'Eïrn étaient sans doute bien plus dangereuses que celles très orientales d'Ikhyld, ne serait-ce que parce que la présence monstrueuse à Eïrn était importante et que cette nation ne disposait pas d'un état centralisé pouvant tout réguler comme l'empire, ce qui évidemment faisait que l'ordre y était moins solidement maintenu. Après, l'avantage de tout ceci c'est que les gens étaient plus libre à Eïrn qu'ailleurs et pas une liberté teintée de dangers et de cupidité comme celle des Duchés, du moins pas forcément...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Mar 23 Jan - 13:45
"Oui, et Oui. Un gardien protège la forêt et son équilibre."
Il s'arrêta près d'un buisson et tendis la main ouverte vers celui-ci avec quelque herbes pris sur une plante quelque instants auparavant. Il resta ainsi longtemps, méditant les paroles de l'elfe.
Il est vrai qu'un gardien savait presque tout d'une forêt, mais quel conseil donner? Des milliers d'entres eux courrait entre ses oreilles, des années d'enseignement dont il ne voyait pas encore complètement l'application ou l'implication par moment. La première leçon en tant que gardien était qu'on ne pouvait tout savoir, tout comprendre, qu'une part d'inconnue était obligatoire avec le caractère changeant des forêts. Et de cette immense bibliothèque de savoir sylvestre, il devait extirper un conseil? Plus jeune il aurait ri au né de cette "enfants des sylves" comme se proclamait les elfes. Mais il avait mûri et de toute façons, une telle réaction ne l'aurait pas avancé.
Après dix bonne minutes d'immobile réflexion, alors que le jeune faon retardataire croisé plus tôt daignait sortir de son abri feuillu pour avaler les herbes médicinales de Nao, l'hybride répondit à Xin:
"Je pourrait vous dire de ne plus jamais aller dans une forêt de votre longue vie, mais vous ne le ferez pas. Je pourrais vous dire de ne pas impacter l'équilibre de la forêt par votre présence, mais vous n'y arriverez pas. Alors je vais vous suivre et m'assurer que malgré votre naïve et involontaire maladresse, la forêt survive à votre passage."
Il se releva après que le faon soit repartit, les oreilles tournant dans tout les sens pour détecter surveiller les alentours, avant de reprendre tout aussi calmement:
"Ma connaissance géographique n'emploie pas toujours les mêmes noms de lieux que les vôtres, dans quel bois se trouve cette clairière?"
Il hésita un instant à le planter là lorsqu'il eu la réponse, mâchonnant sa langue alors qu'il visualisait la liste des spécificités de la-dite forêt, mais comme l'aurais dit son père: "Ne demande pas si tu ne veut pas savoir."
Au moins aurait-il le temps du voyage pour se préparer, et préparer son hôte si tant est qu'il soit réceptif.
"Il faudra également que je vous protège des Umchaks, alors. Vous avez l'art et la manière de choisir vos pèlerinages, vous."
Il reprit sa route à la fin de sa phrase, faisant des détours pour éviter les coins ou de petits animaux se cachaient de l'aura magique de l'elfe. La préparation allait sans doute commencer par là.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Mer 24 Jan - 13:18
Xin attendit sans mal dix minutes que l'hybride trouve quoi dire, après tout ce n'était rien dix minutes pour un elfe et il constata d'ailleurs avec une certaine curiosité qu'un jeune faon venait de se dévoiler non loin, est-ce que ce dernier avait un rapport avec ce qui s'était passé peu avant ? Peut-être ? Ce qu'il savait en tout cas, c'est que quel que soit la contrée, la nature savait toujours se parer d'une beauté et d'une harmonie propre à elle. Même à Teïder supposait-il, même si bien entendu un pays marécageux remplit de monstres hostiles et de fanatiques humano centristes n'était pas vraiment pour lui plaire, loin de là.

Dans tous les cas concernant ce que finit par lui dire l'hybride, Xin s'étonna légèrement de ces paroles. Mais ne s'en vexa pas spécialement, ce même s'il aurait pu croire pendant un instant entendre un de ses congénères lui faire une leçon de morale concernant l'équilibre naturel de choses… Mais bon, il y avait sans doute une part de justesse dans ce discours après tout, cela et puis oui, honte à lui mais il était un elfe citadin dans l'âme donc bon…

« Le bois d'Althariel. » Ne manqua t-il pas d'ailleurs de répondre calmement concernant le bois dans lequel ils se trouvaient, se doutant d'ailleurs d'après les dires de l'hybride que ce dernier n'employait pas forcément les mêmes mots que Xin pour décrire tout cela. Dans tous les cas il ne manqua pas de continuer à suivre l'hybride ensuite et de dire calmement concernant ce dit pèlerinage.

« Une telle destination vaut bien les efforts faits pour l'atteindre. » Bon ça ne se sonnait pas tant elfique que cela comme paroles, elles seraient tout autant dignes d'un nain que d'un elfe après tout, mais il n'était pas là pour subjuguer avec des propos alambiqués. Surtout que même si l'hybride acceptant de l'aider avait l'air d'avoir son caractère, Xin pouvait très bien s'y faire. Quand on supporter Aoyuki disons, on savait un minimum ne pas se vexer aisément, sinon il aurait sans doute tenté d'arracher la tête de son ami kitsune depuis fort longtemps…

Dans tous les cas il se contenta donc de suivre l'hybride sans mot dire, après tout il supposait que ce serait mieux pour être discret. Cela et Xin savait deviner quand il avait affaire à quelqu'un qui n'était pas forcément des plus « loquaces » et ce n'était pas forcément plus mal, ça le changeait après tout.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Mer 7 Fév - 18:56
Après une poignée d'heures de marche en zig-zag ininterrompus à travers la forêt, ils arrivèrent à une petite clairière au milieu de laquelle l'hybride s'arrêta. Il exécuta un lent tour sur lui-même, puisant dans ses sens, ses réflexes et ses connaissances pour obtenir la conclusion qu'il émis à Xin:
"Nous allons faire une pause ici, nous entrons bientôt dans une partie plus dangereuse de ses bois et je dois au moins vous empêcher de nous faire tuer dans la mesure du possible."
Il attrapa une branche et se mit à tracer cinq larges cercles concentriques, espacés régulièrement, en reprenant son explication:
"Vous savez sans doute que tout mage à une aura magique, n'est-ce pas? Certains la développent, d'autres ignorent son existence et la laissent stagner à faible niveau. Mais ce que peut d'entre vous savez, c'est que la magie à une odeur. Une forte et qui varie selon le type de magie. Elle me permet par exemple de savoir que vous êtes un invocateur, c'est la seule magie que vous maitrisez, à un niveau très important. Il y a aussi des traces de magie de vie chez vous, mais c'est votre sang elfique qui la porte. C'est ce qui fait que les elfes sont des elfes, avec leur caractéristiques et leur facilité avec la magie. Il y à également quelque autres relents, mais ils sont faible et je ne connais pas encore assez la magie pour les identifier."
Il se plaça hors des cercles et y invita le mage d'un geste de la main:
"Chaque cercle va représenter un niveau de menace. Si vous dépassez le cinquième cercle, considérez vous comme un feu de joie dans une nuit sans lune. Si c'est certes utiles pour éviter certains prédateurs prudent, cela peut au contraire attirer les affamés. Cela vous permettra également de limiter votre capacité à effrayé les petits animaux, ce qui faciliterais le maintien de l'équilibre de ce lieu. Prenez le temps que vous voudrez et la méthode que vous voulez, je vous dirais quand je sentirais votre odeur décroitre"
Il espérait que Xin arriverait au moins à descendre sous les trois cercles, ainsi il pourrait sentir les ennemis un peu avant que ceux-ci sentent le mage. Malheureusement pour les Umchaks, il ne fallait rien espérer: il ne savait comment lui faire réduire son odeur faute de connaissance en la matière, il était donc impensable de lui demander de réduire son odeur en dessous de quatre cercles.

HS:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Jeu 8 Fév - 21:45
Ils marchèrent un temps, puis ils finirent par s'arrêter à une clairière plutôt quelconque où l'hybride ne manqua pas de faire de lui faire quelques remarques. Les faire tuer ? Hum, Xin ne savait pas si l'on pouvait dire qu'un mage comme lui était vraiment un danger ici, quoique il n'était pas à l'abri dans les faits d'une attaque surprise et s'il était un invocateur, il n'était pas un guerrier de corps à corps excellent. Donc oui, il n'était sans doute pas invincible dans les faits, même si un mage admirable…

Et il regarda donc en silence le félin humanisé tracer des cercles concentriques au sol tout en allant de quelques explications intéressantes, mais curieuses. Enfin, elles n'étaient incohérentes en soit pensa t-il, même si au final il supposait que le fait de sentir la magie comme une odeur était surtout une capacité magique comme une autre permettant de détecter les mages, car il est vrai que l'aura magique à défaut de se sentir à l’œil nue, pouvait se ressentir de bien d'autres manières…

Et dans les faits, si l'odeur était une manière possible pour un mage de percevoir la puissance magique d'un autre mage en effet, il y avait moyen de tirer des informations précieuses de cela, mais ce n'était pas non plus à la portée de tout le monde probablement. Xin déduisait donc que l'hybride lui faisant face étaient doté d'un certain savoir dans ce domaine tout de même, même s'il ne se prétendait pas expert. Chose utile bien entendu quand on se retrouvait face à un mage, surtout si jamais ce dernier était un possible adversaire… Ce, même si ce n'était pas le cas actuellement heureusement.

« D'accord, je suppose que c'est la même chose que pour rendre sa magie plus difficile à repérer pour les autres mages. » Se contenta t-il de constater patiemment à l'invitation de l'hybride à entrer dans le cercle tracer au sol, puis à tenter de réduire la puissance de son aura magique. Chose complexe à faire dans les faits, surtout que Xin n'y était pas habitué, mais celui-ci s'y ingénia donc…

Xin se concentra donc calmement et silencieusement et chercha à canaliser la magie qui traversait son corps naturellement et qui se dégageait à partir de lui et donc à limiter aussi l'écoulement de celle-ci en dehors de son organisme, comme s'il l'enfermait dans son corps ou dans son être. Ce qu'il fit donc progressivement avec un certain succès, mais le problème était… Qu'un mage avec un aussi grand potentiel que lui et un tel talent magique était un catalyseur vivant qui faisait transiter énormément de magie dans son corps, dissimuler celle-ci était donc comme essayer de cacher la lumière d'une flamme très ardente et puissante… Il ne pourrait donc que le faire partiellement, mais restait à voir si ce « partiellement », surtout de la part de quelqu'un qui n'était pas habitué à totalement dissimuler son aura, serait suffisant aux yeux de l'hybride.

« Quand j'y pense, si vous me permettez une question. » Dit-il alors qu'il ne brisait pas sa concentration, sans doute qu'il était tout à fait capable de faire deux choses à la fois, guère étonnant de la part d'un mage exercé, ces derniers étaient après tout habitué à maintenir leur concentration en pleins affrontements si nécessaire. « Comment avez vous appris à sentir l'odeur de la magie ? » Une question posée purement par curiosité sans doute, après tout un mage comme lui avait probablement ses propres moyens de ressentir la magie alentour, mais il est vrai qu'il pouvait y avoir sans doute intérêt à en savoir plus sur une méthode de détection de la magie telle que celle-ci. Méthode en plus particulièrement rare, sauf peut-être en Eïrn, qui était en soit une terre bien atypique à sa manière...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Ven 16 Fév - 12:50
Nao opina du chef à la remarque de Xin. Il semblait avoir comprit l'essentiel du problème.
Rapidement, le gardien eu la bonne surprise de constater que l'odeur refluait, comme aspiré par l'elfe.
"Je souhaitais m'excuser pour ce que j'ai dit, ou du moins pour les mots que j'ai employé: dire que vous alliez nous faire tuer était peut-être un peu osé. D'autant que le fait que vous venez de passer aisément le cinquième cercle me conforte dans l'idée que si mort il y avait, vous ne seriez tout compte fait peut-être pas dans la liste de ceux qui repose."
Néanmoins, si ce cercle fut aisément passé, la magie stoppa sa course à la limite du quatrème. On pouvait sentir la difficulté du mage à aller plus loin aux irréguliers allers-retours de l'odeur autour du tracé de ce cercle.
L'hybride réfléchit longuement à la question. Il ne se souvenait pas avoir appris à le faire, il avait simplement découvert un jour qu'il pouvait le faire. Se doutant qu'il en aurait besoin, il s'y était entraîné jusqu'à un niveau plus qu'acceptable.
"Comment faites vous pour marcher?" répondit-il finalement, tout en cherchant comment développer la chose pour le cas ou....
Soudainement son nez lui signala une étrangeté, changeant la suite de la conversation. La magie fluctuait d'une manière étrange, mais la présence continu d'un hibou dans les branches hautes non loin, lui permit de comprendre que c'était le flux naturel du mage. Curieux d'en savoir plus, Nao commença à suivre le tracé au sol, confirmant son impression à haute voix après quelque pas.
"Vous êtes encore au delà du quatrième cercle... tout en étant en dessous du second."
La magie semblait fluctuer vers certains point en énorme quantité et vers d'autres moins. Le gardien se mit à décrire un cercle autour de Xin pour essayer de comprendre à l'odeur la forme que cela prenait.
"C'est étrange, on dirait presque que votre aura à une forme..."
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Sam 17 Fév - 22:39
« Il est heureux pour nous je suppose que je ne sois pas mage du feu dans le cas où nous aurions à nous défendre. » Se contenta t-il de répondre avec un calme humour aux excuses et justifications de l'hybride, signifiant qu'il n'avait pas prit mal les paroles précédentes de ce dernier. Et oui, il est vrai qu'il était bien qu'il ne soit pas un mage misant surtout le feu pour se défendre, car évidemment un environnement forestier n'était pas l'idéal pour user d'une telle magie, cela et… Il ne tenait pas vraiment à risquer de créer un feu de forêt par accident.

Quant aux paroles suivantes de l'hybride que ce dernier exprima pour répondra à la question de l'elfe concernant le don qu'il avait, Xin en déduisait que c'était une manière bien indirecte de lui dire que c'était tellement évident à faire pour lui et inné qu'il serait dur de l'expliquer. Soit pensa l'elfe, autant ne pas insister dans ce cas, par contre il ne manqua pas d'ouvrir les yeux pour regarder brièvement les cercles quand l'hybride fit par d'une certaine anomalie…

« Une forme ? Je suppose que c'est anormal si vous me faîtes cette remarque... » Peut-être était-ce dû au fait que Xin était un mage au potentiel magique immense ? Chose rarissime pensa t-il, dans ce cas-là il était probable que l'autre n'ait jamais rencontré de mage de son niveau en effet, dans tous les cas l'elfe se contenta de soupirer et de dire en se concentrant sur sa magie pour voir justement s'il pouvait mieux percevoir ou donner forme à celle-ci si tel était le cas...

« J'ai une idée, à défaut d'être discret, je pourrais invoquer un monstre ressemblant à l'un des plus féroces prédateur de cette forêt et ensuite user de ma magie pour fusionner temporairement avec mon invocation… Ainsi je serais plus intimidant et ne donnerait pas l'impression d'être une possible proie. » Oui, c'était une probablement une bonne idée, par contre la discrétion serait peu présente dans un tel cas… Mais bon, si Xin était discret il ne serait pas le genre de ministre des services de renseignement à s'enfermer dans un bureau pour faire de la paperasse plutôt que d'aller sur le terrain...

Enfin dans tous les cas alors qu'il disait cela, il sentit tout à coup quelque chose d'étrange dans sa magie, comme si elle était... Aspirée ? Oui elle l'était, mais très légèrement, de manière si subtile que c'était difficile à remarquer... En constatant cela l'elfe sembla perplexe et dit donc à son guide... "Il y a quelque chose dans les environs, pas quelque chose de vivant, mais ce qui semble être une construction enchantée, une construction qui absorbe peu à peu la magie des environs, ce si subtilement que le fait que je l'ai remarquée tiens presque du miracle... Je ne pense pas que ce soit dangereux directement pour nous, mais... Même si elle absorbe si peu de magie que cela n'a aucune chance de vider les alentours de cette dernière, avec le temps elle pourrait à force accumuler énormément d'énergie en son sein et si elle absorbe ainsi l'énergie magique, ce doit être pour un certain but... Un but voulu par son créateur quel qu'il soit." En somme il sous entendait que ça pourrait avoir une certaine importance, même si évidemment ce n'était rien qu'ils avaient prévus à la base. Mais ignorer cela serait en somme comme ignorer une nid de termite qui vient d'apparaître brusquement au milieu du salon de votre maison en bois... Quoique c'était là un mauvais exemple, car dans les faits la construction magique dont il avait parlé avait été conçue pour absorber la magie très discrètement visiblement, ce qui en soit n'augurait pas forcément du bon quant à son utilité potentielle...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Jeu 22 Fév - 17:29
-C'est heureux en effet, sinon vous seriez instantanément devenu un intrus et vous faire éjecter de la forêt aurais été un bien doux châtiment...
L'hybride tenta de sentir la magie de Xin autant qu'il pu sans amélioration.
-Pas anormal, étrange. J'ai déjà sentit des magies qui avait une forme mais jamais avec une différence aussi large...
Il continuait de tourner autour de l'elfe et ponctua sa réponse en reliant les deuxième et quatrième cercle en creusant le sol de son bâton là où l'odeur était plus "petite".
-La magie semble curieusement rassemblée devant vous au creux de vos bras et derrière vous au creux de vos omoplates, vos côté sont presque "à nues".... Mon manque de connaissances en magie est trop handicapant pour que je puisse vous en dire plus malheureusement.

Sa fascination se dissipa lorsque le mage énonça l'idée d'invoquer un monstre imposant. L'idée était compréhensible et même pas si idiote... si on oubliait les umchaks. Et Nao ne les oubliaient pas. Néanmoins cela constituait une réponse valable en cas de pépin. Il s’arrêta devant l'elfe:
-Une idée intéressante et qui pourrait faire ses preuves sans les umchaks, mais vous ne ferez que les attirer comme les corbeaux avec un cadavre. Et il fondront sur vous plus vite encore. Gardez cette idée en tête, elle pourrait être la grande flamme qui repousse les loups, mais mieux vaut la garder éteinte en leur absence pour ne pas attirer les chasseurs.
Quand on parle du loup. Nao scruta les sous bois en quête d'un mouvement d'un bruit. Un petit rongeur blanc sortit d'un buis et le regarda fixement. Puis il sauta sur le côté et disparu entre les branches. Le gardien trouvait que tout ceci sentait mauvais aussi attrapa-t-il Xin par le bras pour le relever en essayant de s'y prendre doucement mais fermement, tandis qu'il lui expliquait quelque chose à propos de sa magie qui se faisait aspirer.
-Nous l’appelons le bosquet brumeux, à cause de l'air chargé de magie qui peut parfois vous faire tourner un peu la tête. En général nous l'évitons car un gardien au sens brouillé sentira plus difficilement le danger. Cela dit je ne crois pas que nous soyons tout à fait seul, essayons de requérir la protection de ce lieu. Je me doute que vous allez vouloir vous battre mais voyez cela comme une bonne occasion d'apprendre à restreindre votre magie dans des conditions moins tranquilles.
Il jeta un dernier œil alentours avec un air tendu avant d'avancer droit vers l'aspiration de magie en ajoutant plus pour lui même:
-J'ignore l'utilité de tout ça mais elle va peut-être changer...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Dim 25 Fév - 23:48
« Pourtant le feu ne fait-il pas partie du tout de l'ordre naturel des choses ? Après tout, si bien utilisé, il est la flamme qui réchauffe, qui consume l'arbre mort pour en faire des cendres fertilisants le sol, n'est-ce pas donc comme tout magie quelque chose qui peut être utilisé autant en bien qu'en mal ? »

Dans tous les cas il se contenta sinon d'être silencieux, mais pensif quand l'hybride lui dit que s'il n'était pas anormal que sa magie ait une forme, celle du mage elle était particulièrement prononcée par contre. En quoi ? Dans tous les cas il se contenta du coup de répondre aux dernières paroles de Nao concernant sa magie avec politesse et amabilité.

« Je vois, je tâcherai de m'informer davantage à ce sujet et si jamais la réponse vous intéresse et que nous venions à nous revoir, je ne manquerai pas de vous en faire part des informations que j'aurais obtenu si vous le désirez. » Après tout le savoir était un trésor en soit et il n'était pas contre d'être généreux à ce sujet tant que ce n'était pas gênant pour lui.

« D'accord. » Se contenta t-il sinon de dire sans faire son difficile concernant le fait son idée d'invoquer un monstre de grande taille et de fusionner avec lui n'était pas le mieux à faire en l'instant, en somme il vaudrait mieux la garder pour un moment difficile. Il ferait donc ainsi et pas besoin de mettre en doute les conseils de son guide, après tout ce dernier savait ce qu'il faisait. Ce n'est pas après tout comme s'il s'amusait à dire à Xin comment faire son métier de ministre des services de renseignements.

Puis tout à coup son guide releva Xin sans brusqueur, mais avec fermeté tout en lui expliquant certaines choses sur le fait que la magie des alentours se faisait aspirer peu à peu. Hum, intéressant pensa Xin, mais il vaudrait mieux enquêter à ce sujet sans doute pensa t-il, disons que c'était suspect et pouvait avoir son intérêt…

Dans tous les cas Xin suivit son guide tout en ajoutant à voix basse alors qu'ils se rendaient dans la direction de ce qui causait se phénomène étrange.

« C'est peut-être après juste un vestige d'une civilisation ancienne… L'ancien empire elfique par exemple, ce territoire lui appartenait après tout avant la grande guerre contre le peuple nain. » Oui, une guerre ancienne qui remontait à avant l'arrivée des humains sur le continent, mais dont la rancune en résultant entre le peuple elfique et nain était toujours d'actualité. Ces deux peuples avaient la mémoire longue après tout…

Et dans les faits ils arrivèrent assez rapidement au bosquet brumeux comme l'appelait son guide, un bosquet qui dans les faits était doté en son centre d'une sorte de grand piédestal circulaire couvert de végétations. Curieux en voyant cela, Xin s'approcha donc légèrement mais prudemment et vit alors le piédestal s'illuminer tout à coup. Il tâcha d'analyser ce que c'était par ses sens magiques, fit un signe à l'hybride que ce n'était rien de dangereux et apposa sa main sur le piédestal… Celui-ci brilla alors jusqu'à l'aveuglement presque, puis… Disparu en laissant la place à un escalier, Xin dit alors avec une calme satisfaction.

« Mon peuple dispose de certains moyens particuliers de voyager rapidement à travers ce continent de ce que j'ai sais. En marchant dans ces tunnels enchantés, l'ont peut couvrir des distances immenses sans même s'en rendre compte... » Il regarda son guide et conclut pensif. « Ce serait peut-être une bonne idée d'user de celui-ci ? S'ils sont scellés ainsi c'est pour que personne à part un elfe ou un ami des elfes ne puisse les emprunter, cela veut donc dire que nous ne rencontrerons aucune menace à l'intérieur. Un bon moyen je suppose d'éviter les dangers de cette forêt, cela et puis… N'avez vous jamais eu l'envie d'explorer d'anciennes ruines elfiques ? » Pour sa part oui, surtout que généralement avant de tomber directement sur le chemin, il y avait quelques ruines à traverser avant si c'était un tunnel, des ruines qui des fois pouvaient contenir de véritables petites villes souterraines. Un style de vie qui pourrait aux premiers abords ne pas sembler très elfique, mais qui était des fois adopté purement pour ne pas avoir à toucher ou altérer la nature prospérant à la surface… Cela ou bien l'influence naine à l'époque où les races naines et elfiques s'entendaient bien, qui sait ? Les possibilités ne manquaient point après tout.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Dim 11 Mar - 18:20
-Rare sont ceux qui s'en servent à aussi bon escient.
Xin lui expliqua alors que l'endroit appartenait un temps aux elfes. Nao avait du mal à comprendre ce besoin de possession territoriale. De ce qu'il avait pu comprendre, chaque race majeure avait trouvé son compte: Les elfes et animaux au cœur des forêts, les nains sous la terre, et le reste dans les plaines. Pour être précis, les elfes vivaient "dans" les arbres, imbriquant leur habitats dans les vénérables troncs des seigneurs sylvestres au moyen de puissantes magies.
Si c'était bien les nains qui avaient changés cela, il fallait qu'il en remercie un un jour pour ce fait. Loin d'apprécier la guerre, il gouttait le simple fruit qui en avait émergé. En l’occurrence, la "libération" d'une forêt qui n'avait de toute façons jamais vraiment appartenu à personne.
Nao n'aimait pas la sensation que provoquait le bosquet, mais elle était préférable à la douleur que pouvait lui promettre l'odeur des umchaks. Leur clan avait une réputation des plus sordides et bien peu osait défier leur autorité. Ses actes récents pouvait lui valoir le pire des châtiments ici, comme un festin à sa bravoure chez lui. avec une réprimande de parents apeurés dans le lot sans doute.
Il serra le poing en voyant le piédestal qui poussait comme un furoncle au milieu de l'herbe. Il espérait qu'au moins les longues-oreilles avait usé de magie pour ne pas blesser la forêt au passage. Bien plus préoccupé par ce qui se passait à l'extérieur du lieu cependant, il décida de faire confiance à Xin.
Il se tourna de nouveau vers ce dernier lorsqu'il lui expliqua sa découverte. Un réseau de passage souterrain.
Cela éveillait de nombreux sentiments contradictoire chez le gardien. Il était heureux qu'un tel échappatoire existe, mais effrayé à l'idée que la forêt dont son clan avait la charge contiennent un tel passage secret sans surveillance. il était également peiné et chagriné de voir que le piédestal n'était que le symptôme externe d'une lame sournoisement plongé dans les entrailles de la forêt.
-Vous sous-estimez sans doute un peu trop la capacité des mauvais gens à aller où bon leur semble, sceller une porte n'empêche pas de passer par un mur. Cela dit les umchaks se rapprochent donc je dois bien admettre que cela constitue une alternative de survie plutôt intéressante.

Il commença à avancer vers le puits pourvu d'un escalier en colimaçon, soufflant doucement pour se donner du courage alors qu'il entrait pour la première fois dans les entrailles de la terre.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Lun 12 Mar - 21:15
Les habitats elfiques, comme les habitats nains, étaient tellement multiples et diversifiés en Orzian qu'il était impossible de les catégoriser, ce serait comme dire que les humains ne vivaient que dans des chaumières en brique dans des plaines tempérées. Les œuvres elfiques pouvaient autant être totalement intégrées à la nature qu'ajoutées harmonieusement par dessus ou séparement. Par exemple en Ikhyld les elfes n'avaient point dédaignés les atours de la civilisation orientale, ils les avaient au contraire sublimés tout en respectant la nature, tandis que ceux d'Eïrn était disons plus proche d'une fusion totale avec leur habitat dans leur style de vie.

Pour sa part en tout cas, Xin appréciait l'idée que les elfes aient pu bâtir des ruines en partie souterraine, même si le concept pouvait sans doute sembler étrange de primes abords pour ceux se fiant aux habituels préjugés sur les races. Dans les faits tout était possible après tout, les elfes avaient justes fait à leur façon, ce comme les humains le feraient eux aussi sans doute.

Même s'il fallait l'avouer, il préférait son Ikhyld natale à tout cela, mais il n'allait pas non plus dédaigner une nouveauté comme celle qui allait s'offrir à eux s'ils descendaient dans les profondeurs. Peut-être pourraient-ils d'ailleurs y trouver un passage vers un plan élémentaire ? Notamment celui de la terre, peut-être, mais ce serait quand même une sacrée découverte, cela et puis ils n'étaient pas là pour explorer des ruines de toute manière, alors autant ne pas trop en faire…

D'ailleurs, il apprécia que son compagnon du jour accepte de descendre sous terre, car évidemment cela ne fustrait pas sa curiosité… Il suivit donc ce dernier calmement et entendit le passage se refermer derrière-eux tout à coup quand ils furent bien descendu sous terre, ce pendant qu'en même temps des lumières magiques s'activaient autour d'eux. Bien, au moins cela était toujours fonctionnel pensa t-il avec amusement, mais bon l'inverse l'aurait étonné. Les œuvres magiques elfiques étaient souvent assez résistantes aux temps, souvent autant que celles techniques des nains, même si au fond il se fichait bien d'une telle comparaison.

Cela restait en tout cas un vestige intéressant du passé de ce continent, mais surtout… Un échappatoire bien utile pour eux pensa t-il alors qu'ils débouchèrent finalement dans les ruines à proprement parler…

Et il fallait le dire, c'était assez étrange. On aurait dit plutôt une sorte de temple et non des habitats, car ils finirent par déboucher dans ce qui semblait être une très grande salle… Une salle en forme de grand dôme qui contenait en son centre un arbre blanc particulièrement grand et imposant qui devait sans doute avoir plusieurs millénaire au vu de sa taille, cela et être magique… Il était entouré sinon par beaucoup de végétation, une végétation qui avait visiblement prit son dû au cours des millénaires sur l'ouvrage civilisé entourant l'arbre. D'ailleurs, alors que les deux intrus contemplèrent ce spectacle s'offrant à eux, une sorte de lumière blanche se rassembla tout à coup en un petit amas devant eux pour ensuite se transformer finalement en un grand cerf au pelage blanc qui les toisa calmement avant de dire.

« Cela faisait longtemps qu'un enfant des frondaisons n'était pas venu ici, et visiblement en ce jour ce n'est pas qu'un, mais deux enfants qui se tiennent devant moi. Que puis-je faire pour vous ? » Xin en entendant cela, répondit alors poliment

« C'est un honneur de vous rencontrer honorable esprit, l'on me nomme Xin Nahalëm, je suis un enfant de l'empire Ikhyldien… Et vous ? Qui êtes vous honorable ancêtre ? » Après qu'il ait dit cela, l'être de magie dit d'une voix calme et paisible.

« Je suis le gardien du grand arbre se tenant devant vous, ancêtre de la forêt prospérant à la surface, les vôtres le nommaient par divers noms oubliés depuis longtemps, celui que j’affectionne et qu'utilisaient les enfants elfiques est celui de « grand-père blanc ». » Il sembla pensif, puis ajouta à l'égard de Nao.

« Et vous jeune enfant de la forêt ? Que puis-je faire pour vous ? » Pendant ce temps Xin se demandait si c'était le seul arbre de ce genre en Eïrn… Vu l'immensité du territoire de cette nation probablement pas, il y avait de quoi y avoir des centaines de forêts comme celle-ci après tout, néanmoins trouver les secrets impénétrables des bois de cette immense nation n'était guère une chose aisée, surtout que pour leur part ça pouvait surtout s'assimiler à de la chance. Mais reste qu'il ne regrettait guère cette découverte car il trouvait tout ceci intéressant. Cela et puis une certaine bienveillance semblait se dégager de cet arbre ancestral et de son gardien, il lui semblait donc évident que ces derniers pourraient en effet êtres d'une certaine aide.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Mar 27 Mar - 1:54
Le sombre bruit qui ponctua la fermeture de la porte du tunnel fit couler une goutte de sueur dans le dos de l'hybride, il aimait de moins en moins ça.
Ils progressèrent le long d'immense galerie, ponctuées de lumières magique dissimulées dans les parois. Si Nao réprouvait une telle création, il devait reconnaître que les artisans avait fait un travail admirable. Son attention fut néanmoins vite détourné par de nombreuses lueurs flottantes qui se rassemblèrent devant un grand arbre blanc qui, si il ne disait rien au gardien, aidait à le rassurer un peu.
Il tomba néanmoins des nues lorsque l'esprit paru. Il mit rapidement un genou à terre et inclina la tête, attendant que le grand arbre daigne s'adresser à lui.
« Et vous jeune enfant de la forêt ? Que puis-je faire pour vous ? »
-Je me nomme Nao, grand arbre, 3ème gardien de la 7ème générations des Muis. Nous veillons sur chemnashaovirodaintrachivu depuis notre premier souffle et jusqu'à notre dernier. Ce gardien souhaiterais seulement savoir pourquoi il n'a jamais rencontré le grand chêne. Nos anciens ne nous ont toujours compté que des légendes et jamais nous n'avons eu vent de tels passages....
Nao s'interrompit en s'apercevant qu'il se laissait emporter. Il se mit une gifle mentale pour s'être ainsi perdu, mais on ne faisais pas une telle rencontre tout les jours. L'esprit répondit d'une voie calme avec un soupçon d'amusement à l'excitation de l'hybride.
-Paix, jeune Mui. Mes frères et moi-même ne sommes plus en contact depuis que les grands souterrains ont perdu de leur vies, il y des lunes de cela. Il te faudra chercher la réponse à ta question par toi même, j'en ai peur.
Le cerf prit une courte pause pendant lequel il sembla écouter le vide des longs couloirs de pierre avant de reprendre:
-Prenez garde, Xin, Nao. Si la vie ne coule plus avec l'intensité d'avant en ces lieux, vous n'êtes pas pour autant les seuls à y errer.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Mer 28 Mar - 11:00
Hum, ça devait être courant dans les religions locales pensa Xin en voyant l'hybride s'agenouiller de porter une certaine vénération aux esprits de magie ou ceux qui semblaient liés à la nature. Ce qu'il pouvait tout à fait comprendre d'ailleurs vu que c'était en bonne partie le cas dans l'empire Ikhyldien aussi, même si souvent entouré de tous les raffinements et surtout des complexités propre à une société aussi civilisée et raffinées que l'empire…

Et dans les faits, c'est avec une attention curieuse qu'il écouta l'échange qui se mit en place entre l'hybride et l'esprit de la nature. Un échange riche en informations, notamment la confirmation que les grands chênes de ces forêts n'étaient plus en contact entre eux depuis sans doute des millénaires de cela, si ce n'est plus. Néanmoins, ce qui fut tout aussi intéressant, c'est aussi ce que leur apprit ensuite le cerf après avoir semblé écouter une trace de bruit dans les couloirs vides que devraient traverser par la suite Xin et Nao.

« Mais à quoi devons nous attendre ô honorable esprit ? Et surtout, est-ce là des êtres avec lesquels l'on peut discuter pacifiquement ? » Le grand cerf sembla alors y réfléchir, comme si la question méritait une certaine réflexion, puis répondit.

« La source des âmes a été réveillée il y a des millénaires de cela, je le sens, je le sais et ses serviteurs rôdent par ici. Non pas ceux qui l'ont réveillés, mais des créatures qu'elle manipule à l'aide des ses pouvoirs, des créatures semblant défendre les intérêts de la source ici. Je ne peux pas vous en dire plus, car en plus d'ignorer moi-même beaucoup de choses à son sujet, je ne veux pas me prétendre son ennemi, ce serait là courir un grand danger et je vous conseille de faire de même. Ces créatures seront aux aguets et méfiantes, mais si elles n'ont pas de raison de penser que vous êtes ennemis de la source, elles vous laisseront sans doute passer sans s'en prendre à vous. » Il les contempla alors et ajouta ensuite calmement…

« J'aimerai juste vous demander quelque chose avant de partir, vous êtes après tout parmi les premières créatures dotées de raison à venir ici depuis fort longtemps. Savez vous, qui a réveillé la source des âmes et comment celle-ci a prit le pouvoir sur les terres qui étaient auparavant celles de mes frères ? Et surtout, que se passe t-il à la surface depuis. » Xin y réfléchit alors et répondit calmement.

« Je ne saurais exactement vous dire ce qui se passe en Eïrn depuis, du moins concernant ceux qui y vivent quotidiennement. » Il ne tenait pas après tout à révéler qu'il en savait plus qu'il ne devait, par contre il ne manqua pas d'ajouter bon cœur. « Mais je sais que la source des âmes a été réveillée par une tribu humaine faisant partie de celles ayant débarquées sur le continent il y a six millénaires de cela. Depuis il semblerait qu'ils vénèrent celle-ci comme un dieu et offrent sa protection à tout ceux prêt à payer une légère redevance à la capitale. Depuis lors, Eïrn semblé épargné des guerres et viennent s'y installer souvent ceux qui aspirent à la liberté, mais surtout la paix avant tout. » C'était une manière de résumé la chose qui était en vérité une situation très complexe, une situation dont Xin était sans doute loins de connaître la plupart des détails malgré son rang, surtout qu'il fallait avouer qu'Eïrn n'était pas une nation concentrant une grande partie des efforts des services de renseignements d'Ikhyld.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Lun 16 Avr - 7:29
Nao se releva peu après, alors que le silence mettait un point final à l'explication de Xin. Il se tourna vers l'un des couloirs proches, humant l'air avec une expression songeuse. Il ne sentait aucune trace de passage, malheureusement cela ne voulait pas dire que l'endroit était vide: une odeur dans l'air ne pouvait être que par le mouvement de son porteur ou de l'air. L'absence de son sur la pierre annulait la première hypothèse et le manque d'ouverture importante vers l'extérieur rendant la seconde option peut pertinente.
Voilà qui était problématique, ils allaient devoir avancer en surveillant constamment chaque recoin de couloir, chaque racine qui sortait ci et là.
Il se tourna de nouveau vers l'esprit et s'inclina légèrement et posant sa paume sur son cœur.
-Merci pour votre précieux temps grand arbre, ce gardien va se retirer. Loué sera le jour où les vénérables seront réunis.
Sur cette phrase rituelle que le gardien et le gardé prononcèrent de concert, le cerf s'inclina également et s'évapora comme un tas de poussière que le vent soufflait délicatement. Nao se redressa et se tourna vers Xin:
-Mes sens ne me signalent aucune vie en ces murs, ce qui signifie que nous devrons prendre garde à chaque pas, chaque pierre au long de notre avancé semble-t-il. À moins que vous connaissiez un sort qui puisse nous aider?
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Mer 18 Avr - 23:08
Xin réfléchit quand le gardien lui demanda s'il connaissait un sort qui pouvait les aider, puis il se contenta de répondre avec calme.

« Cela dépend, je pourrais nous faire changer d’apparence pendant un temps si vous le désirez, bien entendu ce serait alors purement illusoire. Peut-être pour nous faire passer pour des humains originaire de la capitale ? » Après tout, si c'était la source des âmes le problème, rien de mieux que de se faire passer pour des dévots de cette dernière s'ils voulaient passer inaperçu. Après, y avait-il vraiment besoin de passer inaperçu ? En tout cas il ne manqua pas de proposer sinon.

« Ou je pourrais faire croire que nous ne sommes pas deux, mais milles. Cela manquerait singulièrement de subtilité, mais les pousseraient peut-être à la prudence si elles pensent qu'une armée passe par là. » Néanmoins à la manière dont il le disait, on sentait que ce serait un pari bien audacieux… D'ailleurs, alors qu'il disait cela il commença à incanter, puis invoqua une petite créature, un sorte de renard éthéré, ce avant de glisser avec sérieux.

« Il va partir devant nous pour vérifier qu'il n'y a aucun danger flagrant sur la route. » Il donna alors un ordre mental à la petite créature qui partit donc en reconnaissance, puis alors qu'il attendait la réponse de Nao, il entendit soudainement du bruit en direction de l'endroit d'où ils venaient, des bruits de pas… En entendant cela, et devinant qu'ils n'aurait pas vraiment le temps de lancer le sort d'illusion, il ne put qu'inviter son guide à avancer...

[…]

Ils marchèrent pendant quelques bonnes heures sans que rien ne se passe dans les faits, puis ils finirent par déboucher devant ce qui semblait être… Une immense porte qui se dressa face à eux, faîte de marbre et fermée par magie, du moins de ce que sentait Xin. Celui-ci qui voyait un grand cristal flotter au dessus piédestal situé devant la porte, approcha alors sa main du cristal et insuffla un peu de sa magie dedans et… Miracle, ou pas, la grande porte s'ouvrit alors devant eux, dévoilant la fin du tunnel… Qui prenait la forme d'un grand escalier ouvragé, mais effondré en bonne partie qui menait vers la surface, mais on pouvait aussi discerner de nombreuses statues d'animaux placées de part et d'autres de l'escalier…

« Faîtes attention, ces statues sont remplies à ras bord de magie. » Précisa l'elfe à son guide avant de monter en premier, se disant que ces statues devaient en effet êtres des sortes de gardienne des lieux… Le problème, c'est qu'il ne savait pas s'il pouvait les désactiver, néanmoins il se doutait qu'elles n'attaqueraient pas si ils faisaient assez attention, après tout la magie les animant semblait s'être endormie depuis bien longtemps. Cela et puis en tant qu'elfe, il ne devait pas forcément entrer dans la catégorie des « indésirables » pouvant attirer leur courroux justement, par contre il valait mieux que l'hybride soit prudent.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Lun 23 Avr - 15:05
-Nous faire passer pour plus nombreux pourrait être intéressant, mais pourrez vous le tenir tout du long? Cela ne risque-t-il pas de vous coûter toute votre énergie?
Il regarda la créature éthérée partir avec une pointe d'envie, il fallait qui trouve le moyen d'apprendre la magie d'invocation. La réflexion des deux explorateurs fut brisée par des bruits de pas venant de l'entrée du tunnel. D'un commun accord, le mage et le gardien reprirent donc leur route à travers le chemin de pierre.

Après plusieurs heures de marches extrêmement tranquilles, ils arrivèrent à une grande porte munie non loin de là d'un cristal qui devait sans doute commander l'ouverture. Après que Xin ai réussit à activer le mécanisme magique ancestral, ils commencèrent l’ascension des marches.
La fourrure de l'hybride se dressa imperceptiblement alors qu'il sentait les relents de magie des statues:
-Oui je l'ai sentit aussi, espérons qu'elle sont là pour prévenir les intrusions et non les évasions...

Si les deux premiers couples de statutes restèrent stoïques faces aux deux marcheurs, le troisième s'activa dans un tremblement sourd, tandis que les statues pivotaient pour se tourner vers leur cible.
-Attention! Elles concentrent leur magie! Hurla Nao alors qu'il écartait brutalement les bras avant de les ramener aussi rapidement en croix devant lui, provoquant l'arrachement progressif de parcelles de terre et de roche qui vinrent s'agglutiner sur l'hybride pour former une armure qui bien qu'imparfaite pourrait au moins bloquer quelque sorts de basses puissances.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Mar 24 Avr - 20:00
Avant qu'ils arrivent au niveau des statues ou de la porte, Xin n'avait pas manqué de reprendre la parole pour répondre à la question précédente de son guide, probablement plus par principe en tant que professeur de magie aguerri qu'autre chose.

« L'effort n'est pas tant magique que physique, car ce sort nécessite de se concentrer pendant qu'il perdure, ce qui demande à la fois entraînement et discipline, mais surtout cela reste fatigant à maintenir sur le long terme. » Oui, car contrairement à ce que pourraient penser les guerriers en manque de virilité venant d'un peu partout, être mage ce n'était pas céder à la facilité ou être faible, au contraire les mages empruntaient une voie tout aussi difficile que celle du combat aux armes, mais surtout ils développaient leur force dans un autre domaine, celui de l'esprit, mais bien entendu pour certains barbares ou êtres de mauvaise foi, c'était là des concepts durs à assimiler.

Et plus tard, quand ils arrivèrent face au statue, mentalement Xin réfléchit aux sorts à employer en cas de difficulté, puis s'engagea sur les marches accompagné de l'hybride qui, espérait-il, ne suffirait pas à lui seul à attirer l'attention de ces statues. Oh, bien entendu pour se faciliter la vie Xin aurait pu envisager de monter les marches sans le tigre fait homme et laisser celui-ci se débrouiller, mais ce n'était pas très acceptable moralement pour lui, à peine digne du pire des rustres en vérité. Oh, certes en tant que ministre des services de renseignements on ne pouvait pas dire qu'il était un modèle absolu de moralité en tout temps, mais ça ne l'empêchait pas quand même d'avoir quelques principes…

Malheureusement, ce qui devait arriver arriva et pour sa part Xin se prépara à lancer un sort, mais attendit véritablement le dernier moment pour voir quelle forme allait prendre l'attaque qui lui serait lancé, pour constater que non… Les statues n'attaquèrent pas, du moins par tout de suite, elles… Comment dire, leur enveloppe de pierre se fragmenta pour révéler des créatures élémentaires hostiles…

Un élémentaire de feu et un élémentaire de terre apparurent alors, mais les deux mortels n'eurent guère le temps de longuement les observer que les deux êtres magiques foncèrent l'un sur l'autre pour se mêler étrangement en une nouvelle créature, un élémentaire de sable, une sorte de grand golem doté de plusieurs gemmes, exactement une dizaine qui étaient évidemment ses points faibles, mais en dehors de cela c'était une créature redoutable, notamment quand il faisait comme celui-là la taille d'un petit troll…

Le golem de sable à peine apparut les attaqua alors, il lança un de ses bras sables sableux sur Nao, puis un autre sur Xin qui arriva à se décaler à temps heureusement. Le membre éclata alors en percutant un mur, puis retourna magiquement à son propriétaire pour se reformer rapidement… Xin esquissa alors un sort alors que le golem se préparait à foncer sur l'hybride et le lança.

« Il faut frapper les gemmes ! » Dit alors le mage en invoquant une boule de métal en fermant son poing, la boule qui flottait en l'air se mouva suite à cela de manière brutale et rapide, le mage lui fit faire prendre de l'amplitude tout d'abord, puis frappa avec le dos du golem de sable, éclatant une gemme se trouvant là, une de moins ! Et il esquissa ensuite un geste pour en éclater d'autres en réitérant plusieurs fois cette attaque, le seul problème c'est que le golem semblait totalement s'en ficher, car quand la boule le percuta, le sable dont il était fait se dé-solidifiait tout simplement pour la laisser passer… Ainsi il continuait à charger l'hybride comme si de rien n'était suite à la première attaque du mage...






Sort utilisé :

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Lun 16 Juil - 14:02
Un élémentaire de sable. Comme si Nao n'était pas assez mal à l'aise dans ce tunnel, il fallait que l'ennemi use d'un élément qui pouvait s'insinuer partout et provoquer un démangeaison des plus terrible. L'hybride émis un dernier grognement alors que son armure de terre terminait de se constituer en recouvrant ses poings.
Il avait eu bon dos d'invoquer la protection aussi tôt car elle servit immédiatement lorsque qu'une masse brute de sable solidifié percuta les bras en croix à peine recouvert. Le gardien encaissa avec un grognement tentant avec pas mal de difficulté de ne pas se faire renverser. Dans des escaliers ça pouvait être autrement plus douloureux comme problème.

« Il faut frapper les gemmes ! »
Une rapide analyse tira une grimace à Nao. Les pierres dont parlait le mage se mouvait en d'étranges et hasardeuse trajectoire dans et le long du torse du golem, rendant leur ciblage complexe.
L'attaque de Xin et la révélation quand à la manière du golem d'esquiver laissèrent le gardien perplexe: Les Autres avaient beau avoir une certaine capacité à provoquer le chaos sur leur passage, mais à quel point pouvaient-ils être inventif dans cette tâche? Voilà une lacune de conaissance comme de compétence qu'il devait combler au plus vite.

Nao se secoua en entendant une pierre se briser, au moins n'était-elle pas trop solide. Il sortit donc de son immobilité, lançant son bras pour faucher le torse du golem, si deux bruits de casses le firent sourire, la réplique du golem changea vite la donne.
Ce dernier visiblement peut ravi de perdre un tiers de son capital santé projeta d'un revers le gardien à travers le grand escalier, le faisant voler sur les 3 quarts de la volée de marche avant de rouler sur les dernières.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Mar 17 Juil - 16:49
Xin regarda avec un léger effarement l'hybride qui certes avait cassé deux autres pierres, mais qui venait d'apprendre soudainement le sens du mot voler. Par la magie bénie ! Le mage préférait avoir un guerrier pour faire diversion quand il affrontait un ennemi, alors autant s'assurer que celui-ci allait bien. L'elfe entreprit donc de distraire le golem avec la boule de métal, puis en invoquant un loup faisant une taille naturelle alors qu'il se rendait en direction du gardien pour voir si l'autre était encore en état de se battre…

Ce qui se révéla rapidement être le cas pensa t-il, du moins plus ou moins alors qu'il remarqua que finalement le golem n'avait pas été distrait très longtemps par le loup, pauvre invocation… Heureusement que ce n'était pas un vrai animal. Par contre et malheureusement pour eux, le golem les chargea et eut sans doute l'idée la plus… Douloureuse du monde en bondissant tout à coup pour tenter de broyer le gardien nommé Nao sous un attaque fulgurante.

Xin eut alors une idée, au pire il savait que si quelque chose de sinistre lui arrivait, il y avait probablement une bonne âme parmi les meilleurs mage de lumière qui irait le ressusciter avec un peu de chance… Pas comme si ces derniers avaient beaucoup de monde important à ramener à la vie ces temps-ci après tout. Il décida donc d'user d'une défense très risquée qui si elle ratait le verrait lui finir broyé à défaut du gardien si celui-ci esquivait.

Nao put alors voir le mage qui s'interposa entre lui et le golem et qui croisa les deux bras, ceci fait et alors que le golem les percuta, au lieu de subir le choc, la défense magique de Xin renvoya totalement celui-ci au golem qui fut projeté à l'autre bout de l'escalier. Le golem de sable fut alors pulvérisé, mais pas détruit, peut-être avait-il perdu des pierres, mais il devait en rester quelques unes car rapidement le sable se rassembla, non pas en une créature, mais une sorte de pluies de multiples javelots de sables solidifiées. Et aucun doute n'était possiblement évidemment quant aux cibles de ces derniers. Autant dire que pour sa part l'invocateur ne tarda guère à se jeter à couvert derrière une statue… De ce qu'il savait heureusement, le golem devrait vite se refaire de manière unie à nouveau, car le sable ne pouvait pas éternellement s'éloigner des pierres qui le maintenaient en vie, il suffirait donc juste de survivre à cela et ils auraient à nouveau l’occasion d'attaquer cette créature, mais aussi de la détruire pour de bon...





Sort clé :

Spoiler:
 
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Ven 31 Aoû - 12:35
Le souffle court Nao se redressa avec difficulté constatant avec autant d'effroi que de soulagement que l'armure avait fortement encaissé à sa place. Un rapide examen lui permis de constater qu'il ne lui restait plus qu'une demi plaque dorsale, les bras et mains, et la jambe droite encore entouré par la pierre. Il releva la tête juste à temps pour voir le mage s'interposer entre lui et le golem. Si il lui reconnaissait un certains courage, la manœuvre n'était pas franchement intelligente. Du moins il le crû.
Xin incanta rapidement et une odeur forte de magie vint torpiller un coup les narines de l'hybride. Puissante magie, à n'en point douter. La confirmation vint lorsque le golem sembla "rebondir" devant les deux combattants pour aller s'écraser sur les marches de pierre. La magie pouvait revêtir des aspects vraiment très intéressant parfois.
Le golem pour sa part sembla changer de tactique, le sable prenant la forme d’innombrables tête de lance de sable durci. Nao n'en voulu pas à son compagnon d'aller se réfugier derrière une statue, mais préféra pour sa part lancer la contre-offensive.

Il se mit alors à avancer, lentement mais surement, parant ou esquivant les pointes sableuses. Il accéléra la cadence proportionnellement a son avancé vers son ennemi, portant une série de coup rapide et brutaux une fois arrivé à son contact.
Une série de craquement satisfaisant plus tard, le sable s'écoulait au sol pour la dernière fois.
-Je crois que vous pouvez sortir, je ne sens plus son aura magique.
Nao se laissa alors tomber sur les marches, relâchant la roche qui tomba au sol dans le même mouvement. Il attrapa alors des morceaux de pierre qu'il rangea dans une bourse de cuir: Les anciens allait trouver cela aussi fascinant qu'effrayant à coup sûr. Surtout si il y en avait aussi un sous sa forêt.
Il resta quelque instants le regarde dans le vide, digérant ce qu'il avait appris durant ce combat sur cette créature magique, avant de s'adresser à Xin:
-Je crois que vous avez trouvé ce que vous cherchiez. Qu'avez-vous prévu ensuite? J'aimerais également savoir si vous connaissez quelqu'un qui pourrait m'apprendre à utiliser la magie qui vous a permit de produire le renard tout à l'heure?
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Hybride (Humain/Thérianthrope)
Nationalité: Eirnien
Rang social: Petit peuple
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 36
Date d'inscription : 19/12/2017
Localisation : République d'Eïrn
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao) Dim 2 Sep - 21:48
Xin arriva à se préserver des assauts du golem presque détruit dorénavant, mais pour sa part son allié au lieu de jouer de prudence décida de repartir à l'attaque pour en finir rapidement, ce qui fut finalement porteur de succès. L'elfe satisfait de la chose ne se montra donc pas timoré et sortit de son couvert quand l'hybride l'y invita.

Celui-ci se montra alors un peu loquace quand l'arcane fut arrivé à son niveau, ce dernier dû alors réfléchir à quoi y répondre et le fit non sans une certaine patience et réflexion.

« Ce que j'ai prévu ensuite ? Terminer mon pèlerinage en quelque sorte, mais vous le saviez déjà. Ensuite, je rentrerai au sein de l'empire d'Ikhyld, j'occupe disons un poste exigeant certaines responsabilités qui se doivent d'êtres honorées. Si jamais vous désirez vous rendre dans celui-ci d'ailleurs à l'avenir, sachez que vous serez le bienvenu tant que vous respecterez les lois de l'empire, je pourrais même me porter garant pour vous. Voyez la une démonstration d'estime personnelle de ma part. » Une manière de montrer sa reconnaissance aussi, quoiqu'il en soit il ajouta alors avec sincérité.

« Je peux en effet vous trouver quelqu'un capable de vous enseigner l'art de l'invocation en Eïrn si vous le désirez, il faudra juste me dire où vous désireriez avoir rendez-vous avec lui et quand que je suis pense arranger la chose. Sinon, je peux éventuellement moi-même vous montrer les bases tant que vous m'avez à disposition. » Après tout il était toujours bien de faire profiter de ses dons et de son enseignement à ceux qui lui semblaient dignes de le recevoir. Par contre il se permit alors de poser certaines questions.

« Sinon, quand j'y pense, accepteriez vous de me parler plus en détail du clan duquel vous faîtes partie ? J'avouerai que vous avez attiser ma curiosité, et ne vous inquiétez pas j'ai autre chose à faire que venir vous importuner si vous craignez pour la sûreté de celui-ci. » Conclut-il avec amusement, mais sérieux, il est vrai qu'il avait d'autres problématiques qu'aller agacer les habitants d'Eïrn, surtout au risque de donner une mauvaise image de l'empire au reste du monde, alors qu'Ikhyld basait justement sa puissance sur son influence culturelle et diplomatique. On pouvait donc en effet mettre cela sans doute au rang de la curiosité intellectuelle.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldien
Rang social: Noble Ikhyldien
Admin
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 231
Date d'inscription : 22/12/2017
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Les forêts de l'Ouest (Pv Nao)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Les forêts de l'Ouest (Pv Nao)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad
» kiwi bichon frisé male de 2 ans ( sud ouest)
» Conflit Est-Ouest au cœur du Caucase
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés-
Sauter vers: