Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Un voyage dans le désert (Pv Peddyr)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
MessageSujet: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Mer 20 Déc - 20:56
Début Août de l'An 1997 de l'Âge d'Acier

Otmar avait obtenu une nouvelle mission en tant qu'anthropologue, une mission qu'il avait décidé de prendre en charge pendant quelques mois pour respirer et souffler un peu par rapport à la politique dans laquelle il s'était de plus en plus investit ces derniers temps. Cette dite mission consistait à rejoindre une certaine tribu de naga vivant dans une partie encore sauvage du désert, ce dans le but de pouvoir étudier de plus près la mentalité du peuple serpent dans une partie aussi reculée du désert, du moins par rapport à le civilisation, car en vrai cela voulait surtout dire que leur petit village troglodyte était situé au centre des étendues désertiques.

Des étendues qu'il convenait de traverser avec une escorte bien entendu, pas trop fournie néanmoins car ce ne serait pas discret et plus lent, mais il convenait de payer un garde du corps pour cela au moins. Ce serait largement suffisant après tout, car certes c'était une partie reculée du désert dans laquelle il prévoyait de se rendre, mais pas véritablement infestée de monstres et les monstres qui y rôdaient n'étaient pas assez dangereux ou courageux pour qu'un guerrier de bonne qualité ne suffise à les repousser. Du moins normalement, mais bon cela irait, Otmar savait un minimum se battre lui aussi après tout, même si dans son cas c'était plus de l'auto-défense qu'autre chose.

C'est ainsi qu'il s'était mit à la recherche d'un garde du corps ou d'un mercenaire possible à engager dans cette ville, chose qu'il ne manquerait sans doute pas de trouver aussi rapidement, certes on ne croulait pas sous les mercenaires en Akkaton comme dans les Duchés, mais il était toujours possible contre espèces sonnantes et trébuchantes de trouver quelqu'un à recruter.

C'est ainsi qu'il finit par trouver dans une auberge de voyageur un homme dont on lui avait parlé et dit que c'était un combattant aguerrir et expérimenté, même si un peu âgé. Otmar alla donc à sa rencontre et demanda poliment et d'un air aimable.

« Salutations mon brave ! Permettriez-vous que je m'assois à votre table ? » Ces premiers paroles devaient sans doute donner une idée de la raison pour laquelle il était là, mais devait permettre aussi d'informer Otmar sur la possible ouverture de l'homme qu'il envisageait d'engager concernant le fait de prendre un travail. Après tout il était tout à fait possible que l'autre ne soit pas disposé à cela, ou libre pour et dans ce cas-là il vaudrait mieux ne pas insister sans doute.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Jeu 21 Déc - 12:39
Peddyr était attablé depuis une ou deux heures à peine, terminant de boire un verre de vin qui lui servait de digestif à un repas qui avait été des plus simples. Mercenaire de son état, il ne pouvait se permettre des fois de se payer des festins pour le simple plaisir gustatif. Et quand bien même il disposerait des moyens nécessaires à cela... Il ne le ferait pas. Depuis des années, il se contentait de simplicité et évitait de faire des excès. Non pas que l'âge en était la cause, mais il était encore un homme actif malgré l'âge qu'il affichait. On ne pouvait cacher la vieillesse qui le gagnait par les traits de son visage et surtout par la couleur de ses cheveux. Bref.

Il jouait passivement avec son verre, attendant que l'heure passe où que quelque chose vienne à le pousser à se lever. Il n'avait pas de contrat actuel et le dernier avait été fait et payé aujourd'hui, un truc basique. Et là, restait à voir ce qu'il ferait pour le restant de la journée. Il n'eut guère à y penser longtemps qu'une silhouette s'approcha de sa table, le saluant déjà et demandant s'il pouvait venir à sa table.

Peddyr le détailla et bien que le nouveau venu paraissait un peu plus âgé que lui, quelque chose laissait deviner qu'il n'avait pas affaire à un frêle viel homme. Même si son allure dégageait quelque chose de noble ; chose qu'il savait reconnaître sans trop de difficulté, il demeura méfiant. Mais si on venait l'aborder de la sorte et avec une certaine politesse, sans doute était-ce pour lui proposer un travail. Après tout, on le connaissait un peu dans le coin, et on ne pouvait pas loupé ce qu'il était.

''Hum....Je vous en prie. ''

Il attendit que l'inconnu prenne place pour poursuivre le dialogue.

''Quels sont les raisons de votre ''désir'' de vous asseoir en ma compagnie ? ''

Autant être direct non ?
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Ven 22 Déc - 15:06
Otmar se contenta d'attendre patiemment que l'homme confirme ou non qu'il pouvait s'asseoir, ce pour pouvoir remarquer avec appréciation que la réponse fut positive, probable dans ce cas que soit celui avait qui il avait affaire cherchait bien du travail, soit que c'était quelqu'un d'un minimum poli et cordial, détail qui avait tout de même son importance. Après tout Otmar appréciait de voyager avec une compagnie un minimum agréable, ce même si bien entendu on ne payait pas les mercenaires pour faire la qualité de leur compagnie avant tout.

Otmar s'installa donc calmement, puis ne manqua pas de répondre avec cordialité à la question tout à fait légitime du vieux guerrier, une question somme toute directe, mais ce n'était pas plus mal. Après tout l'avantage d'être direct, c'est que l'on ne tournait pas autour du pot, même si bien entendu cela dépendait des interlocuteurs, car certains appréciaient qu'on prenne plus de gants disons…

« Tout simplement car j'aimerai vous engager pour m'escorter au cours d'un voyage dans le désert qui durera une semaine au minimum, je compte me rendre dans un village de nagas situé un peu plus loin dans la partie sauvage du désert et il serait de bon ton évidemment de ne pas m'y rendre seul. Bien entendu vous serez rémunérés à la juste mesure de ce travail. Cela vous intéresse t-il ? » Autant être direct lui aussi après tout, il ne manqua pas d'ajouter d'ailleurs avec un fin sourire compréhensif. « Je suppose de ce fait qu'il sera important de discuter de votre rémunération si c'est le cas ? » Après tout il n'oubliait pas que ce qui intéressait souvent les mercenaires quand ils acceptaient un travail c'était justement d'être payé, de plus aborder lui-même le sujet avait au moins l'avantage de montrer qu'il était ouvert à la discussion et surtout de pouvoir parler rapidement d'un détail souvent plus ou moins sensible, du moins selon certains qui était propre au fait de recruter une lame à vendre. Surtout que s'il ne l'avait pas fait, cela aurait pu donner l'impression qu'il évitait le sujet par exemple et ce pour des raisons plus ou moins justifiables. Rien qui n'aide à une collaboration cordiale en somme, même s'il supposait que dans certaines terres comme celles des Duchés, des tractations de ce genre ne devaient pas forcément être rares...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Sam 23 Déc - 9:54
Il ne fallut pas longtemps au nouveau venu pour expliquer la raison de sa présence, désormais assis et faisant face au vieux mercenaire. Peddyr demeura silencieux, jouant un peu avec le contenu de son verre. Puis il se décida à le terminer d'une traite. Vu que ce bonhomme était venu parler affaire, autant voir ce qu'il avait réellement l'intention de payer. Un voyage dans le désert ne s'improvisait et même s'il y avait déjà été plusieurs fois, cela restait un environnement sauvage et dangereux.

''Un village naga dites-vous... Ce n'est pas banal comme souhait de voyage. Au moins, vous paraissez savoir où vous mettez les pieds, et vous savez aussi causer salaire. ''

Mais ces détails ne suffisaient pour Peddyr. Souvent, les gens à la recherche des services de mercenaires compétents se contentaient de rester évasifs, et concentraient l'importance sur la paie après la mission exécuté. Cela attirait plus l'attention de la personne des services à louer. Mais à ne pas vouloir en savoir plus poussait à des drames certains. Peddyr devait sans doute son expérience longue de mercenaire sur le fait qu'il cherchait plus loin que le simple énoncé d'un contrat. Les mercenaires lambda ne vivaient pas vieux à rester à la surface des choses.

''Cela pourrait m'intéresser, car vous paraissez disposer largement des moyens pour vous payer ce voyage dangereux. Mais avant que je dise oui, j'aimerai connaître les raisons qui vous pousse à aller chez les nagas. Ce n'est pas une espèce qui recherche absolument le contact de la nôtre et ils ne sont pas très friands de ce que nous avons au quotidien ; cela se saurait. Donc, vous comprendrez que je veux savoir dans quoi je mets les bottes. Vous escortez et vous préserver des dangers du désert et du parcours est une chose, mais savoir le but de votre voyage en est une autre et il m'importe de le savoir. Autant pour réussir à nous garder en vie....''

Au moins était-il clair.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Sam 23 Déc - 17:53
Otmar écouta silencieusement les réponses du vieux mercenaire qui ne perdait visiblement pas le nord, ce dont témoigna parfaitement ce dernier d'ailleurs en demandant le but exact de ce voyage. Intéressant, certains mercenaire ne faisaient pas ce genre de choses dans les faits car ils acceptaient tous les contrats sans poser de questions qu'ils jugeaient éventuellement embarrassantes, cela témoignait donc que cet homme ci préférait éviter d'être embarqué dans une éventuelle histoire sordide sans le savoir. Tout à son honneur et témoignage d'une certaine honnêteté qu'Otmar n'allait pas dédaigner. Ce dernier répondit donc calmement et aimablement.

« Le but de ce voyage ? Je suis un anthropologue qui désire mener quelques études dans ce village, ce au contact de la population y vivant. Chose que je pense être tout à fait capable de mener à bien, donc ne vous inquiétez pas pour cela, j'ai disons l'habitude de fréquenter les nagas et connaît bien leurs mœurs. Je sais même parler leur langue si vous désirez m'entendre baragouiner un peu dans cette dernière, en somme rien de bien illégal ou suspect qui vous mettrait à dos les autorités. Si vous le désirez je peux même vous donner la lettre de mission qui confirme ce que je vous avance. » Il sortit cette dernière et la tendit à l'homme, bien entendu elle était écrite en Akkatonien, mais c'était une langue que tout le monde à peu près savait parler en Orzian, donc ça allait. Sur ce Otmar après avoir respecter un léger silence, ajouta.

« Désirez vous savoir autre chose ? Par hasard comme vous nommez vous sinon ? Accepteriez vous de me parler de vous d'ailleurs ? De manière à ce que j'en sache davantage à propos de l'homme que je souhaite engager. » Après tout autant entendre de la bouche même de l'homme qu'il engageait le nom et prénom de ce dernier, cela permettait déjà de se douter de quelques détails par exemple si ce dernier donnait son vrai nom et prénom ou si c'était plus un surnom. Pour le reste, c'était surtout pour vérifier s'il avait affaire à quelqu'un d'ouvert ou de fermé concernant certaines choses, ce n'était bien entendu là qu'un détail sans réelle importance, mais Otmar aimait savoir à qui il avait affaire, surtout s'il devait fréquenter cette personne au cours des prochains jours. Une prévenance qu'on aurait probablement du mal à lui reprocher d'ailleurs...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Sam 23 Déc - 18:58
Peddyr prit la lettre et prit un peu de temps pour l'étudier. Elle paraissait authentique et elle comportait les éléments classiques quand à des missions d'études. Et puis, quel serait le véritable intérêt de falsifier ce genre de documents, quitte à mettre sa vie en péril pour des études d'anthropologie ? Il essaya de trouver un motif et rendit le papier à son légitime propriétaire. Il avait passé trop de temps dans les Duchés. A force, il en était à penser à des complots quand une mission qui lui tombait dessus sortait un peu de l'ordinaire.

*Ou alors je commence à me faire trop vieux.*

Rengainer son épée à tout jamais ? Impossible. Qu'est ce qu'il pourrait bien faire à la place ? Toute sa vie depuis qu'il avait perdu sa mémoire se résumait à être qu'un mercenaire. Puis devant la question de son possible et futur commanditaire, il fronça ses sourcils. Qu'y avait-il à savoir sur lui ?

''Je suis Peddyr Thelrand. Et si vous êtes venu à moi, c'est que vous saviez déjà un peu qui j'étais. On ne vient pas vers un homme avec un travail à lui proposer comme cela par simple hasard n'est ce pas ? Quand à parler de moi, je n'ai pas grand chose à dire que je suis un mercenaire qui a fini par répondre au pseudonyme de ''Vétéran''. Sans doute parce que malgré mon âge croûlant, j'ai de quoi répliquer à coup d'épée. Cela vous va-t-il ? Je l'espère, car du restant de ma vie, je ne vois pas ce que cela vous importe. Bien... Qu'êtes vous prêt à me payer pour vous escorter jusqu'à ce village naga, car en plus de ma paie, il y a la logistique... Mais cela, vous le savez déjà...''

Il présumait fortement qu'il n'était pas tombé sur un aventurier de la dernière minute, qu'il avait en face de lui un homme qui savait ce qu'il faisait.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Dim 24 Déc - 18:12
Otmar écouta poliment son vis-à-vis répondre à sa question plutôt direct. Vis-à-vis qui ne manqua pas au passage de  poser quelques question évidemment. Ainsi il avait affaire à un homme qu'on surnommait « vétéran », ce n'était pas très original en soi, mais cela devait témoignait d'une certaine efficacité et en vérité c'est principalement ce qu'il cherchait en engageant un homme visiblement aussi expérimenté. Après tout quand on s'amuse à envisager de recruter un mercenaire proche de la cinquantaine, c'est plus en se fiant à son éventuelle grande expérience qu'à de possibles capacités physiques hors normes qui sont plus l'apanage de la jeunesse sans doute. Il se contenta donc de répondre avec amabilité.

« Dans tous les cas, engager un vétéran comme vous me convient parfaitement, pour vous payer, je peux vous proposer une trentaine de pièces d'argent. » Un salaire tout à fait convenable pour une telle mission dans les faits et il ne manqua pas d'ajouter d'ailleurs avec cordialité. « Quant à la logistique, je vais m'en occuper je vous rassure. Avez vous d'autres questions par hasard ou demandes particulières à faire ? Si c'est le cas je vous propose qu'après avoir discuter de votre paye, nous nous occupions des provisions pour le voyage. » Après tout il serait dommage en effet de ne pas être bien préparé pour une future expédition dans le désert, surtout que c'était typiquement le genre de territoire où tout se passait bien si l'on était prudent et inversement si on ne l'était pas, le voyage pouvant aisément être mortel pour ceux osant le tenter…

Sur ce, Otmar ne dit plus rien, attendant une contre proposition de l'homme, après tout ce dernier voudrait peut-être un peu plus, sachant qu'Otmar n'avait pas franchement envie de négocier longuement il avait disons en tête un plafond maximal auquel il pouvait monter, même si bien entendu il n'avait pas tenté immédiatement d'escroquer l'autre, après tout 30 pièces d'argent ça restait honorable pour un mercenaire. Même si évidemment, perconne ne reprocherait à l'un de ces derniers, enfin lui ne le ferait pas, de vouloir un peu plus. C'était humain après tout.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Lun 25 Déc - 13:07
Peddyr demeurait silencieux. Le prix était aussi intéressant que normal pour une mission de ce genre de mission. Mais il n'omettait pas qu'il n'était pas n'importe qui. Et que son commanditaire n'était pas n'importe qui. Le mercenaire restait sur l'idée que si on lui proposait un prix, on était en mesure de payer un peu plus... Discuter du salaire était devenue une habitude, comme on cherchait à discuter du prix des denrées ou des équipements.

Pour cette mission, Peddyr allait demander plus. Un peu plus que d'habitude. Le désert n'était pas un environnement classique. Chaque pas pouvait mener au danger, mortel même. En tout cas, le ''scientifique'' s'occupait de la logistique et des provisions. Cela réduirait les coûts qu'il aurait à avoir, et par la même occasion son salaire. Quand on l'engageait, souvent, il pourvoyait à ses propres besoins. Mais là, pour une fois, les choses étaient différentes.

Il regarda le fond de son verre en le basculant vers lui et finit par le repousser. Il aurait bien recommander à boire. Mais d'abord les conclusions de ce début de mission, qu'il aborda :

''Cela me convient pour ce qui est de votre organisation. Rajoutez 30 pièces d'argent de plus pour m'engager et je suis votre homme. Comprenez que le désert est un milieu dangereux....''

Il montait directement dans les prix, mais au moins, il mettait en avant le sérieux de l'engagement.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Mar 26 Déc - 11:33
Eh bien, il fallait le dire… Ce « vétéran » était décidément quelqu'un d'audacieux d'ainsi proposer qu'on double carrément son salaire. Il était évident, du moins pour Otmar que l'autre ne devait pas imaginer que l'ethnologue allait accepter comme cela un tel prix, il restait donc à savoir quelle proposition il devrait faire en réaction à celle-ci… Et il trouva assez vite justement laquelle il comptait faire.

« 10 pièces d'or de plus disons et je vous donne la moitié de votre salaire total d'avance et l'autre quand la mission sera terminée. » Proposa Otmar avec le petit sourire amusé de l'homme qui semblait connaître ce genre de transactions, mais bon ça devait sans doute être le cas de son interlocuteur, encore plus s'il s'avérait à tout hasard que ce dernier était originaire des Duchés du Sud, chose qu'Otmar ignorait encore, mais probable, après tout beaucoup de mercenaires venaient et aller dans ces terres riches en affaires et opportunités pour eux.

Dans tous les cas c'était évidemment intentionnellement qu'il proposait la moitié de la paye d'avance, c'était un parfait argument positif qui visait soit disant à rassurer l'homme qu'il allait engager, mais surtout qui pouvait servir de prétexte à une augmentation du salaire moindre, après tout la sécurité n'était-elle pas souvent un argument facilement avancé pour justifier ce genre de choses ? Dans tous les cas il ne manqua pas de conclure au passage avec un ton conciliant.

« Et les arguments concernant vos compétences de gardes du corps mon brave ? Car oui il est vrai que je vous engage pour une mission d'escorte à travers le désert, mais qui me dit que quelqu'un qui demanderait moins en paiement ne pourrait pas faire la mission aussi bien, voir mieux que vous ? Qu'est-ce qui fait que je devrais justement débourser une telle somme pour vous ? » Une question récurrente dans ce genre d'échanges, mais censée, après tout il existait une certaine concurrence dans ce domaine, alors autant voir quels arguments l'autre avait à revendre ou bien de quelle manière il comptait répondre à cela, c'était là après tout un incontournable de ce genre de négociations. Confronter quelqu'un qui avait un service à vendre à la concurrence existant dans son domaine de profession, même si évidemment Otmar pour sa part préférerait engager cet homme et éviter de devoir faire le tour des mercenaires disponibles dans cette ville histoire de ne pas trop perdre de temps sans même avoir de garanties de bénéfices, mais évidemment cela il le gardait pour lui.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Mar 26 Déc - 20:56
Le silence était une habitude visiblement pour le vieux mercenaire. Il se contenta de méditer sur le début possible de marchandage. L'homme avait de quoi payer, cela ne faisait aucun doute, mais dans un monde où la concurrence était rude et que la réputation ne faisait pas tout. Il regardait son commanditaire en devenir et réfléchissait à sa proposition. Bah, pourquoi pas après tout... il sera payé, nourri et à la limite assuré d'avoir la logistique au voyage qui suivrait, que demander de plus ? Mais avant d'apporter son acceptation quand au contrat pour ce rude voyage en prévision, il haussa un sourcil. A croire que les nouvelles questions remettaient bien des choses en question.

Peddyr n'était pas né de la dernière pluie, même si une grande partie de son existence avait été perdue dans les méandres de son ancienne amnésie. Mais il se doutait bien que de sa manière de répondre sera le point de départ de leurs relations. Dans un sens, le client avait le droit de remettre en question les compétences de l'homme qu'il engageait, plus encore quand ce dernier demandait un prix plus élevé encore que le premier proposé.

Il finit par sourire et savait déjà quoi répondre.

''Hum.... vous êtes parfaitement en droit d'exiger une garantie de ma part. Mais vous n'allez pas me faire croire que vous ne saviez pas qui embaucher. Vous saviez qui chercher depuis le début. Donc, vous ne visiez pas le premier venu en tant que mercenaire. Donc point de hasard, vous me cherchiez réellement. On associe très aisément mon surnom à ce que je suis physiquement.....''

Un vieux mercenaire comme lui ne courait pas les rues et ruelles. Et surtout, il avait quelques menus détails physiques qui le rendaient très largement identifiables.

''...Donc si vous saviez depuis le début qui vous cherchiez, vous avez une grande connaissance de ses états de service. Après, si vous cherchez à moins débourser, libre à vous. Ce ne sont pas les mercenaires qui manquent pour prendre un contrat avec une rémunération dérisoire. Mais bon nombre pourraient très bien vous lâchez en cours de route à défaut de se faire tuer avant même que vous n’ayez rejoint le village naga. Ne voyez pas là comme un moyen de vous forcer la main. Le travail ne manquera pas pour moi dans les jours à venir. Sinon, pour revenir sur votre proposition, j'accepte. C'est raisonnable. Donc, reste à voir si vous m'engagez ou non. ''

Il n'en serait pas à son premier contrat perdu, mais sa réputation n'était plus à faire, même si elle n'était guère étendue. Il passait toujours un mercenaire fiable, malgré son âge avançant.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Mer 27 Déc - 16:56
Otmar sourit de manière sincère aux premières paroles qu'exprima le mercenaire pour lui répondre, mercenaire qui témoignait d'une grande intelligence et intuition décidément. Car en effet Otmar savait déjà un minimum à qui il avait affaire, ce qui dans les faits changeait donc un peu les choses. Il appréciait en tout cas de faire face à quelqu'un qui avait de l'esprit, savait en user et ce tout aussi bien qu'il savait user de sa langue pour s'exprimer. Sans doute qu'il ferait un compagnon de voyage agréable en plus de cela, après tout un tel homme au vu de son âge devait avoir une certaine expérience de la vie et c'était une chose que l'ethnologue avait toujours su apprécier et ce quelle que soit la race de son interlocuteur.

« Soit. » Commença donc à répondre Otmar, puis après un léger silence il ajouta en tendant sa main à l'autre. « J'accepte le marché, considérez que vous avez un nouveau contrat de ce fait. » Ceci dit il attendit que l'autre lui serre la main, puis reprit cordialement.

« Nous partons donc dans 3 heures, je vais m'occuper des quelques préparatifs à faire pour ce départ, pensez à faire les votres si besoin et je propose que nous nous retrouvions à la sortie Ouest de la cité. » Ceci dit, il se leva et conclut calmement après avoir déposé comme promit la moitié du salaire du mercenaire sur la table. « J'espère que le voyage à dos de chameau ne sera pas trop inconfortable selon vos standard. » Ceci dit avec humour, il s'éclipsa ensuite le temps de faire quelques préparatifs pour retrouver ensuite dans 3 heures comme convenu le mercenaire à la sortie Ouest. Ces quelques préparatifs consistaient évidemment à tout le nécessaire pour voyager à deux dans le grand désert Orzanien, la région la plus aride de tout le continent, surtout quand on sortait des grandes zones irriguées que l'empire avait arraché au désert. Même si évidemment ils mettraient au moins une journée dans les faits pour entrer dans la partie réellement sauvage du désert, la première journée de voyage serait donc assez paisible, on pouvait dire tout ce qu'on voulait à propos de l'empire après tout, mais au moins il sécurisait efficacement les terres sous son contrôle direct.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Mer 27 Déc - 20:55
Le contrat était donc convenu. Peddyr souriait intérieurement. Il aimait quand les choses se passaient tant que bien que simplement. Et là, si tout se passait bien, il sera pas trop mal payé pour une mission basique. Les nagas n'étaient pas connus pour être des êtres instables et péter un coup de nerf pour un rien. Ils étaient plus réputés pour rester loin des autres espèces. Même si le désert restait dangereux, il y avait plus de chances de mourir de soif que de périr piqué par un scorpion ou d'une dague d'un pillard du désert.

''Bien. Retrouvons nous là bas... Quand à voyager à dos de chameau....''

C'était là le seul point négatif du voyage. Pourtant, c'était le seul genre de monture adapté pour voyager entre les dunes. Ces animaux pouvaient se passer de boire des jours entiers, au contraire des chevaux. Les nomades et autres habitants des coins désertiques qui usaient des chevaux s'assuraient d'en avoir en masse avec eux, en plus de connaître les sources d'eau et les oasis, tenues secrètes bien entendu pour limiter la concurrence. Et puis, le chameau n'était pas la bête idéale pour se battre à l'épée. Mais advienne que pourra. Peddyr ne redoutait déjà qu'une chose : tomber malade en cours de route.

''... C'est la seule bestiole adaptée pour le désert''

Il avait trois heures pour trouver un herboriste qui pourra lui fournir un remède contre le mal de chameau. Avec de la chance, il ne paiera pas trop cher le remède pour les premiers jours de voyage.

Au bout de trois heures, Après avoir arrangé ses affaires et ses histoires (dont mettre à garder sa propre monture le temps de son voyage d'escorte), Peddyr guettait la venue de son commanditaire à la porte ouest de la cité. Il se faisait toujours un devoir d'être là avant les commandeurs de ses contrats, mettant en avant sa fiabilité et sa disponibilité. Cela avait toujours marché jusqu'ici et chose qui était certaine était que celui qu'il allait escorter sera bientôt présent. En plus d'être quelqu'un de la haute société, il paraissait être digne de ses dires et être droit dans ses engagements. Une bonne chose pour le mercenaire, car rares étaient les clients respectueux des hommes qu'ils engageaient.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Jeu 28 Déc - 15:49
« Oui, c'est la seule monture qui convient, en dehors bien entendu d'éventuels monstres du désert, mais je vous avouerai mon brave que je ne suis pas un assez bon cavalier pour tenter ce genre d'expériences. » Avait-il ajouté calmement avant de s'éclipser, après tout les chameaux étaient des montures moins compliquées à prendre en mains que des monstres dressés pour l’occasion en effet. Cela et puis il était dur de louer des monstres en tant que monture dans les faits vu la valeur de telles montures, il aurait fallut sans doute qu'Otmar engage plutôt un chevaucheur de monstres et cela commencerait à faire beaucoup à payer au final et ce juste pour financer cette petite expédition, alors autant ne pas se risquer à de telles excentricités.

Cela et puis pour sa part, il n'avait aucun mal dans les faits à chevaucher les chameaux ou les dromadaires, c'était en soit particulier que de tels montures, mais rien d'insurmontable pour un cavalier un minimum exercé au final.

Dans tous les cas, pendant le court congé qu'il avait prit il avait bien entendu prit la peine de faire quelques préparatifs. Louer deux chameaux, mais aussi préparer quelques provisions qu'il attacha sur le paquetage des deux montures, ceci fait il put donc rejoindre à l'heure convenu, ni en avance ni en retard le mercenaire qui semblait déjà l'attendre à la sortie Ouest. Chose qu'apprécia Otmar même si elle ne l'étonna pas vraiment de la part d'un mercenaire qu'il supposait fiable et sérieux, mais bon le strict minimum était déjà en soit une bonne chose à noter après tout. L'ethnologue le rejoignit donc pour lui tendre les rênes d'un chameau tout en ajoutant cordialement.

« Si vous êtes prêt je propose que nous partions de ce pas, après tout le soir est proche et il est plus agréable de voyager dans le désert de nuit, alors autant en profiter. J'espère que vous avez de quoi vous couvrir d'ailleurs. Au pire je peux toujours vous fournir quelques vêtements... » Ceci dit il monta donc sur sa monture avec une certaine adresse pour sa part et attendit que le mercenaire qu'il avait engagé fasse de même et voyant que celui-ci avait un peu de mal avec le chameau, il proposa poliment.

« Désirez-vous que j'ouvre la marche ? » Ce le temps que le mercenaire prenne quelques habitudes et s'il préférait éviter de paraître ridicule au début du voyage devant son employeur, ce que pouvait comprendre ce dernier. Après tout il ne reprocherait pas à un guerrier tel que celui-ci d'avoir du mal avec ce genre de montures… Après tout savoir manier une arme pouvait tout à fait être indépendant d'un grand talent en équitation, du moins quand il s'agissait d'autre chose que des chevaux.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Ven 29 Déc - 21:27
Le scientifique n'avait pas perdu de temps pour arriver à son tour, à l'heure prévue du rendez-vous. Une bonne chose et qui permettait de confirmer les hypothèses du vieux mercenaire quand à la fiabilité de ce commanditaire. Les premières impressions étaient importantes, car elles demeuraient ancrées par la suite, pour toute la durée de la mission ou du contrat signé.

Quand Peddyr prit les rênes du chameau, les deux êtres croisèrent leur regard. Le chameau était paisible et paraissait un peu curieux de son futur cavalier. Peddyr n'était lui guère enchanté de prendre cette bestiole. Au moins, avait-il une bête sereine au premier abord. Son commanditaire avait du veiller à ces détails là pour la tranquillité du voyage. Enfin, s'il restait serein et sans encombres.... Mais tout était relatif, alors qu'ils n'étaient pas encore partis.

Il jeta une sacoche de selle en travers des deux bosses de sa haute monture et monta à son tour, avec moins d'adresse, car habitué à monter des chevaux. Il tapota son sac pour rassurer le ''client''.

''J'ai ce qu'il faut dedans. Sauf si je perds ces effets en cours de route. Et vous pouvez ouvrir la marche. Après tout, vous connaissez l'emplacement du village naga. Je serai sur votre flanc, comme toute escorte classique. Et pour faire la conversation... Car quelque chose me dit que vous aimez converser''

Il serrait les dents déjà à l'idée de bouger sur le dos de son chameau. Le voyage allait être pénible. Heureusement qu'il avait pris de quoi passer le mal du voyage. Si le remède était efficace, alors tout se passerait sans humiliation pour cause rendu d'estomac mécontent d'avoir le mal de mer

Et dès que le duo se mit en route pour le désert, Peddyr ne manqua pas de commencer la conversation. Chose étonnante pour un homme aussi taciturne que lui .

''Dites moi.... Avez-vous un nom par lequel je pourrais vous nommez ou vous appelez ? Je ne crois pas l'avoir entendu à notre rencontre et à la mise au point du contrat. ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Sam 30 Déc - 15:03
Otmar hocha la tête calmement quand le mercenaire confirma qu'il laissait son employeur passer devant pendant que pour sa part il protégeait le flanc de ce dernier, l'ethnologue ne manqua pas au passage d'ailleurs de sourire de façon amusée aux paroles du vieux guerrier quand ce dernier mentionna qu'Otmar aimait faire la conversation, effectivement ce dernier aimait beaucoup cela, surtout quand ses interlocuteurs étaient un minimum atypiques, après tout s'il n'avait pas été xénophile, il n'aurait sans doute jamais finit dans la branche de métier qu'était la sienne. Ce même si actuellement il se concentrait de plus en plus sur la politique et plus forcément sur son métier originel.

D'ailleurs lorsque son nouveau compagne de voyage ouvrit la conversation par une question, Otmar ne manqua pas d'y répondre poliment. « Je me nomme Otmar Ehrlich Deffarès, mais vous pouvez me nommer tout simplement Otmar si vous le désirez. » Deffarès étant le nom de l'une des familles royales Akkatoniennes, cela pouvait peut-être dire quelque chose à son interlocuteur, ou peut-être pas, à vrai dire Otmar n'en était pas très préoccupé, après tout ça ne faisait que quelques années qu'il avait été adopté par cette famille et il n'était pas spécialement du genre à vanter son rang nouveau devant tout le monde, sachant en plus que de toute manière ça ne se faisait pas trop dans un pays aussi égalitaire que l'empire Akkatonien. Sur ce il ne manqua pas sinon de poursuivre la conversation par une question polie.

« Que faîtes vous d'ailleurs au sein de cette province impériale mon brave ? Je ne dis pas que ce n'est pas un endroit intéressant où aller pour une lame à vendre comme vous, même par rapport aux Duchés du Sud, mais je vous avouerai être curieux concernant ce choix professionnel que vous avez fait. Est-ce le fait que la concurrence y est moins acharnée ou le cadre professionnel moins difficile ? » Après tout si les Duchés restaient la terre d'or des mercenaires, il est vrai que dans un pays plus régulé comme l'empire Akkatonien, il était plus facile de travailler constamment du bon côté de la loi là-bas, cela et puis ce n'était pas vraiment un pays où on pratiquait les coups fourrés sanglants entre concurrents, du moins ce n'était pas courant. Après, Otmar supposait que cela pouvait venir d'autres raisons, mais bon un mercenaire extrêmement avide d'argent aurait sans doute préféré les Duchés du Sud supposait-il, ce qui en disait évidemment beaucoup sur l'homme en sa compagnie si cette supposition s'avérait exact. Après tout il y avait de tout chez les mercenaires, car c'était une profession qui attirait évidemment beaucoup de monde et pas toujours pour les mêmes raisons.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Sam 30 Déc - 21:08
Le vieux mercenaire haussa à peine un sourcil en entendant le nom. Même s'il avait perdu la mémoire, il avait réappris bien des choses, plus depuis qu'il avait roulé sa bosse comme homme d'arme à louer et en répondant à de nombreux contrats akkatoniens. En somme, il était parfaitement au courant. Il se demandait alors comment un homme de son rang pouvait se perdre dans le désert, pour aller étudier des nagas... bah, au final, peu importait le sang, tant qu'on suivait une passion non ? Du moins, c'est ce qu'il se permettait de croire. Otmar n'était pas le genre d'homme à faire du chi-chi et ne redoutait pas de passer du temps dans le désert. Il était même préparé ; preuve qu'il avait sans nul doute mené plusieurs expéditions.

''Alors ce sera Otmar. Je doute que vous souhaitez que je vous nomme avec des titres ou des rangs ronflants n'est ce pas ? ''

Peddyr ne cachait pas sa franchise, même devant un membre d'une des familles royales. Après tout, son commanditaire n'était pas là pour parler politiques et dentelles. Il était venu pour une véritable expédition. Puis, ils partirent pour de bon.

La question que posa Otmar manqua de perturber Peddyr dans son for intérieur. On ne lui avait jamais vraiment demandé cela. D'ordinaire, on se fichait pas mal de savoir pourquoi un mercenaire comme lui travaillait dans une zone donnée. Et bien entendu, il n'allait pas vraiment chercher à éluder la question.

''Les Akkatoniens paient toujours leurs contrats. Ils ne cherchent pas à vous fausser compagnie ou à trouver une excuse bidon quand il s'agit de payer. Les sommes sont intéressantes, mais la qualité de retour n'est pas là. J'ai passé l'âge de négocier pour avoir mon dû chèrement gagnée. Et la concurrence est telle que mes ''congénères'' n'ont pas de scrupule à tuer pour amasser plus sur leur part une fois le travail effectué. Si vous voyez ce que je veux dire, si vous avez la parfaite connaissance de la mentalité des Duchés du Sud... Pour revenir sur votre expédition, avez vous déjà eu des contacts avec les nagas ? ''


avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Dim 31 Déc - 20:01
Otmar rigola un peu avant de répondre avec amusement à son compagnon de voyage.

« Je suis Akkatonien mon ami et en plus membre de la famille populiste, je ne me considère donc pas vraiment comme au dessus des autres hommes. Donc en effet j'apprécierais que nous évitions les titres ronflants, surtout que je n'ai encore été élu à aucune charge politique. » Ah l'épreuve de l'élection, celle que devaient passer tous les membres de la noblesse méritocratique désirant une charge politique, il fallait le dire… C'était un principe sacré de l'empire que la démocratie et sans doute une curiosité qui à sa manière faisait la grande fierté de la nation Akkatonienne.

De plus il fallait le noter qu'évidemment, une nation dont les principes étaient que le pouvoir appartenait au peuple et dont les bases sont idéalistes, avait plus de chance de recruter des soldats enthousiastes à sa défense et ce n'était pas forcément un mal au niveau militaire. Après tout Otmar lui-même préférait que ce soit des volontaires si possible qui prennent les armes, non au noms d'intérêts personnels ou car on leur l'a imposé, mais pour la gloire de la nation. Certes certains diraient et ils n'auraient pas forcément torts que c'était bien pratique d'avoir des patriotes à envoyer au charbon, mais au moins ils le faisaient de bon cœur.

« Nous avons le défaut d'être honnêtes en effet. » Ne manqua t-il pas sinon de commencer à répondre avec humour au mercenaire concernant les siens, ce avant d'ajouter calmement. « Nous croyons en un principe, la véritable liberté ne peut exister que régulée et sécurisée par le cadre de la loi. Je suppose qu'il est aisé de voir davantage de possibilités s'offrir à soi dans les Duchés de ce fait, mais je me dis que mes concitoyens n'ont pas forcément tort de penser qu'il est plus aisé de profiter de celle-ci s'il y a minimum de règles pour que la liberté de chacun n'aille pas faire souffrir celle du voisin. » Sur ce il reprit avec sérieux concernant les nagas alors qu'ils voyaient le soleil commencer à se coucher à l'horizon.

« Oui cela m'est déjà arrivé par le passé, ils ont une manière de penser bien à eux disons. Ils ne sont pas mauvais, juste que ce ne sont pas des êtres à sang chaud comme nous donc ils contrôlent mieux leurs émotions. Après ils font de très bons amis, mais il faut vraiment le vouloir pour se lier d'amitié avec un naga, ils ne sont disons pas très sociable envers les autres races. L'avantage par contre, c'est que du coup on a pas spécialement grand-chose à craindre d'eux tant qu'on ne les provoques pas délibérément. » Après il était tout à fait possible d'en rencontrer dans les villes Akkatoniennes, mais c'était là des spécimens plus sociables que les autres, d'ailleurs il ne manqua pas de demander avec amusement.

« Sinon, j'ai une question si vous le permettez mon brave. Quelle est votre race non humaine préférée ? Je ne dis pas que certaines valent mieux que d'autres, mais je suppose que c'est comme les chiens et les chats, il arrive que nous apprécions davantage une qu'une autre. » Il sourit finement et ajouta pour être équitable. « Pour ma part ce sont les elfes et les nagas pour avoir pu longuement fréquenter ces deux peuples par le passé, même si évidemment je suis ouvert concernant les autres peuples. » Du moins quand on parlait des membres fréquentables de ces derniers évidemment, après tout comme chez les humains, il pouvait y avoir du bon et du mauvais chez chaque race...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Lun 1 Jan - 21:37
Peddyr s'était contenté d'un hochement de tête. Au moins sa franchise n'avait pas été énoncée en pure perte. Son compagnon de voyage confirmait sa propre position, qui rejoignait les pensées du vieux mercenaire. Une bonne chose de confirmé donc, et ce n'était pas plus mal. Le voyage n'en sera que plus agréable. Par contre, il demeurait sceptique quand au discours qui tournait autour de la liberté et des lois qui offrait cette dernière.

''Les règles se font et se défont. La liberté suit le mouvement et n'importe qui peut très bien décider de prendre le mors aux dents pour prendre des libertés au détriment des autres, même au sein de l'empire akkatonien. et je sais d'expérience que cela s'est déjà produit, se produit et se reproduira encore. Peu importe le schéma, les plans mis en oeuvre... et de qui ou de quoi. Cela suit toujours la même voie... Mais ça, ce n'est qu'un point de vue personnel. Qu'est ce que la liberté après tout, alors qu'elle n'est qu'illusoire. ''

Il grommela contre lui-même. Il parlait décidément trop et qui plus était, devant un membre akkatonien même. Des fois, à force de trop bavarder, il aura des ennuis un jour prochain ; quand il n'avait pas manqué d'en avoir et qu'il avait pu s'en défaire. Au moins profita-t-il de la reprise de la conversation sur les nagas pour changer de sujet. Il préférait éviter d'avoir une humeur sombre pour le voyage, car déjà qu'il n'était pas forcément d'agréable compagnie à la base... alors si on rajoutait le côté mauvaise humeur...

''Alors, vous serez le premier à lancer les conversations avec eux. Cela m'évitera de créer des soucis diplomatiques par un geste malencontreux que j'aurai effectué par ignorance. Quand à savoir quelle race j'apprécie le plus....''

Il regarda Otmar avec un étrange silence.

''Une bien étrange question que vous posez là à un homme tel que moi. Je suis mercenaire et je pense qu'il n'y a pas de bonne ou de mauvaise race. ''

Même si les orcs s'étaient illustrés à leurs manières et contre lesquels il avait eu l'occasion de se battre. Mais là, c'était une autre histoire.

''Je n'ai pas d'appréciation pour telle ou telle race. Chacune se prévaut, ou se dévale... et elles ont toutes en commun une chose que nous avons chez nous : la lie de l'humanité. Eux aussi ont leur lie. Et cette lie, peu importe sa forme, sa couleur, ses capacités. Elles finissent tous dans le même trou, au cimetière. ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Mar 2 Jan - 21:00
Otmar écouta avec attention les paroles du mercenaire et ne manqua pas de répondre à celle-cis avec réflexion.

« Peut-être mon brave, mais le but de la société n'est-il justement pas d'encadrer ces dîtes libertés pour que tout le monde puisse vivre ensemble de manière un minimum harmonieuse ? Certes, certains ne se privent pas de s'offrir eux-mêmes des libertés illicites, y compris dans l'empire, mais comme ce n'est pas légal ils seront moins tentés de le faire ou bien ils seront punis pour cela, ce qui fait que de telles libertés sont fatalement moins couramment prises dans un pays où elles ne sont points bien vues. Après bien entendu ce n'est qu'une vision morale de la chose, mais moi-même je suppose qu'aucune société parfaite ne peut vraiment exister, tout ce que nous pouvons faire de ce fait c'est nous assurer que la société dans laquelle nous vivons soit la meilleure possible pour le plus de monde possible. » Ce qui n'empêchait pas l'idéalisme néanmoins, car cela sous-entendait évidemment qu'on pouvait améliorer les choses. Quant aux nagas.

« Ne vous inquiétez pas, vous avez peu de chance de toute manière de provoquer un incident je pense avec eux, ils doivent être plus calmes et réfléchis que les humains, donc moins du genre à se sentir insultés ou provoqués pour un rien, même si évidemment cela fait aussi qu'on a du mal à deviner quel est leur état d'esprit exact quand on discuter avec l'un d'entre-eux. » Dit-il avec amusement, ce avant d'ajouter concernant les races.

« Je ne pense pas la question si étrange mon brave, vous êtes quelqu'un qui a dû beaucoup voyager après tout et donc qui a été confronté à tous type d'êtres. Il n'y a qu'à Teïder après tout qu'existe une société purement humaine et encore... » Les chose sont souvent plus compliquées qu'on ne le pense de primes abords disons, il ne manqua pas d'ajouter d'ailleurs avec amabilité.

« Votre point de vue en tout cas se tient je suppose mon ami concernant les autres races et il est plutôt assez ouvert. » Il sembla réfléchir puis demanda avec curiosité. « Mais dîtes moi, pourquoi un homme tel que vous n'a pas été tenté de s'installer au sein de l'empire et d'en devenir citoyen d'ailleurs ? Je suppose que le cadre de vie n'est pas forcément celui qui vous convient le mieux, mais au moins il est plus aisé d'y avoir une situation stable si c'est ce que vous visez. Quoique nous avons tous nos propres aspirations je suppose. » Mais bon, chacun ses choix, du moins jusqu'au jour où l'empire repartirait dans une grande campagne expansionniste, après tout tout le monde s'en doutait, si l'empire Akkatonien était présent en Orzian, ce n'était pas pour boire le thé, mais pour un jour annexer tout ce continent s'il pouvait.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Mer 3 Jan - 16:44
Peddyr affichait un air sceptique et se risqua à répondra avec un ton proche d'une certaine franchise issue d'un vieux vécu.

''La recherche de la communauté parfaite en somme. Aucune société ne peut espérer quelque chose d'harmonieux avec des lois différentes entre les provinces. Quelle cité ou quelle communauté peut se vanter d'être la plus parfaite par rapport aux autres ? Et qu'est ce qu'une société parfaite ? Chaque race a sa propre vision de comment vivre le plus parfaitement possible. Avec les différences apparaissent les divergences. Et les divergences amènent le conflit.... ''

Il n'avait pas besoin de s'exprimer plus en avant pour qu'Otmar voit de quoi il en retournait. En même temps, Otmar était un Akkatonien. Il était donc normal qu'il ait une vision assez perfectionniste de comment devrait être menée la société en générale : dans le respect strict des lois, ce qui offre une certaine forme de liberté. Un modèle de vie que comprenait Peddyr, mais qu'il ne suivrait pas, car il tenait trop à certaines habitudes.... L'avantage d'être mercenaire permettait d'être plus moins accepté dans certaines régions, pour peu qu'on ait pas causé de soucis... Et qu'on respectait les règles.

Il avait opiné légèrement la tête par la suite, quand à la réponse de son compagnon de voyage et commanditaire, quand aux risques ''diplomatiques'' avec les nagas.

''Très bien. Mais vous restez toujours le premier qui conversera avec eux. Quand à la question, j'ai préféré mettre les bottes dans le plat directement. Il est fort possible que d'autres mercenaires haïssent des races en particulier. Après tout, chaque race n'en apprécie pas forcément une autre. Et Teïder est un bon exemple quand à sa xénophobie. ''

Puis à la possibilité de devenir un citoyen de l'empire provoqua un long silence chez le vieux mercenaire. Il avait fixé Otmar un instant, avant de hausser un sourcil. Le vieil homme était sérieux dans ses dires. Quand il le refixa à nouveau, il n'y avait qu'une lueur circonspecte dans son regard sombre.

''Un mercenaire n'a pas vraiment de position stable et vous le savez. Un rien suffit pour que demain soit son dernier. Et à moins d'être incapable de tenir mon épée pour gagner ma vie, je ne vois pas ce que je pourrais faire d'autres. Quand un homme tel que moi a passé des années à se battre et à vendre sa lame, que peut-il faire d'autres ? Jouer les maîtres d'armes ? Les gardes ? ''

Il regarda un instant le ciel.

''Nous devrions presser un peu la foulée de nos montures si vous désirez vous rendre dans le désert avec la nuit comme couverture...''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Jeu 4 Jan - 22:42
Otmar appréciait la franchise du mercenaire, après tout il n'était point contre d'entendre des opinions différentes de la sienne, au contraire il considérait même cela comme instructif.

« Votre point de vue se justifie mon ami, mais pour ma part je dirais que ce n'est pas parce que la perfection n'est pas de ce monde qu'il ne faut pas essayer de s'en approcher et que les idéaux ne peuvent pas apporter de bonnes choses. De même je considère qu'il est peut-être un peu trop généralisant de considérer que la différence amène forcément le conflit, je dirais que c'est surtout la manière dont elle s'exprime et est encadrée qui peut en être source. Mais bien entendu ce n'est là que mon point de vue après tout. Considérons par exemple une société où il est possible de donner son avis et son opinion librement contrairement à une autre. Laquelle selon vous semble au final la plus propice aux conflits sanglants ? Car sans moyen de catharsis à disposition. »

Mais bon il était Akkatonien et donc avait une vision des choses Akkatoniennes et les Akkatoniens étaient en effet connu pour penser qu'une bonne société où l'on vivait libre était une société régulée convenablement. Cela pouvait paraître ironique, mais pour un Akkatonien certaines restrictions amenaient de la liberté, par exemple l'interdiction de tuer son prochain était la liberté de vivre sans devoir se méfier de son voisin, tandis que les lois visant à l'intégration des différentes races offraient la libertés à celles-ci de vivre en bonne entente avec les autres.

Mais bon pour sa part il ne prétendait pas forcément détenir la vérité, mais en même temps qui pouvait prétendre la détenir ? Il préférait vivre en se disant qu'il fallait faire au mieux par rapport ses principes et c'était déjà très bien à ses yeux.

« Teïder est une nation bien particulière, dont le développement historique a eut le triste résultat qu'est ce pays aujourd'hui à ce niveau, je suppose que nous mêmes les Akkatoniens aurions pu être comme eux dans les mêmes conditions, mais le passé a été disons plus charitable à notre égard. » Du moins assez pour qu'ils ne se soient pas mit à se dire que le bon non humain était le non humain mort. C'était humain après tout de se mettre à haïr quelque chose qui menaçait votre vie et tout ce qui vous été cher.

Quant à la réponse concernant sa question par rapport au fait que le mercenaire pourrait devenir citoyen de l'empire s'il le désirait, ce que l'on pouvait dire c'est que ce dernier n'avait pas choisit une manière classique de répondre à cette question. Otmar put d'ailleurs déduire de cela que sans avoir la moindre animosité contre l'empire, ce cher Peddyr n'était pas vraiment tenté par le cadre de vie qu'on y trouvait, ce qui pouvait se comprendre en effet.

« Maître d'armes peut être un choix de carrière intéressant vous savez, du moins je suppose que c'est une bonne retraite, même si je sens que quelqu'un comme vous doit préférer l'aventure du mercenariat et cela se comprend. Après tout ce métier vous offre la liberté de voyager où vous le désirez, même si cela comprend une certaine instabilité. Mais on va dire que c'est l'inconvénient de l'avantage et inversement, après tout je doute que le métier parfait existe. Certains disent que c'est ne rien faire de sa vie et être payé, mais soyons sincères, beaucoup d'hommes seraient malheureux de vivre ainsi une vie dépourvue de sens ou de se sentir inutile. » Une part complexe de l'esprit humain qu'il appréciait, après tout chaque races avait de quoi étonner pour peu qu'on s'y intéresse longuement.

« Oui, vous avez raison, pressons le pas. » Ne manqua t-il pas sinon d'ajouter quand le mercenaire le lui proposa et c'est ainsi ce qu'ils firent…

[…]

Puis les heures passèrent et la nuit tira doucement vers sa fin alors qu'ils venaient de pénétrer dans ce qui semblait être une partie rocheuse du désert, pas de sable à l'horizon mais du roc aride et sec. Otmar en profita d'ailleurs alors que l'aurore semblait commencer à poindre pour désigner ce qui semblait être une cachette naturelle par rapport au soleil. Il fallait noter qu'au loin ils pouvaient sinon distinguer une forteresse de l'empire, témoignage que cet partie du désert était sécurisée même si pas irriguée. Probablement parce qu'elle n'était pas situé près des régions les plus peuplées de celui-ci.

« Je pense que cela un bon abri pour la journée, du moins le temps de reposer nos montures et de nous reposer nous, qu'en dîtes-vous ? » Après tout autant ne pas hésiter à demander son avis au mercenaire, car même si Otmar était disons un voyageur exercé, il ne niait pas que d'autres que lui puissent avoir eux aussi de bonnes idées. Même si pour sa part il pensait que se reposer un peu ne serait pas de refus, surtout s'ils voulaient avancer au plus vite vers leur destination, cela et puis voyager sous un soleil de plomb n'était pas forcément la meilleure des idées, du moins si l'on n'avait pas d'excellentes raisons de le faire...
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Ven 5 Jan - 14:35
Peddyr trouvait qu'il causait beaucoup avec ce commanditaire, qu'il ne connaissait depuis moins de deux jours. Lui qui n'était pas bavard et préférait fuir les conversations, il se surprenait lui-même. Peut être parce qu'il commençait à arriver à un âge où son subconscient voulait rattraper tout ce temps perdu à rester dans son silence presque quotidien. Ou alors.... parce que l'ethnologue était lui aussi un pas bien avancé dans la vieillesse ? Il était clair que les gens qui l'engageaient étaient plus hautains, moins ouverts à la conversation et des fois, plus jeunes que lui. Qui sait.... Il y avait un peu de tout cela qui l'invitait à avoir la langue déliée. Cela le gênait un peu, mais ce n'était pas pour lui déplaire malgré tout.

''Une société où on est libre de parler et de penser ? Il faudrait déjà réussir à entrer dans la peau de chaque race qui existe en ce monde pour vraiment se donner une idée et répondre convenablement. Chaque race à sa vision de comment penser et parler en terme de liberté, cela se couplant à leurs moeurs, leurs manières d'être éduqués. Je ne peux répondre, sauf si j'apporte un avis d'humain. Et elle ne serait pas complète. ''

Il ne revint pas sur le cas de Teïder. On trouvait des extrêmes partout de toute façon. Quand au métier autre à faire que mercenaire, il haussa un sourcil.

''Le métier parfait n'existe pas. Il faut prendre ce qui vient, avec ces inconvénients et ses avantages. Et moi, maître d'arme ? Si je range un jour ma lame, pensez-vous que j'aurai encore la force d'assurer des leçons à des jeunes coqs écervelés ? Sauf si vous m'embauchez peut être....''

Un trait d'humour ? Probable. Puis ils pressèrent le pas, car le voyage ne faisait que commencer. Ils voyagèrent toute la nuit et quand l'aube approchait enfin, ils trouvèrent un abri naturel pour se mettre à l'ombre, avec une vue sur une lointaine forteresse de l'empire. Il était trop tard maintenant pour tenter de la rejoindre.

''Ce sera idéal. Même si la journée ne parait pas dangereuse, nous devons faire des tours de garde. Même si une forteresse se trouve là-bas. On a tôt fait de nous voler nos montures. Je prends le premier tour. Profitez en pour vous reposer. ''
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Sam 6 Jan - 21:53
Le mercenaire était de bonne compagnie et pour le moment le voyage se passait plutôt bien, sans doute en grande partie parce qu'ils étaient encore sur un territoire sécurisé par l'empire, les ennuis viendraient peut-être dans les prochains jours dans ce cas, même si évidemment Otmar pensait que ce ne serait rien d'impossible à gérer. Après tout il avait déjà pas mal voyagé par le passé, il savait donc comment s'en sortir quand nécessaire. Cela et puis, il avait toujours son pistolet à portée de main et avec des balles dans les chambres de celui-ci.

Ainsi il finit par arriver le moment où il serait mieux de trouver un abri et visiblement son commandité était d'accord avec lui, Otmar se contenta donc de hocher la tête aux paroles du mercenaire et ils allèrent donc tour à tour se reposer puis prendre un tour de garde.

Et les choses se passaient au mieux dans les faits, cette première journée suivait son cours sans heurts pour le moment et ils pourraient donc reprendre leur voyage à la nuit tombée, mais avant cela ils restait un peu de temps duquel il tâchaient de tirer parti pour se préparer. Otmar en profita au passage alors qu'ils faisaient ainsi pour débuter une nouvelle conversation.

« Appréciez-vous pour votre part le paysage désertique ? J'avouerai que je trouve une certaine beauté à ces étendues arides et vastes, que ce soit celles de sables ou celles que nous traversons faîtes de rocs et il est encore plus beau en vérité selon moi que la vie arrive à prospérer en un tel endroit. » Il désigna du regard quelques cactus qu'on pouvait apercevoir par ci par là, puis ajouta pensif.

« Vous qui avez pu beaucoup voyager par le passé je suppose, quels paysages vous ont particulièrement marqués au cours de votre existence ? Pour ma part j'avouerai que j'ai autant pu apprécier les vastes plaines des Duchés et la splendeur de Vinche que les vastes forêts d'Eïrn et la grandeur d'Akkaton la capitale de l'empire. Ce monde a décidément beaucoup de trésors à offrir et je me demande bien si une simple vie, aussi longue soit-elle suffira jamais pour les découvrir. » D'ailleurs en parlant de cela, il pensa à quelques instants à la capitale de l'empire, Akkaton, si loin d'Orzian et pourtant c'était bien l'empire qui était né de cette cité à l'origine qui aujourd'hui était maître de ce désert. Il était fascinant de se dire décidément à quel point les grandes choses peuvent avoir une petite origine. Otmar se demandant presque par moment ce qu'aurait penser Akkator leur père fondateur de ce qu'était devenu cet empire dont l'origine était la tribu de barbares humains qu'il avait dirigé. Probablement qu'il en aurait été fier, même si aujourd'hui les Akkatoniens étaient bien différents des anciens Akkats. Mais bon, avec le temps toute chose est destinée à changer supposait-il.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Dim 7 Jan - 8:54
Peddyr ne s'était vraiment adonné à la comtenplation des paysages qu'il parcourait. Des fois, il se préoccupait plus de ses affaires et de ses tourments pour observer la splendeur de la nature. Peut être qu'il se faisait trop vieux pour ce genre de choses.

" Je n'ai la même passion que pour apprécier l'environnement qui m 'entoure. Mais le désert reste quelque chose d'impressionnant. Il est ėtendu et dangereux à la fois. Il impose d'être humble. J'ai beau avoir déjà parcouru cette contrée, je la découvre à chaque fois."

Il était parti récupérersa sacoche et revint vers leur place de campement.

" C'est la capitale akkatonnienne qui m'a impressionnée. Qui aurait qu'on puisse arriver quelque chose d'aussi immense pour autant de monde. Et moi-même voyageant un peu partout, je ne pourrais jamais tout voir. N oublions pas que la nature bouge à sa façon année aprés année."


Il sortit un morceau de viande séchée. Il le tendit à Otmar.

"En voulez-vous un morceau ?"


Il se doutait bien que ce n'était pas un met raffinée, mais pour lui, Otmar savait s'accommoder du simple et du rustique durant ses voyages. D'ailleurs, cela se voyait, ce vieil homme avait veillé à préparer son voyage avec des animaux très adaptés pour le désert. Des gens moins avisés, moins expérimentés, auraient été plus dans l'affichage de leurs positions sociales, avec des chevaux pour montrer qu'ils ont les moyens d'entretenir des montures, qui demandent plus d'eau qu'un chameau au sein du Désert. Peddyr aurait veillé à passer par les rares oasis connus des non habitants du désert. Car sans eau, on ne tenait pas une journée. Le fait de voyager de nuit démontrait aussi qu'Otmar connaissait les rude chaleurs de la journée
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Non concerné
Rang social: Bourgeoisie
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date d'inscription : 08/12/2017
Localisation : Frontière Duchés/Akkaton
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr) Dim 7 Jan - 21:47
« Le désert est vaste et Orzian encore plus, je ne doute pas qu'il a beaucoup de secrets à cacher en vérité, même pour ceux le connaissant soit disant sur le bout des doigts. J'ai par exemple entendu dire que d'anciennes cités, probablement nagas sommeillaient sous ces étendues de sables, un véritable trésor archéologique en somme à portée de main, mais malheureusement perdu dans ces vastes dunes. » Sauf bien entendu quand le sable se dégageait et dévoilait temporairement ces cités enfouies depuis des siècles, mais c'était là un événement rarissime qui attirait systématiquement l'attention de tous les érudits Akkatoniens de la province dès qu'il se produisait. L'empire aimait bien après tout connaître l'histoire passé des territoires sous sa domination, car le savoir comme tout le monde le sait, c'est le pouvoir…

« Oui, Akkaton est une vaste cité, la plus vaste du monde sans doute même si Ikhyld n'a pas forcément à rougir en comparaison. Des millions d'êtres réunis dans la même ville… Enfin, dans tous les cas vous avez raison mon ami, le monde change et dans les faits le futur et le passé sont tout deux remplis de richesses que nous ne pourrons malheureusement jamais contemplés quand j'y pense. J'aurais par exemple donné cher pour voir ce que serait le monde dans un millénaire, mais aussi les civilisations antiques du passé, mais malheureusement cela est impossible. » Il regarda l'horizon d'un air nostalgique puis ajouta en prenant le morceau de viande sèche que lui tendit Peddyr.

« Merci à vous. » Sur ce il sortir avant de manger celui-ci une flasque de whisky qu'il tendit au mercenaire tout en ajoutant. « N'hésitez pas à en prendre une gorgée si vous le désirez, une gorgée de whisky ça n'a jamais fait de mal à personne après tout. » Sur ce il attendit que l'autre accepte ou non, puis ajouta pensif.

« Si vous me permettez cette question, depuis quand voyagez vous mon brave ? Après tout je suppose que vous devez avoir débuté depuis assez longtemps au vu de votre air aguerri. Et si vous m'en permettez une autre, pourquoi le faîtes vous ? Par simple désir de voyager ? Dans ce cas là être mercenaire ne serait que une excuse pour ? Ou alors juste car vous savez vous battre et préfériez cela au métier de soldat professionnel. » Cela l'intéressait il fallait dire, surtout que lui-même n'était pas du genre secret à ce sujet, mais bon si son vis à vis préférait éviter, autant ne pas insister, même si bon au vu de ses airs farouches et expérimentés. Otmar devinait qu'il avait un sacré vécu, autant dire que c'était une raison supplémentaire pour lui de faire preuve d'une telle curiosité.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2073
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un voyage dans le désert (Pv Peddyr)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Un voyage dans le désert (Pv Peddyr)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Voyage dans la jungle [CLos]
» Perdu dans le désert !
» Sauvetage dans le désert [PV Jake & Blaid]
» Voyage dans l'immensité russe
» Un squelette dans le désert (Jour VI - Walnut Grove)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Mémoires d'Orzian :: Sujets périmés :: Rps terminés-
Sauter vers: