Orzian, engrenages et arcanes

Une terre déchirée entre les progrès de la science et les mystères de la magie. Un continent où coexistent de nombreux peuples, disputé depuis toujours par quatre grandes nations. Mais l'arrivée des deux empires rivaux pourrait perturber cet équilibre.
 

Diplomatie et commerce (Auk)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Autres villes, et villages
MessageSujet: Diplomatie et commerce (Auk) Diplomatie et commerce (Auk) EmptyLun 19 Aoû - 4:42
20 Julius de l'an 2000 de l'Âge d'Acier.

Après sa rencontre diplomatique dans le nord-ouest des Duchés, avec la belle et sage Osami, qui elle aussi venait de l'Empire d'Ikhyld, Lyraselaya n'était pas directement rentrée à Ikhyld mais avait enchaîné avec une autre rencontre diplomatique, cette fois-ci dans le sud-ouest des Duchés, et toujours sur la frontière akkatonienne. Outre l'idée toujours présente de renforcer personnellement les liens avec certains Duchés situés, justement, à l'ouest du territoire sudien, et donc sur la frontière akkatonienne, autant pour renforcer l'influence d'Ikhyld à la frontière de son plus grand rival que pour contrebalancer tout simplement l'influence dudit rival sur les petits états qui lui étaient frontaliers, et ainsi éviter dans toute la mesure du possible qu'ils ne deviennent de simples satellites akkatoniens, voient soient tout simplement intégrés à l'empire rival, la terre qu'elle allait visiter présentait aussi d'autres intérêts.

Liomaida, puisque tel était le nom de sa destination, était un Duché stable, et voué à ne pas connaître de problèmes de successions naturels de sitôt, puisque son Duc, Aukheperu, était un Vampire, donc non soumis à la marche des années, même si bien entendu pas à l'abri, dans les Duchés, d'un éventuel coup d'état. Par ailleurs, sa situation présentait des avantages, et ses ressources étaient intéressantes à échanger, d'après les données que lui avait confié sa collègue chargée du commerce, Gwinria. C'était également un nœud commercial intéressant et un Duché doté d'une marine solide, autant d'atouts qui, cumulés aux autres, valaient bien que l'Arcane qui était au final en charge de la diplomatie, dans le système de pensée ikhyldien en tous cas, se déplace en personne là-bas.

Elle arriva sur place à temps sans problème, grâce aux capacités de voyage plutôt impressionnantes de son pégase de lumière, et se posa comme convenu dans la cour du Palais Ducal, où des serviteurs étaient présents pour prendre soin de sa monture. Elle fut ensuite conduite par un autre serviteur dans les jardins dudit Palais, un cadre plutôt agréable où le souverain local l'attendait dans un petit pavillon de marbre, une folie comme auraient pu l'appeler certains paysagistes occidentaux, où une table avait été dressé avec des mets sans aucun doute délicieux. Le Naga vampirique – une combinaison que l'on ne voyait sans doute guère souvent – l'attendait devant ladite table, et en arrivant devant lui, Lyraselaya se fendit d'une douce révérence de salutation à l'Ikhyldienne.

Votre Grâce, c'est un plaisir de faire votre connaissance, et je vous remercie pour votre hospitalité. J'espère que vous vous portez au mieux depuis notre échange de lettres, et que nous aurons l'occasion en ce jour de renforcer les liens entre nos deux états.  
Lyraselaya Gwynnestri
Lyraselaya Gwynnestri

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Messages : 164
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diplomatie et commerce (Auk) Diplomatie et commerce (Auk) EmptyLun 20 Jan - 9:35
Aukheperu commerçait largement avec Akkaton. Il y avait plusieurs raisons à cela, plus ou moins importante, la moindre étant qu'au fond lui-même était d'origine akkatonienne, si on allait au fond des choses, bien qu'il ne conserve ni attache ni véritables souvenirs de cette période – ce qui en faisait justement la moindre des raisons – la principale étant, hé bien... qu'il avait une importante frontière avec cet Empire ! S'ajoutaient à cela bien d'autres facteurs dont, entre autres, le fait qu'il attire une certaine confiance de la part des Nagas par sa propre nature serpentine. Malgré tout, il avait à cœur de ne pas tourner l'ensemble de son commerce et de sa diplomatie vers son grand et puissant voisin, bien conscient que cela aurait été creuser lui-même un piège à sa propre intention, où l'attendraient la dépendance et la vassalisation, de jure ou de facto, à la grande puissance technologique.

Il y avait donc un équilibre à maintenir, qui passait par plusieurs points. Le plus évident et le plus naturel était bien entendu le commerce et les liens, diplomatiques et politiques, avec le reste des Duchés, mais Aukheperu se rendait bien compte que ce n'était pas suffisant, et qu'en soit le meilleur moyen de ne pas s'arrimer trop dangereusement à Akkaton c'était d'acceuillir des influences capables de contrebalancer la sienne. Et où trouver de telles influences sinon à l'Est, vers Ikhyld, l'autre grand Empire installé en Orzian ? Voilà pourquoi il avait depuis longtemps noué des liens de commerce et de diplomatie avec le puissant état oriental, qui, par sa façon naturelle de faire rayonner sa culture, contrebalançait en grande partie l'influence bien plus terre à terre, ici, d'Akkaton, le tout s'équilibrant encore avec les autres échanges, notamment inter-duchéens.

Pour autant, ce n'était pas tous les jours qu'il recevait un tel invité de marque, non pas un simple représentant mais bien directement une Arcane, l'une des membres de ce corps dirigeant ikhyldien désigné par la magie... et par la cooptation, bien entendu, on n'allait pas laisser la magie seule décider, ne pouvait s'empêcher de souligner intérieurement le Duchéen sans doute un peu trop désabusé et cynique, du moins politiquement parlant. Un personnage important, donc, surtout quand on comparait la taille de l'Empire qu'il représentait à celle de son somme toute relativement modeste Duché, simple partie d'un ensemble chaotique coincé entre les deux plus grandes nations de ce monde. Mais en diplomatie, si on se laissait écraser d'avance on n'allait pas très loin, comme Aukehperu l'avait très vite appris dans sa carrière. C'était donc dans une position droite, qui touchait à la fierté mais non à l'arrogance, qu'il acceuillit la diplomate en chef et responsable des arts ikhyldienne, avant de se fendre d'une légère inclinaison à l'Ikhyldienne quand elle l'eut salué, le genre de salut qu'on réservait, lui avaient dit ses responsables de l'étiquette, à un égal, ce qui lui semblait une bonne moyenne entre son statut de souverain et la disproportion de puissance en faveur du pays de son invitée.

« Ma Dame, c'est un plaisir de faire votre connaissance... et j'espère que vous ne prendrez pas cela pour une flagornerie duchéenne si je vous dis que la beauté qu'on vous prête semble bien loin d'être usurpée ! »

Le Duc eut un sourire, ce qui chez lui découvrait des crocs forts inquiétants quand on conjuguait ses natures de Naga et de Vampire, mais que son charisme et son habitude parvenaient à rendre avenant malgré cela.

« Je me porte au mieux, en effet, et j'espère que c'est également votre cas ! Je vous propose de commencer notre discussion... en allant nous asseoir. Je ne voudrais pas vous éprouver inutilement en restant debout. »

Il savait après tout que les bipèdes fatiguaient bien plus vite que lui dans ce domaine... mais pourtant, le banc du pavillon semblait lui être adapté, ce qui n'était guère étonnant, se présentant sous la forme d'un long banc et garnis de cousins, adapté aussi bien à un Naga qu'à d'autres races.
Aukheperu Shoshan
Aukheperu Shoshan

Feuille de personnage
Peuple: Naga vampire
Nationalité: Duchéen
Rang social: Bourgeois
Messages : 277
Date d'inscription : 27/04/2019
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diplomatie et commerce (Auk) Diplomatie et commerce (Auk) EmptyJeu 9 Avr - 0:58
On n'avait guère de mal à croire, en voyant son hôte, qu'on avait bel et bien affaire à un Duc souverain. Autant sa façon de se tenir que son attitude elle-même semblaient proclamé qu'on avait affaire ici à un personnage d'importance, en tous cas, d'où rayonnait une certaine forme de charisme, un peu exotique sans doute pour une fille de la grande île orientale mais néanmoins bien réel. Il était également d'une politesse exquise, ce qui n'était guère étonnant non plus d'un tel personnage... certes, un barbare mal dégrossis pouvait en théorie asseoir son pouvoir par la force et la ruse sur une portion des si tumultueux Duchés du Sud, mais il était bien rare qu'il ne finisse pas soit par se policer au contact de ses nouveaux administrés, soit par être éliminé que ce soit via l'intrigue ou l'action de ses voisins ! Lyraselaya lui rendit donc son salut avec grâce, reconnaissant ainsi son rôle de souverain local, avec cette douceur toute diplomatique qui ne faisait guère de cas des questions d'échelles entre sa souveraineté et le caractère presque colossal d'Ikhyld.

Du reste, ses paroles furent tout aussi polies, et également plutôt flatteuses, bien qu'il s'en défende aussitôt, ce qui fit sourire doucement la belle damoiselle elfique, un sourire sans doute bien moins potentiellement intimidant que celui de son interlocuteur mais qui pouvait faire chavirer bien des hommes, même si elle doutait que ce soit le genre de son hôte du jour.

Hé bien si vous m'assurer que ce n'est point de la flatterie, il serait bien impoli de ma part de vous contredire... ceci dit, j'ose espérer que l'on vous avait au part avant loué ma beauté, sinon votre compliment pourrait être bien moins doux à mes oreilles.

La réponse de l'Arcane des Arts était légèrement malicieuse, tout en restant douce, ce qui n'était sans doute guère étonnant quand la diplomatie faisait également partie de ses attributions ! Du reste ce n'était qu'une douce taquinerie car, si elle n'était pas du genre à en tirer orgueil, elle savait bien, par expérience, que les rumeurs sur sa beauté étaient généralement plus que mélioratives... et que, du reste, les gens n'en étaient guère déçus. Dans tous les cas, le Naga-Vampire ne tarda guère à poursuivre, enchaînant d'une façon qui fit naître un léger rire argenté des lèvres de la douce elfe, qui, doux comme le miel, se répandit doucement dans le jardin.

Voilà une proposition bien prévenante, que je me garderai bien entendu de refuser. Mettons nous plus à l'aise, en effet, cela ne peut guère nous faire de mal.

Et la belle de suivre son hôte, donc, jusqu'aux bancs semblant à la fois adapter pour les Nagas et les bipèdes, ce qui en soit n'avait certes rien de très étonnant ! Elle prit place de fait assez confortablement, attendant que le serpentin diplomate fut lui aussi installé avant de poursuivre de sa voix douce et plaisante, semblant pour l'heure apprécier Aukheperu et sa conversation.

Alors dites-moi, messire, maintenant que nous voilà mieux installés, et que votre prévenance est rassurée, que diriez-vous d'entrer quelque peu dans le vif du sujet ? Je pense après tout que nous avons beaucoup à nous dire, Ikhyld et Liomaida pouvant gagner beaucoup à renforcer et compléter leurs liens aussi bien politiques qu'économiques... mais je suppose que puisque vous avez accepté cette entrevue et faites preuve de tant de prévenance, c'est que vous ne devez guère être en désaccord avec cela !
Lyraselaya Gwynnestri
Lyraselaya Gwynnestri

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Messages : 164
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diplomatie et commerce (Auk) Diplomatie et commerce (Auk) EmptyLun 27 Avr - 1:49
Il était toujours plaisant de discuter avec quelqu'un dont le raffinement ou l'agilité d'esprit, ou encore les deux, bien entendu, étaient assez affinés pour répondre fluidement et agréablement à la conversation, particulièrement quand il s'agissait d'une négociation. Après tout, s'il pouvait être intéressant pour le portefeuille de traiter avec des idiots ou du moins des gens incapables d'avoir l'esprit assez vif pour suivre le sien, ou pour résister à sa façon naturelle de faire pencher son interlocuteur de son côté, c'était tout de même peu gratifiant, en dehors de la satisfaction du gain en lui-même. Mais bien entendu, il aurait été quelque peu étonnant que la représentante diplomatique d'un Empire aussi vaste, puissant et réputé pour sa sagesse que celui d'Ikhyld n'ait pas été à la hauteur de telles attentes... sans cela, elle ne serait certes pas arriver à sa charge, même si la méthode de sélection des compétences était quelque peu différente entre le vaste état oriental et les Duchés, on ne pouvait le nier.

Lyraselaya le lui prouva, si besoin était, par sa fluide réponse à son compliment, qui fit sourire le Naga vampirique. Il était vrai que ce genre de compliment aurait pu être tourné aussi bien pour quelqu'un dont le manque de beauté était connu, mais d'un autre côté il était évident que tel n'était pas le cas ici. En tous cas, ils avancèrent et purent se mettre un peu plus à l'aise, après quoi la diplomate ikhyldienne entra directement dans le vif du sujet, ne souhaitant visiblement pas poursuivre les badinages plus que nécessaire, ce qui allait très bien à Aukheperu. Comme tout bon politique, il était capable de badiner aussi longtemps que nécessaire, bien entendu, mais cela ne voulait pas dire qu'il ne pouvait pas aller plus directement au but... à la vérité, il était habitué à s'habituer au mieux à l'adversaire, ou à l'interlocuteur aurait-on pu dire de manière plus policée.

« Je ne peux en effet que marquer mon accord à ce point... même si je serais tenté de dire qu'il aurait valu la peine d'accepter cette rencontre simplement pour le plaisir de votre compagnie, mais je craindrais alors à nouveau que vous me preniez pour quelque vil flatteur à la langue de miel et aux fourbes intentions. »

Il y avait une pointe de malice dans la voix du Naga, bien entendu, mais on ne perdait jamais rien, lui semblait-il, à créer une ambiance plutôt détendue dans ce genre de situation diplomatique. Ce qui n'empêcha bien entendu pas Aukheperu d'entrer ensuite rapidement et plus concrètement dans le vif du sujet, comme le lui avait demandé la belle damoiselle.

« Enfin, pour en revenir aux affaires qui nous occupent, Liomaida, en tant que Duché côtier, serait bien entendu ravis de pouvoir intensifier ses échanges avec une grande puissance maritime comme Ikhyld. Sans compter, je ne chercherai pas à le cacher par honnêteté, que faire rayonner un peu plus la brillante culture ikhyldienne dans mon Duché est un bon moyen d'éviter une lente vampirisation culturelle aussi bien qu'économique par Akkaton... ce qui est mon intérêt aussi bien que le votre, vous en conviendrez, je pense ? »
Aukheperu Shoshan
Aukheperu Shoshan

Feuille de personnage
Peuple: Naga vampire
Nationalité: Duchéen
Rang social: Bourgeois
Messages : 277
Date d'inscription : 27/04/2019
Localisation : Duchés du Sud
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diplomatie et commerce (Auk) Diplomatie et commerce (Auk) EmptyVen 31 Juil - 1:41
La conversation se poursuivait, toujours sur un ton assez agréable. Lyraselaya ne pouvait nier qu'elle prenait d'ailleurs un certain plaisir à l'échange, sans se sentir obliger de rester particulièrement sur ses gardes, même si d'un autre côté elle ne se relâchait pas totalement non plus, bien entendu. Mais son interlocuteur était plutôt agréable, voir charmant, même si ce charme était bien particulier de la part d'un Naga, surtout d'un Naga aussi particulier que celui-ci ! Quoiqu'il en soit, elle eut un léger rire quand il la complimenta encore tout en s'en défendant.

Ahah, je ne peux répondre des vils intentions, et j'ose espérer qu'elles sont absentes, mais pour la langue de miel je ne peux vous la refuser... quant au plaisir de ma compagnie hé bien, je dois dire que je suis flattée, mais on ne peut pas dire que la votre soit déplaisante non plus, que du contraire. Certains avanceraient même que votre présence et votre charisme font de vous un interlocuteur plus agréable que ma modeste personne.

Heureusement pour elle, Lyraselaya était habituée à ce genre de discussions tissées de malicieuses flatteries, en partie certainement à cause ou grâce à son ami Araki, mais aussi certainement en partie car c'était là une chose propre à toute femme aussi belle.... quoique ne soit pas toujours de façon aussi plaisante ! Cette expérience lui permettait, aussi, de garder facilement le fil à la fois de la discussion et des négociations proprement dites, et de fait elle continua sur la question qui l'amenait ici à la base, sans perdre son doux et radieux sourire.

Il est certain que c'est notre intérêt d'éviter qu'Akkaton ne vienne à absorber petit à petit les Duchés qui lui sont frontaliers, dont le votre, bien entendu. Et du reste au-delà de cela nous sommes toujours heureux de pouvoir nouer de nouveaux liens culturels et artistiques avec de nouvelles nations, cela permet de renforcer d'autant plus la culture ikhyldienne et de puiser de nouvelles inspirations... là aussi il ne s'agirait pas de nous laisser distancer par notre vieux rival, n'est-ce pas ?

La douce voix de la belle Elfe laissait sous-entendre un ton mi-amusé mi-moqueur envers sa propre tâche. Il était certain que la realpolitik pesait pour beaucoup dans l'aspiration ikhyldienne au rayonnement culturel mais, avec les années, cette tendance était rentrée profondément dans ce qu'on aurait pu appeler l'ADN même de leur nation, autant au niveau des tendances que de la fierté nationale ikhyldienne. Impensable pour eux de se laisser éclipser par une autre nation dans ce domaine, ce qui poussait en effet, entre autres choses, à la recherche de nouveaux horizons culturels, de nouveaux artistes et de nouvelles inspirations.

Enfin, entre les parrainages, les échanges artistiques, les conventions de toutes sortes je pense que nous avons de quoi faire ! Je vous propose de nous y mettre sérieusement en passant les divers détails en revue, si cela vous convient ?
Lyraselaya Gwynnestri
Lyraselaya Gwynnestri

Feuille de personnage
Peuple: Elfe
Nationalité: Ikhyldienne
Rang social: Noblesse Ikhyldienne
Messages : 164
Date d'inscription : 08/08/2018
Localisation : Empire Ikhyldien
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Diplomatie et commerce (Auk) Diplomatie et commerce (Auk) Empty
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Diplomatie et commerce (Auk)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orzian, engrenages et arcanes :: Orzian :: Les vastes duchés du Sud :: Autres villes, et villages-
Sauter vers: