Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Mirizuka Hyreen "Zeroro" (finie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Présentation de vos personnages :: Fiches validées
MessageSujet: Mirizuka Hyreen "Zeroro" (finie) Dim 3 Déc 2017 - 14:38

"Zeroro" : Chasseuse de Primes

Identité


Nationalité : Ikhlydienne
Race : Hybride (Kitsune x Orc)
Nom : Mirizuka
Prénom : Hyreen
Surnom : Zeroro (alias)
Sexe : Féminin
Date de naissance : 7 Décembre de l'An 1975 de l'Âge d'Acier
Age : 24
Lieu de naissance : Capitale d'Ikhlyd
Lieu de vie lors de votre entrée en jeu : Duchés du Sud
Rang social : Esclave fugitive
Métier: Chasseuse de Primes
Titre : "Feral Princess" - Connue (Duchés du Sud)


Armes et équipement :


Armure et armes en votre possession lors de votre entrée en jeu :

*Nodachi (Ikhyld)
Version longue et lourde du katana. Celui de Zeroro est particulièrement allongé pour correspondre à son gabarit, et sa lame est d'un rouge profond et brillant comme le sang oxydé, et noire comme le charbon.
(Enchantement: Ardence : L'arme quand elle est dégainée devient aussi chaude qu'un charbon ardent sans pour autant brûleur celui qui la manie ou l'équipement de ce dernier. Elle devient ainsi capable de brûler les plaies que l'on infligerait avec.)
(Enchantement: Arme cachée : Quand elle n'est pas maniée, l'arme n'est qu'un petit fourreau facile à dissimuler.)

*Armure de samouraï (Ikhyld)
Une armure alliant de la soie et des plaques lamellaires de cuir ou métal. Celle de Zeroro est asymétrique, sacrifiant certaines parties, ne pouvant se permettre trop de rigidité dans ses mouvements.

*Loup dressé x2:
Des loups spécialement dressés pour le combat. Ceux-ci considèrent Zeroro comme l'alpha de leur meute.

Autres équipements

*Ensemble gracieux :
Un ensemble de vêtements conçus pour être agréables à l’œil. Comprend un kimono court à manches longues en soie, une ceinture obi et une jupe.
(Amélioration: Tissu isolant : Le tissu est traité pour retenir la température à une température agréable pour son porteur plus aisément.)

*Bottes simples :
De simples bottes en cuir, s'accordant bien avec ses vêtements. Les talons sont assurés de faire mal en cas de coups de pieds!

*Echarpe (Cape):
Une écharpe tout à fait commune, mais qui a une valeur sentimentale pour elle.
(Amélioration: Traitement anti-inflammabilité Cette méthode de traitement unique rend le tissu impossible à enflammer. Le feu ne prendra tout simplement pas.)

*Cage magique de transport:
Une cage plus ou moins grande qui une fois refermée réduit sa taille et celle de toute personne ou chose emprisonnée à l'intérieur pour atteindre celle d'une petite lanterne concernant la cage et d'une petite souris pour le prisonnier. Si la cage est ouverte, elle et son prisonnier retrouvent leur taille d'origine très rapidement.




Caractéristiques :




Magie : (Description ici.)

Potentiel : Grand

Feu : Inapte
Eau : Inapte
Vent : Inapte
Terre : Inapte
Lumière : Virtuose
Ténèbres : Inapte
Invocation : Inapte
Nécromancienne : Inapte
Transformiste : Inapte

Mental : (Description ici.)

La volonté : Confirmé
Contrôle de soi : Confirmé
L'intelligence : Maître
La perception : confirmé
Le charisme : Légende
Technologie : Inconnu

Physique : (Description ici.)

Force physique : Maître
Agilité : Champion
Vivacité : Confirmé
Résistance physique : Champion
Résistance magique : Adepte
Vitalité : Débutant
Beauté : Maître
Discrétion : Débutant

Martial : (Description ici.)

Armes de tailles : Maître
Armes lourdes : Inapte
Armes d'hast : Inapte
Faux : Inapte
Art de la défense : Inapte
Armes de lancer/fouet : Inapte
Arc/arbalète : Inapte
Mains nue/Arts martiaux : Champion
Armes à feu : Inapte
Equitation : Inapte
Domptage : Prodige
Conduite : Inapte



Description de votre personnage :


Description physique :

A première vue, la dénommée Zeroro a tout l'air d'une humaine "normale." Pas de griffes, pas de cornes... Le commun des mortels dira même en la rencontrant dans la rue, qu'elle est plutôt mignonne, et certains la qualifieront de "canon" même si sa démarche lente et guerrière en déstabilise plus d'un. Bien sûr, elle n'a pas la grâce des dames de la cour, ni l'élégance des nobles elfes. Mais il y a d'autres manières pour un physique d'être exceptionnel.
La première chose qui frappe, c'est sa taille. Pour une carrure d'humaine lambda, Zeroro mesure un mètre quatre-vingt six. Et cela s'agrandit encore lorsqu'elle lève les deux étranges appendices sur sa tête, au milieu de ses long cheveux roses. Ce sont deux oreilles, certes, mais d'où elles lui viennent... L'explication dans quelques lignes.
Si l'on en revient à son visage, ses traits à la fois fins et acérés évoquent le profil racé des Kitsune, espèce vénérée en Ikhlyd, mais en y regardant de plus près, sa peau légèrement irrégulière pointe à des origines humaines... Ou autres?
De grands yeux bleus et des lèvres fines, quoi que souvent tordues dans un rictus grimaçant ou une moue maussade, et qui révèlent, lorsqu'elle les entrouvre, deux paires de canines plutôt épaisses et affûtées qu'elle n'apprécie pas vraiment découvrir.
Malgré son apparence normale, sa charpente est relativement solide, et elle pourra même vous surprendre par sa force: peu adepte des embrassades, elle préfère les poignées de mains franches, et souvent, c'est la vôtre qui finit en miettes. Et pourtant, malgré sa robustesse, elle n'est pas franchement endurante ; parfois, on la voit même s'arrêter et tousser dans un mouchoir ou prendre quelques instants pour respirer profondément. Une santé fragile dans un corps en acier?

Si l'apparence de Zeroro est aussi particulière, la cause en est son hybridation. Une union non consentie entre une noble Kitsune et un Orc mal dégrossi a produit une créature ni tout à fait vulpine, ni tout à fait brute épaisse ; une sorte d'entre-deux dont la moitié moins noble fait tâche au sein de la haute société d'Iklyhd, et qu'elle préfère ne pas ébruiter. Même ses oreilles sur le haut de sa tête ne sont pas des oreilles de renard, mais plutôt une version dégénérée de celles-ci par son sang d'Orc.

Bien que Zeroro ne soit pas rattachée à une terre en particulier, sinon les Duchés, elle a conservé ses habitudes Ikhlydiennes, notamment en ce qui concerne son habillement. Si son équipement fait penser à une guerrière de métier plutôt qu'à une ancienne noble, il n'est pas dénué du style épuré des vêtements de l'empire avec ses manches amples et leur coupe carrée ; quand à ses couleurs favorites, il n'y a pas de doute: rouge et blanc, noir plus rarement. En tout temps, elle porte une écharpe noire qui flotte au vent. Ses cheveux flottent parfois avec, retombant en cascades rêches sur ses épaules ; mais souvent, elle les enroule derrière sa tête en un épais chignon bas pour ne pas qu'ils la gênent lorsqu'elle manie son sabre.

Spoiler:
 

Description mentale :

Calme mais revêche, Zeroro possède une incroyable présence dans l'assemblée. Sa voix forte, ses manières directes et sa démarche fière n'ont jamais fait d'elle une très bonne dame de cour - et l'on pense que cela lui vient de son héritage Orc. En revanche, elle n'est pas non plus une brute sans délicatesse, et bien plus souvent qu'on ne le pense, elle use de son intellect plutôt que de ses muscles pour résoudre les situations complexes dans lesquelles elle a le don de se mettre, avec panache et sans manquer de tact. On lui reprochera cependant de s'irriter plutôt rapidement, surtout lorsque l'on refuse de jouer carte sur table avec elle. Mais surtout, ne jamais l'appeler par son véritable nom.

Pragmatique, elle a su mettre à profit son incroyable talent d'intimidation pour en faire un métier,

Studieuse et sérieuse, elle apprécie découvrir le monde qui l'entoure, ce qui la rend de nature curieuse, et cela la pousse même à se montrer téméraire dans certains cas.
Elle apprécie par dessus tout se battre. Pas dans le sens où elle aime déclencher des bagarres générales dans les tavernes, non ; elle aime le défi, et nourrit une admiration toute particulière pour les êtres plus fort qu'elle. Cette curiosité la pousse à défier tout ce qui se montre digne de lui résister. Ce qu'elle surpasse, elle le brise ; ce qu'elle ne peut surpasser en duel, elle attend d'être plus forte et reviendra pour en triompher. Le menu fretin ne l'intéresse guère, et sur ce point, elle peut parfois même se montrer capricieuse. Mais, ceux qui accepte de s'y soumettre après l'avoir provoquée (qu'elle leur aie d'abord brisé les reins ou non) bénéficient de sa clémence et leurs vies sont épargnées.

Elle vit dans son petit monde à elle, une façon de se protéger de la société qui lui a refusé sa place à cause de son lignage contre nature. Mais les attaques ou tentatives d'abduction qu'elle subit régulièrement en tant que chasseuse de prime sans réel statut au Duché lui ont valu de redoubler de prudence vis-à-vis des autres, de fait, il est difficile de gagner sa confiance.

Son plus grand secret, qu'elle ne peut parfois plus cacher, le voici: Zeroro déteste son lignage. Elevée par sa mère Kitsune, elle ne peut pourtant se rattacher à son espèce d'origine. Incapable de se transformer, et pourtant douée de magie, elle s'est toujours sentie comme le vilain petit canard parmi les siens ; à ceci près qu'elle n'est jamais vraiment devenu le cygne de l'histoire. D'un autre côté, elle voue une haine sans limite aux Orcs, pour les brutes sans éducation qu'ils sont, et pour leur manières barbares qui ont engendré sa naissance. Si elle pouvait tailler ses veines et en sortir le sang dont elle a hérité d'eux, elle le ferait sans hésiter.


Convictions :

Zeroro a choisi ce nom pour oublier son passé. Qui elle était, ce qu'elle représente, tout ça importe peu à présent pour elle, c'est pourquoi elle a tenté de tout effacer pour que son histoire ne puisse plus la blesser. Repartir de zéro et recommencer, c'est ça, "Zeroro".
Indifférente au sort des différents royaumes, elle n'a pas de terre, n'appartient à aucun clan, elle n'a qu'une raison de vivre: se mesurer à ceux qui lui résisteront, dans une quête perpétuelle d'affirmation d'elle-même. "J'existe, je vais vous le prouver, et je vous emm...", voilà son credo.




Passé de votre personnage :


Histoire :

Un petit souvenir de voyage:
Tout commence le jour où une noble Kitsune en voyage vers sa nouvelle demeure, Ikhlyd, rencontra un chef bandit Orc. Celui-ci fut tellement charmé qu'il lui demanda sa main.
Ou plutôt, qu'il exigea sa main.
Ou plutôt, qu'il lui prit la main et l'emmena de force.
Nous passerons les détails, mais sachez qu'un chef Orc, ça a en a à revendre, et qu'il ne sait pas ce que "non" signifie. Et certainement pas Yamete Kudasai.
C'est ainsi qu'au retour du voyage (car oui, elle a pu repartir après), la jeune dame se retrouvait avec un bébé dans le tiroir. Le choc du trajet était bien sûr lourd à porter pour elle, mais elle n'en parla à personne, ne pouvant se résoudre à abandonner ce bébé qu'elle n'avait jamais voulu. Et lorsque naquit l'enfant, sa mère, devenue une dame de cour renommée, populaire pour avoir été l'objet de toutes les attentions que peut susciter une future mère, décida de faire comme s'il était normal qu'une Kitsune donne naissance à une enfant quelque peu... Spéciale.


Une mère et sa bâtarde de fille:
Elevant sa fille en la protégeant de son propre secret, la mère, consciencieuse bien que parfois froide à l'égard de Hyreen, fit en sorte d'au moins l'éduquer comme une fille de la cour digne de ce nom. Pour les manières, ça n'était pas encore ça. Hyreen avait quelque mal à tout assimiler, préférant rester directe et franche que d'user des détours courants dans la noblesse. Mais les études, et particulièrement celles concernant la magie, se montrèrent plus prometteuses. Sa mère ne voulant pas qu'elle aie un précepteur, elle lui enseignait tout elle-même. Et cela créa un lien entre Hyreen et elle. Elle n'était pas "vraiment" sa fille... mais au moins, elle pourrait la rendre fière en devenant une mage brillante et respectée à Ikhlyd. Afin de varier les plaisirs, elles se mirent toutes deux à s'exercer à de nouveaux domaines: sciences, arts martiaux, escrime, littérature... Hyreen doit beaucoup de son savoir-faire à Hyreen.
En revanche, son charisme lui est propre. Depuis petite, ses compagnons de jeu la craignent et la respectent pour sa force incroyable. On disait qu'elle pouvait même faire couiner les chiens de chasse de son oncle d'un seul regard...


La vérité éclate:
Pourtant un jour, comme dans toutes les histoires tragiques, tout bascula. Hyreen, adolescente, ne cessait de questionner sa mère à propos de ses origines, et celle-ci éludait sans arrêt la question. Alors, lorsque la jeune fille en eut assez, cela fit scandale. En effet, si l'on se met à crier en public sur sa mère, au milieu de la cour, et d'user de sa magie pour la forcer à dire la vérité devant tout le monde, pour s'entendre dire que l'on est le fruit d'une union non consentie avec un orc dégoûtant... Imaginez le choc pour Hyreen, et la honte pour les deux femmes. C'était une image qui se brisait: lorsque le petit secret inavouable se transforme en scandale public...


Esclavage consenti:
La honte fut tellement grande et la pression des autres nobles scandalisés tellement forte, que Hyreen et sa mère furent forcées de s'abriter quelques temps. Leur discrédit leur attira également le mépris de pas mal de gens du peuple. Une si grande mage, avec un Orc... Répugnant! Et pire encore, leur fille était un mélange bâtard, ni l'un ni l'autre, ce qui ne faisait pas très glorieux pour une future mage.
Pour fuir les huées de la haute société, elles durent abandonner leur statut de noblesse et chercher refuge chez l'un d'eux. Ce noble vénal et peu regardant sut leur offrir sa protection... En l'échange de quelques "services", qui se résumèrent en gros à devenir esclaves pour lui.
Hyreen n'était bien sûr pas du tout engagée par la nouvelle, mais avec toute ce remue-ménage, elle ne put refuser. Fini les études passionnantes et les entraînements, il fallait à présent travailler pour cet homme peu fiable. Elle n'avait pas digéré le secret que sa mère lui avait révélé. Se refermant sur elle-même, Hyreen se jurait qu'elle ne se laisserait plus ridiculiser de la sorte. Quiconque tenterait de rire de son infortune le regretterait amèrement.


La vengeance d'une fille:
Bien qu'il fût interdit pour les esclaves de la maison de s'entrainer à combattre, elle ignora cette règle et continua à manier en secret, à la faveur de la nuit, son sabre et à exercer sa magie. Plusieurs fois prise sur le fait et punie, elle recommençait quelques jours plus tard, dès que la surveillance se relâchait, même si les châtiments étaient de plus en plus sévères. Sa mère tenta de lui faire renoncer, mais elle ne l'écouta pas et lui interdit de l'en empêcher. Car en secret, elle préparait sa vengeance contre celui qui était à l'origine de tout ça. Sa mère était déjà punie pour le mal qu'elle avait fait, mais l'amour d'une fille pour sa mère l'empêchait de lui en vouloir. En revanche, Hyreen se jurait de retrouver son père, et de lui faire payer son crime: l'avoir faite venir au monde.


Repartir de Zéro:
Profitant d'un moment de relâchement, Hyreen réussit à s'enfuir de la demeure. Elle suivit une route, indiquée par sa mère, mettant à profit les connaissances de la nature qu'elle lut jadis et n'avait jamais oublié pour survivre et pister sa proie. Cela lui semblait presque naturel. Etonnant, pour quelqu'un qui a toujours vécu dans de grandes maisons sans voir le dehors...
Elle parvint à un camp d'Orc bandits. Elle était seule. Ils étaient quinze. Parmi eux, le plus gros de tous, s'avança lorsqu'elle lança son duel à haute voix. Il éclata de rire lorsqu'elle lui dit qu'elle était sa fille. Mais ce furent ses dernières paroles, car l'instant d'après, une lame éclatante lui ravit sa tête et roula au pieds de ses hommes médusés. Une frêle jeune femme venait de tuer sans ciller un orc massif, et les toisait avec un regard menaçant. Ils prirent leurs jambes à leur cou.
C'est lorsqu'elle rengaina son arme qu'elle comprit ce pour quoi elle était faite. Ni noble, ni esclave. Elle était là pour prouver au monde qu'elle était plus forte que le destin et la honte qu'il mit sur ses épaules. L'hybride mi-Orc, mi-Kitsune rentra pour faire ses adieux à sa mère, décidée à aller arpenter ce monde loin de la société dans laquelle elle n'avait pas sa place.


Devenir une chasseuse:
S'introduisant dans la demeure pour retrouver sa mère, elle put lui dire une dernière fois adieu, lui exposant sa nouvelle raison de vivre. Sa mère se montra compréhensive et l'enlaça une dernière fois, pour lui souhaiter de vivre heureuse et sans honte. Cela dit, les embrassades ne durèrent que jusqu'à ce qu'elle soit découverte et prise pour être châtiée sévèrement pour s'être enfuie. Subissant les coups de fouets, elle fut jetée dans un cachot pour y croupir le temps que sa raison lui revienne.
C'est là qu'elle décida de tout recommencer. Laissant là son ancienne identité, Hyreen Mirizuka, elle choisit un nouveau nom pour oublier ce douloureux passé. Zeroro. Juste "Zeroro". Elle brisa sa fenêtre, s'enfuit, et ne revint jamais voir sa mère. Les adieux étaient faits. Désormais, elle vivrait par elle-même, pour elle-même, et sa force serait sa raison d'avancer. Impatiente de se tester, elle alla là où toute personne voulant en découdre avait une utilité: les Duchés du Sud.


Celle qui défie le monde:
La voilà devenue, quelques années plus tard, une chasseuse de monstres très efficace au sein des Duchés. On raconte que même les loups les plus féroces mettent la queue entre leurs jambes lorsqu'elle les toise de haut. En attestent les loups qui lui servent de compagnons fidèles, la suivant dans ses quêtes. Son désir de prouver sa force au monde la pousse à n'accepter que les quêtes promettant les défis les plus exaltants. Lorsqu'elle ne part pas défier des monstres, elle s'entraîne, provoquant volontairement ses rivaux duchéens en duel. Jusqu'à présent, elle est victorieuse quatre fois sur cinq. Mais ceux qui la vainquent perdent toujours au match retour...
Pas toujours très appréciée, ceux avides de revanche n'hésitent pas à tenter de s'en prendre à elle en traître. Mais elle a toujours su riposter... Ou le leur faire regretter!


Liens :

*Sa mère:
Une Kitsune noble qui l'a élevée, plus par devoir, car son enfant n'était pas désirée. Elle lui a longtemps caché l'origine de son hybridation et l'a même formée à la magie pour tenter d'en faire une mage respectée. Mais lorsque la vérité a éclaté, leur famille s'est retrouvée couverte de honte et a dû se constituer esclave pour rester sous la protection de la noblesse. Zeroro n'apprécie pas ce côté dépourvu de fierté de sa mère. Depuis qu'elle a quitté Ikhlyd, elle ne l'a pas revue.

*Son père: (dead)
Un chef Orc d'une tribu de bandits. C'est lui qui a enlevé sa mère alors qu'elle était en voyage et l'a mise enceinte avant de la relâcher. Zeroro le retrouva des années plus tard pour mettre un terme à sa misérable existence, sous les yeux éberlués de son clan au complet.

*Son ancien maître:
Un noble d'Ikhlyd qui leur a offert, à elle et à sa mère, sa protection en échange de leur esclavage. Zeroro ne comprend pas comment sa mère peut supporter de servir un homme si superficiel et porté sur les richesses, quand elle fut autrefois une fière Kitsune. Punie de nombreuses fois pour avoir refusé de le servir, elle s'enfuit définitivement pour aller accomplir sa vengeance et vivre sa propre vie hors d'Ikhlyd.




Qui êtes vous ?


Petite présentation de votre personne : Oui.

Rythme rp et particularités : Variable, environ une fois par semaine, sinon plus. Souvent absent en vacances.

Comment avez vous découvert le forum : Par son fonda et une amie qui s'y inscrit!

Des ambitions pour votre personnage ? Quelle évolution aimeriez vous lui donner à court ? Moyen ? Long terme ?
Avez vous prévu quelque chose ou êtes vous adepte du "laisser le jeu faire" et vous ce que ça donnera ?

Que la magie opère!


Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mirizuka Hyreen "Zeroro" (finie) Sam 9 Déc 2017 - 22:13
Bonjour, étant donné que tu es le premier à avoir finit ta fiche, on va ouvrir le bal avec toi du coup XD.

Identité :

Nationalité : Met Ikhyldienne, car même si ton personnage a fuit sa nation, elle peut encore être considérée comme citoyenne d'Ikhyld Wink .
Date de naissance : Met "7 Décembre de l'An 1975 de l'Âge d'Acier"
Lieu de naissance : Ikhyld est mal orthographié o/
Rang social : Ton personnage est officiellement toujours une esclave à Ikhyld, même si du coup fugitive ^^.
Titre : Si ton personnage a une certaine célébrité dans les Duchés, il va falloir un titre, je t'invites donc à un inventé un et à lui mettre le rang connu ou fameux Wink . Après sache que fameux nécessite pas mal plus de justifications que celles citées dans ton histoire actuellement^^.

Armes et équipement :

Tu a le droit à un item non martial en plus dans ton inventaire si tu le désires Wink.

Caractéristiques :

Es-tu pleinement satisfait de tes caractéristiques ? Si c'est le cas, tout est bon !

Description de votre personnage :

Rien à redire en physique, si ce n'est que le mot Ikhyld est encore mal orthographié Wink .

Rien à redire sur le mental et les convictions o/ .

Histoire et liens :


Rien à redire sur les liens o/, sauf encore une fois mot pour le mot Ikhyld, pense à relire aussi ton histoire à ce sujet Wink .

Citation :
La voilà devenue, quelques années plus tard, l'une des chasseuses de monstres les plus renommées des Duchés. On raconte que même les loups les plus féroces mettent la queue entre leurs jambes lorsqu'elle les toise de haut. En attestent les loups qui lui servent de compagnons fidèles, la suivant dans ses quêtes.

Je ne pense pas que ton personnage ait opérée assez longtemps, ne serait-ce qu'en tant que chasseuse de prime pour déjà prétendre à une telle renommée. Les Duchées du Sud c'est très grand et il y avait vraiment beaucoup de concurrence là-bas. Je te propose de dire qu'elle est célèbre plutôt que l'une des plus renommées, chose que tu pourras améliorer en jeu bien entendu Wink .

Citation :
Pas toujours très appréciée, ceux avides de revanche n'hésitent pas à tenter de s'en prendre à elle en traître. Mais sa vigilance se relâche rarement.

Sachant que ton personnage a uniquement confirmé en perception, je pense qu'elle a dû de temps en temps se faire prendre en traître et blessée tout de même, mais rien de bien grave ou que la magie ne peut soigner^^. Bien entendu cela ne veut pas dire qu'elle n'est pas vigilante, mais certains duchéens ou assassins sont sans doute été capables de la prendre par surprise à l’occasion (et de possiblement le regretter après ou plus tard, à voir).
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2013
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mirizuka Hyreen "Zeroro" (finie) Sam 9 Déc 2017 - 22:53
Bon du coup si tu ne prend pas de pièce d'équipement et comme je l'ai vu avec toi, ça te feras 50 pièces d'argent supplémentaires pour commencer o/.

Sur ce du coup... Tu es validé ! Félicitations !

Tu retrouveras ta fiche ici où tu pourra poster par la suite pour faire part de l'avancée et l'évolution de ton personnage Wink . Le premier post sert en quelque sorte d'archive à celui-ci, pour indiquer ce qu'il était à sa validation^^.

Je vais m'atteler de ce pas à remplir ta fiche de personnage que tu trouveras ici. Ton perso en tout cas est déjà paré pour le rp o/.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
En ligne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 2013
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Mirizuka Hyreen "Zeroro" (finie)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Mirizuka Hyreen "Zeroro" (finie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» FT d'Amy (finie)
» [Validée]Nagi Souichirou [finie]
» Lia pas finie
» Carmiooro NGC [MAJ finie]
» Andalucia [MAJ finie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Le peuple d'Orzian :: Population Orzanienne :: Présentation de vos personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: