Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Les Hybrides : héritiers de deux cultures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Archives d'Orzian :: Le monde d'Orzian :: Les différentes races
MessageSujet: Les Hybrides : héritiers de deux cultures Les Hybrides : héritiers de deux cultures  EmptySam 30 Sep - 21:53
Les hybdrides :

Les Hybrides : héritiers de deux cultures  Etn2Les Hybrides : héritiers de deux cultures  1bav

Histoire :

Les hybdrides n'ont pas d'histoire commune particulière, l'on ne peut pas véritablement les classer comme un peuple de manière générale non plus. Ils sont issus après tout d'une union inter-raciales et sont de diverses sortes. L'on peut néanmoins noter que selon les royaumes les hybdrides sont plus ou moins courants, ou acceptés parmi la population. Et qu'il existe plusieurs types d'hybrides, dont entre autres ceux ayant un parent humain :

(Pour des raisons de simplicité, jouez de préférence un hybride de deux peuples (de toute façon un être qui a plus de 75 pourcent du sang d'un peuple, cessera d'être un hybride).)
-Les demi-elfes
-Les demi-dragons
-Les demi-nains
-Les demi-kitsunes
-Les demi-azuriens
-Les demi-esprits
-Les demi-nagas (ces derniers auront un bas du corps serpentin et un haut du corps correspondant à la race non serpentine qui les as engendrés.)
-Les demi animaux. (Ce sont des hybrides nés d'un thérianthrope qui se serait reproduit avec le membre d'un peuple non thérianthrope, ils sont coincés dans une forme mi animale-mi humaine/autre.)

Il n'y a pas de demi vampires car les vampires sont stériles et bien entendu, il n'y a pas que des demis humains. Un nain peut avoir un enfant avec une elfe par exemple, même si cela sera très rare. En sommes il y a une infinité de types d'hybrides possibles.

(Notez bien que pour qu'il y ait hybridation il faut au moins 25 pourcent du sang d'une autre race (pas de plusieurs accumulées, mais une) dans le sang du potentiel hybride, sinon l'être ainsi né redevient un être affilié à une seule race, par exemple un demi elfe qui épouse une humaine engendra une quart d'elfe, mais si celle-ci épouse un humain, elle enfantera un bébé humain et inversement. C'est ce qui explique pourquoi les hybrides ne sont pas très nombreux, car sauf mariage avec d'autres hybrides du même type, cette dite hybridation finira par se dissiper.)

Statut des hybrides selon les différentes nations Orzaniennes :


  • Akkaton : Ils sont acceptés comme des citoyens ordinaires là-bas. Ils n'ont pas de statut spécial en dehors de cela.

  • Ikhyld : Si ce sont des hybrides de peuples nobles comme les elfes, les kitsunes ou les dragons, ils seront alors bien vus et estimés. Si ce sont ceux de peuples plus rustres comme les orcs ou les nains, ils seront à peine mieux vus et traités que ces derniers.

  • Teïder : Très mal vus, les hybrides sont tous rejetés systématiquement là-bas et plus ou moins persécutés Ils sont considérés après tout comme le fruit d'unions immondes et immorales. L'inquisition Teïderienne ne se prive pas souvent de châtier ces derniers d'ailleurs...

  • Eïrn : Les hybrides n'y sont pas considérés davantage comme des citoyens que les autres non humains, mais sont relativement tolérés même si jugés comme bizarres. Ils ne peuvent pas accéder à la capitale et vivent souvent soit dans la communauté d'un de leurs deux parents si elle l'accepte, soit dans des communautés isolées constituées d'hybrides comme eux, ou de non hybrides qui les acceptent.

  • Les duchés du Sud : Les hybrides vivent dans une certaine indifférence là-bas, l'opinion à leurs égard est diverse, mais en ces terres l'argent semble souvent avoir plus d'importance que la race d'une personne. Sauf pour les hybrides kitsunes et nagas qui sont considérés par certains mercenaires comme de potentiels esclaves se revendant cher et qui feraient donc mieux de se montrer prudent. D'ailleurs, les hybrides orcs, dragons, azuriens, elfes et nains, font des mercenaires recherchés dans les duchés, ce qui peut expliquer qu'on peut en trouver pas mal là-bas.

  • Eïlynster : Les hybrides n'ont pas de statut spécial là-bas, ils sont traités comme tout autre type de citoyens et mit à contribution par l'état pour le bénéfice de la société selon leurs talents.


Durée de vie et vieillissement :

L'espérance de vie des hybrides est à cheval entre celles des deux peuples lui ayant donné naissance. De même, leur manière de vieillir est un mélange de celles de ces derniers. Sauf dans le cas des demis dragons vivant plus de 1000 ans et adultes à l'âge de 50 ans en moyenne.

Apparence physique :

Les hybrides possèdent des caractéristiques de la race de leurs deux parents, plus ou moins prononcées d'un côté ou de l'autre selon le taux de sang d'une certaine race dans leurs veines. Par exemple un demi dragon pourrait avoir une peau écailleuse, ou des cornes et un demi elfe des oreilles pointues tout en ayant des traits humains/nains/etc… En somme l’apparence des hybrides est diverses et est souvent à cheval entre les races d'origines des deux parents. De même que leur espérance de vie.

Mentalité:

Du côté de la mentalité, les hybdrides ont soit souvent la mentalité de la race de l'un des deux parents, soit une mentalité à cheval entre les deux races. Il se peut aussi que l'hybride ait une toute autre mentalité selon ce qu'il a vécu et le royaume dans lequel il a vécu. En somme cela est tout aussi variable que l'apparence.

Capacités :

Un hybride possède souvent des capacités à cheval entre les races de ces deux parents. Par exemple un demi elfe moyen sera moins agile qu'un elfe, mais plus qu'un humain. Tandis qu'il sera moins fort qu'un humain, mais plus qu'un elfe. Concrètement au niveau des caractéristiques ils sont au milieu des différences de caractéristiques entre les races des deux parents, et ont les points faibles/forts des races de leurs parents divisés par deux. Ce qui peut-être intéressant à jouer pour quelqu'un par exemple désirant certains points forts d'une race sans trop vouloir s'encombrer des ses points faibles.

Cas spécial :

-Les demi esprits : Ils ont une grande affinité avec la magie, mais très très peu d'affinités avec la technologie. Pour peu qu'ils développent leurs magie, ils ne pourront donc pas user d’une technologie raffinée et puissante comme celle de l'empire d'Akkaton.

-Les demi esprits bénéficient ainsi de 1000 points de mana de plus quel que soit leur niveau magique, mais sont plus sensibles à la technologie.

-Les demi animaux : Nous verrons au cas par cas les malus et bonus raciaux d'un tel personnage.

Cas déjà vus :

Spoiler:
 

-Les demis dragons (humains/dragons) : Les demis dragons sont plus sensibles aux armes technologiques (-1 en résistance physique faces à elles) et plus résistants à la magie (+1 en résistance magique), les demis dragons disposent en plus de l'aspect draconique (écailles de dragon peu épaisses offrant la protections d'une armure légère sur le corps et ailes leur empêchent néanmoins de porter une armure ou un équipement lourd s'ils veulent pouvoir voler avec (moins vite qu'un azurien dans tous les cas)) et d'un bonus en force (+1), mais leur corps n'est pas habilité à tirer pleinement parti de la puissance de leur sang de dragon sans se fatiguer plus vite (-1 en vitalité).

-Les demis dragons (elfes/dragons) : Ils ont hérité d'une partie de la fragilité elfique (-1 en résistance physique) qui s'accentue d'autant plus contre la technologie (-2 en résistance physique contre la technologie). Leur sang de dragon leur offre par contre une meilleure résistance à la magie (+1 en résistance magique) et permet à leur esprit de comprendre des notions que normalement seuls les dragons savent interpréter aisément (+1 en intelligence), il faut noter par contre que leurs corps n'étant pas totalement fait pour tirer pleinement parti de la puissance de leur sang de dragon, ils se fatiguent plus vite (-1 en vitalité), mais sinon ils bénéficient en bonne partie de la grâce et beauté naturelle des elfes (+1 en agilité et beauté). Les demis dragons disposent en plus de l'aspect draconique (écailles de dragon peu épaisses offrant la protections d'une armure légère sur le corps et ailes leur empêchent néanmoins de porter une armure ou un équipement lourd s'ils veulent pouvoir voler avec (moins vite qu'un azurien dans tous les cas))
Invité
Anonymous
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Les Hybrides : héritiers de deux cultures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Archives d'Orzian :: Le monde d'Orzian :: Les différentes races-
Sauter vers: