Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Les langues Orzaniennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives d'Orzian :: Le monde d'Orzian :: Géographie d'Orzian et langues
MessageSujet: Les langues Orzaniennes Sam 4 Nov - 13:18
Les langues Orzaniennes :

« Pour qu'une bonne couverture soit effective, il ne faut que maîtriser la langue locale, il faut savoir imiter à la perfection l'accent. Dans le cas inverse vous feriez mieux de faire semblant d'être sourd et muet, vous serez probablement moins suspect... » Conseil d'un instructeur des services de renseignement Akkatonien lors d'une formation à de nouvelles recrues.

Il existe de nombreuses langues qui sont parlées en Orzian et si dans les faits et pour des raisons pratiques nous vous demanderons d’écrire vos rps en français, sauf peut-être dans le cas l'elfique ou vous pouvez employer un peu de sindarin (traduit à côté bien entendu), nous mettons tout de même ce post à votre disposition pour vous donner une idée de la nature de ses langues et surtout de leur éventuelle influence à l'internationale. Bien entendu cela implique aussi la possibilité pour vos personnages de parler ces langues pour peu qu'ils les connaissent (vous n'aurez qu'à l'indiquer avec une couleur de dialogue différente par exemple), ce qui en soit peut être utile ou empêcher ceux ne connaissant pas cette langue de vous comprendre par exemple.

Langues communes :

« L'avantage de l'Ikhyldien et de l'Akkatonien, c'est que tout le monde à peu près sait parler ces deux langues, mais il sera toujours plus agréable aux oreilles de quelqu'un fier de sa race ou de sa nation d'entendre la bonne langue employée en sa présence. Ne sous-estimez jamais l'intérêt de cela en diplomatie ou en commerce. » Conseil d'un diplomate Ikhyldien anonyme.

Ces deux langues sont des langues parlées un peu partout et vous pouvez considérer que tous le monde à Orzian parle au moins une de ces deux langues. Ce qui permet donc la communication aisée entre deux personnes de cultures étrangères grâce à ces langues communes.

L'Akkatonien :

Langue simple, mais permettant une grande richesse de langage. Langue adaptable et déclinable, mais qui est aussi facile à comprendre et apprendre, l'Akkatonien a su avec le temps s'imposer doucement mais sûrement comme une langue de référence que presque tous le monde sait parler. Ce à un point que beaucoup d'étrangers le parlant ne savent même pas qu'ils parlent l'Akkatonien, ce parce qu'ils ont personnalisés celui-ci avec un certain patois ou accent. C'est donc une langue très facile à universaliser et à parler pour tous les peuples, une langue qui est donc très couramment utilisé par ceux qui voyagent à l'étranger ou ont affaire à une peuplade dont ils ne connaissent pas la langue nationale ou ethnique.

l'Ikhyldien :

Langue que connaissent les élites de beaucoup de nations ainsi que tout ce qui peut s'apparenter aux hautes couches de la société. Ce n'est pas une langue forcément parlée par les couches basses et moyennes de la population humaine, mais très utilisées tout de même par des peuples comme les elfes et les kitsunes. l'Ikhyldien est dans les faits une langue riche et complexe, dont le parlé est gracieux et dansant, mais difficile à apprendre. Néanmoins, la puissance culturelle de cette langue, dû en grande partie au raffinement et à l'influence de la culture d'Ikhyld, a finit par en faire malgré sa complexité une langue presque aussi universelle que l'Akkatonien, même si surtout réservés aux gens raffinés ou d'un niveau de naissance honorable dans la plupart des nations.

Langues des nations Orzaniennes :

Ce sont des langues propres à une nation donnée. Techniquement tous les citoyens de ces pays parlent leur langue nationale et dans une moindre mesure il n'est pas forcément impossible pour un étranger d'en apprendre une pour peu qu'il s'en donne le temps et les moyens.

Le Duchéen :

C'est une langue simple et hybride, mais agréable et pratique à parler car elle permet d'y glisser beaucoup d'accents et patois différents. Elle est à ses origines un mélange entre la langue d'origine des tribus qui ont colonisés les Duchés et celle des Azuriens, mais depuis c'est une langue qui n'a cessée d'évoluer avec le temps et le contacts avec les étrangers qui sont nombreux à traverser les Duchés pour une raison ou une autre. Elle a donc était influencée par une grande partie des autres langues Orzaniennes et ont peut donc retrouver beaucoup de similarités entre ces dernières et le Duchéen.

L'Eïlynsterien :

C'est une langue assez rauque et grave au parler, mais pas forcément difficile à apprendre. C'est aussi une langue remplie de concepts militaires et qui est en elle-même assez pragmatique, mais qui est fort utile pour se faire comprendre rapidement de quelqu'un, surtout quand on doit lui donner des instructions. Ironiquement ce n'est sinon pas la langue la plus parlée au sein de la nation d'Eïlynster en dehors de l'armée, car beaucoup dans cette nation préfèrent employés sans le savoir un dérivé de l'Akkatonien qui fait office de langage quotidien.

l'Arcanien :

C'est une langue qu'on ne parle quasiment qu'au sein de la capitale de la République d'Eïrn. Horriblement difficile à apprendre car presque personne ne voudra vous instruire à son sujet si vous êtes un étranger, mais aussi car cette langue en elle-même est très complexe au vu du nombre de sens infinis que peu prendre une seule phrase selon la manière dont elle est dite ou le concept... On se rend compte en la parlant que c'est un langage emplie de concepts religieux et rituels et dont chaque parole formulée avec semble emplie de gravité et de sens différents, à tel point qu'un non habitué s'y perd rapidement, même en étant bilingue.

Le Teïderien :

Le Teïderien est langue lourde et pesante, mais facile à comprendre et apprendre. C'est un langage qui dans les faits mise plus sur la manière de la prononcer pour faire comprendre son ressenti que les mots employés en eux-mêmes. Ainsi les mêmes paroles dîtes par un natif de Teïder peuvent aussi bien être une petite blague amicale que de lourdes menaces de mort selon le ton avec lesquels il vous le dira... Sachant qu'en plus dans cette nation on aime bien l'humour noir en général, il y a de quoi ne pas savoir où se mettre si l'on est un étranger.

Langues des peuples Orzaniens :

Ce sont des langues propres à un peuple précis, même s'il est éventuellement possible que quelqu'un qui ne fait pas partie de ces derniers parle cette langue. Soit parce qu'un membre de ces peuples aurait accepté de la lui enseigner, soit parce qu'il l'aurait apprise lui-même en autodidacte en vivant auprès de ce peuple (ce qui supposerait que les membres de ce peuple aient continuer à parler activement leur langue en sa présence).

L'elfique :

La langue elfique est une langue complexe, sans doute la plus complexe de toutes. Difficile à apprendre, chacune des tournures de phrases faîtes avec cette langue est importante dans une dialogue. Car le moindre petit détail de langage, que ce soit une syllabe, ou le ton avec lequel c'est dit entres autres peuvent faire que la même phrase peut avoir au moins 10 sens différents. En dehors de cela elle est sinon gracieuse et chantante et c'est très agréable d'entendre quelqu'un la parler correctement, chose sans doute volontaire de la part des elfes.

Le vampirique :

Le vampirique est une langue à la fois belle, simple à parler même si elle engage un mélange de mots et de langage corporel, mais aussi très compréhensible. Quand vous voulez dire quelque chose en vampirique, il est impossible que votre interlocuteur comprenne de travers, sauf s'il est de très mauvaise foi. Un affront sera compris comme un affront, un compliment comme un compliment, tout simplement. C'est une langue sinon très répandue à Akkaton en dehors du peuple vampirique en lui-même dans les faits, car on la trouve parfois pratique à employer pour formuler simplement quelque chose d'ambiguë ou pour être sincère sur son ressenti.

La dragonien :

C'est une langue hermétique et peu répandue qu'étrangement les dragons connaissent d'instinct quand ils naissent. Elle est emplie de concepts proprement dragoniques qui la rendent sinon assez complexe et difficile à apprendre pour les autres peuples car exigeant une énorme souplesse d'esprit, mais elle permet en l'apprenant d'arriver au moins d'un peu mieux appréhender l'esprit dragonique si complexe et particulier en soit.

Le dwarfien :

La langue naine est complexe et difficile à apprendre, mais très pragmatique. Pour parler nain il y a énormément de codes et de règles de langages à respecter selon votre interlocuteur et la situation, mais en soit cela évite tout sous entendu ou soupçon de sous entendu de votre part quand vous l'employez pour converser. Une chose qui peut être très pratique et qui convient bien à la mentalité naine qui dédaigne toute fourberie ou duplicité.

La langue orc :

Voilà une langue bien particulière qui peut paraître rapidement rustre et simple à ceux qui l'écoutent. Notamment car elle se base énormément sur les gestes ou le langage corporel, mais elle peut s'avérer aussi étonnamment profonde malgré son apparente simplicité selon la manière dont on l'emploie. Dans tous les cas, elle reste difficile à l'apprendre pour un non orc, même si en soit la connaître peut vous aider à gagner l'estime de ces derniers.

l'Azurien :

La langue Azurienne est une langue chantante tel le chant d'un oiseau et gracieuse telle une brise de printemps. Douce et légère à employer, elle allie cela à une relative simplicité qui peut séduire ceux qui l'emploient. Par contre, c'est certainement la langue qui joue le plus sur le ton que l'on emploie en l'utilisant pour se faire bien comprendre. Il vaut donc mieux être relativement maître de soi si on veut cacher son état d'esprit en en usant.

Le thérianthropien :

Le thérianthropien a de multiples formes, car tous les types de théranthropes n'usent pas des mêmes déclinaisons de ce dernier. Néanmoins il existe quelques bases communes qui leurs permettent de se comprendre entre-eux et qui jouent beaucoup sur le langage corporelle et surtout sur ça en faîte. On parle donc plus cette langue par son corps que par sa langue, ce qui peut la rendre étrange et inconfortable à parler pour un membre d'un autre peuple, mais pas impossible à employer.

Le naga :

Le naga est une langue simple, mais difficile à parler si on est pas un naga, du moins si l'on est pas capable de siffler comme un serpent. Car cette langue se base à la fois sur les paroles, le langage corporel, mais aussi des sifflements que l'on emploierait par intermittence. Ce qui peut la rendre très gracieuse et fluide à entendre dans la bouche d'un naga et plus ou moins comique dans celle d'un membre d'un autre peuple qui commencerait son apprentissage du naga...

Le kitsunien :

Le kitsunien est une langue très proche de l'Ikhyldien, si proche que l'on peut les confondre à quelques nuances près. Ce qui peut faire penser d'ailleurs que l'Ikhyldien est issu du kitsunien, ce qui est vrai. Néanmoins, par les quelques différences existant entre le kitsunien et l'ikhyldien, un kitsune peut deviner s'il adresse à l'un des siens qui se serait métamorphosé grâce à la magie transformiste, du moins si ce dernier décide de ne pas le lui cacher.

La langue des esprits :

Un dialecte uniquement parlé par les esprits et qu'ils ont tous en commun même si la manière de le parler est différent selon les esprits élémentaires. Ceux liés au vent le parleront ainsi de manière plus fluide et légère là où ceux liés à la terre le feront de façon grave et plus ou moins rugueuse. Ce dialecte est sinon prodigieusement difficile à parler pour les non esprits, mais pas impossible. Juste qu'il demande une énorme ouverture d'esprit et souplesse linguistique.
avatar

Feuille de personnage
Peuple: Humain
Nationalité: Akkatonien
Rang social: Noblesse Akkatonienne
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://orzian.forumactif.com
Messages : 1712
Date d'inscription : 13/11/2016
Localisation : Province Akkatonienne
Revenir en haut Aller en bas
Les langues Orzaniennes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bonjour dans toutes les langues
» F.A.Q. langues elfiques
» Tirage de langues story...
» Une langue nationale , deux langues officielles
» Quelles langues parlez-vous ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Archives d'Orzian :: Le monde d'Orzian :: Géographie d'Orzian et langues-
Sauter vers: